Aller au contenu principal
Image bannière
Conseils pour son premier emploi

Nos astuces pour votre premier emploi

6 minutes
Mis à jour le 23/02/2024
logo agence morse agence editoriale

Vous êtes à la recherche de votre premier emploi, avec ou sans diplôme ? Faire votre CV, consulter les offres d'emploi, rédiger des lettres de motivation et préparer votre entretien d'embauche sont autant d'étapes incontournables avant de décrocher le Graal. Comment affiner votre stratégie de recherche d'emploi ? Après avoir obtenu ce travail tant attendu, comment réussir vos premiers pas dans l'entreprise ? Voici quelques conseils...

Comment obtenir ce premier emploi ?

Certaines étapes stratégiques sont à fignoler, si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté.

 

Anticipez votre recherche d’emploi

Pour trouver un premier emploi, commencez à prospecter dès l’été. Beaucoup de recruteurs disposent, avant le rush de la rentrée, du temps nécessaire pour étudier les candidatures et organiser des entretiens d’embauche.

Si vous êtes mobile, une recherche sur Internet vous permettra de repérer les lieux les plus porteurs d'emploi en France, en fonction de votre spécialité. Par exemple, à Paris et en Île-de-France, c'est le numérique qui a le vent en poupe. C'est d'ailleurs de nouveau, depuis 2022, la zone géographique qui propose le plus d'offres.

 

Inscrivez-vous à France Travail, voire à l'APEC

Pensez d'abord à vous inscrire à France Travail (Pôle emploi). Vous ne bénéficierez pas d'indemnités, vu qu'il s'agit de votre premier poste, mais le statut de demandeur d'emploi vous permettra de profiter de quelques avantages dans certaines villes (tarifs préférentiels sur des activités culturelles ou sportives, réduction sur les transports...).

Lors de votre premier rendez-vous Pôle emploi, un conseiller vous aidera à mettre en place un PPAE (Projet personnalisé d'accès à l'emploi) et déterminera avec vous un plan d'action. Il peut aussi vous proposer quelques outils supplémentaires, tels qu'une formation ciblée ou un atelier collectif pour apprendre à rédiger un CV et une lettre de motivation pour un premier emploi.

Vous avez un diplôme de niveau licence ou plus ? Inscrivez-vous à l'Apec (Association pour l'emploi des cadres). L'accompagnement personnalisé par un de leurs consultants peut apporter une aide précieuse aux jeunes diplômés de l'enseignement supérieur.

 

Peaufinez votre CV

Commencez par réfléchir à qui vous êtes (atouts, soft skills, points faibles) et à ce que votre parcours peut apporter à une entreprise (formation, stage, diplôme, job d'été...). Que savez-vous faire et quel est votre projet professionnel ? Ce travail d'introspection vous permettra de postuler sur des emplois qui vous correspondent.

Tout en restant synthétique (un CV doit être bref et factuel), notez chaque expérience, en précisant la nature et la durée de vos missions. Si vous êtes disponible immédiatement, précisez-le. Quand il vous semblera suffisamment optimisé, mettez votre CV en ligne sur les réseaux sociaux professionnels.

Pensez également à faire figurer vos hobbies, passions et loisirs. À diplôme égal, ils peuvent faire la différence avec d'autres candidats, surtout si vous n'avez pas d'expérience professionnelle à faire valoir.

 

Fignolez votre lettre de motivation

Votre lettre de motivation pour un premier emploi doit être plus détaillée que votre CV, et il ne s'agit pas de répéter les mêmes informations. Lorsque vous répondez à une offre, l'objectif de ce courrier est de valoriser vos atouts et de montrer à l'employeur que vous avez les qualités demandées pour le poste. En somme, il s'agit de formuler - habilement et discrètement - que vous  êtes LE profil qu'il recherche !

Utilisez les mots-clés de l'annonce, soyez précis et concis, soignez votre écriture et votre présentation, et adressez votre courrier au bon interlocuteur. Vous trouverez sur Internet des exemples de lettres de motivation dont vous pourrez vous inspirer (attention : seulement vous inspirer !).

 

Pensez aux candidatures spontanées

Avec l'offre d'emploi et le réseau relationnel, la candidature spontanée serait, depuis une dizaine d'années, la pratique la plus utilisée par les recruteurs. Mais pour faire mouche, il est impératif de cibler et de personnaliser votre candidature. La lettre de motivation d'une candidature spontanée pour un premier emploi doit être adaptée au poste convoité.

Pour avoir des chances d'être remarqué par l'employeur, mettez en avant les expériences et compétences qui correspondent à l'emploi visé. Pour une candidature spontanée comme pour une réponse à une offre d'emploi, adaptez votre CV à chaque candidature.

 

Préparez soigneusement votre entretien d'embauche

Il est important de préparer l'entretien d'embauche, surtout si vous postulez  pour un premier emploi. À défaut de pouvoir valoriser votre candidature par un job précédent, vous renseigner en amont sur l'entreprise prouve votre motivation et peut jouer en votre faveur.

Faites votre curieux sur Internet pour recueillir un maximum d'informations, et préparez quelques questions. Prenez aussi le temps de vous entraînez-vous avant le jour J. L'idéal est de demander à une personne de votre entourage de jouer le rôle du recruteur, mais vous pouvez aussi travailler votre présentation devant votre miroir !

 

Utilisez votre réseau

Votre réseau, au sens large, est un outil précieux pour trouver du travail, et notamment votre premier emploi. Le bouche-à-oreille n'est jamais à négliger : signalez votre recherche d'emploi à vos proches (famille, amis, voisins, commerçants...), cela peut toujours servir.

Soignez également votre profil et votre présence sur les réseaux sociaux, notamment les réseaux professionnels (tels que LinkedIn ou Viadeo). Ils sont de plus en plus utilisés par les entreprises pour recruter, et c'est un moyen pour vous de développer des relations avec des personnes qui partagent votre univers.

Réussir votre intégration et vos débuts

Pour réussir votre arrivée dans cette nouvelle entreprise, tout d'abord, restez vous-même et croyez en vous ! Si vous avez été embauché sur ce poste pour un premier emploi, c'est que votre recruteur a perçu votre potentiel. Autre évidence : soyez ponctuel, arriver en retard les premiers jours risque de ternir très vite votre image.

Essayez de retenir les noms des personnes auxquelles vous serez présenté, du moins celles que vous côtoierez le plus souvent. Si on vous demande de vous présenter en réunion, énoncez l'essentiel de façon synthétique.

Si l'écoute active et l'observation sont les attitudes les plus adaptées lors de l'arrivée sur un poste, cela ne vous empêche pas de montrer votre motivation et votre implication en posant des questions. Mais il faut trouver le bon dosage : vous afficher trop ouvertement ou montrer votre savoir peut fatiguer très vite vos interlocuteurs.

Observez les codes de l'entreprise afin de vous imprégner de sa culture. Vous devez intégrer des méthodes, des procédures et des façons de travailler que vous ne connaissez probablement pas. Pour vous adapter au plus vite, soyez concentré et attentif... et prenez des notes !

Combien de temps rester dans ce premier emploi ?

C'est une question récurrente que beaucoup de jeunes se posent quand ils intègrent leur premier emploi. Il est souvent conseillé de rester entre deux ans et trois ans, afin de "cultiver son employabilité" et de prouver aux futurs employeurs que vous n'avez pas la bougeotte.

Changer trop souvent de poste peut en effet susciter des réticentes et des a priori chez les recruteurs. Même s'il est acquis qu'un jeune a besoin de tracer sa route professionnelle, embaucher un collaborateur instable n'est pas du goût de nombreux employeurs. Il est vrai qu'une embauche demande du temps et de l'énergie, tant pour le recrutement que pour la formation lors de la prise de poste...

Mais cela ne constitue pas non plus un dogme. Les employeurs acceptent de plus en plus le principe d'un turn-over important chez les jeunes salariés. Quant à ceux-ci, ils peuvent tirer leur épingle du jeu en affichant les bons arguments pour justifier leur nomadisme... en somme, pour transformer leur handicap en atout !

A contrario, on sait aussi que rester trop longtemps dans une entreprise pour un premier emploi peut également être préjudiciable, en renvoyant l'image péjorative d'un salarié peu ambitieux qui n'a pas envie d'évoluer.

Le mieux est donc probablement d'adopter l'attitude qui sera la meilleure pour vous, sans trop vous mettre la pression en gardant l'œil rivé sur le compteur. Profitez de l'expérience tant que vous en retirez des bénéfices et prenez le temps de développer vos compétences. Et dès que vous commencez à en ressentir le besoin, partez à la découverte de nouveaux horizons !

Mentions légales
Logo

Assurance Habitation

Description de l'offre

Que vous décidiez d'habiter en coloc ou en solo, assurer votre appart' est obligatoire. Autant profiter d'avantages spéciaux étudiants. 

Je découvre l'offre
Ne passez pas à côté de nos actualités, soyez notifié·es en temps réel.