Aller au contenu principal
personnage

Comment bien commencer son nouveau job dans une nouvelle entreprise ?

5 minutes
Publié le 14/01/2022 - Mis à jour le 01/02/2022
logo agence morse agence editoriale

L’arrivée dans une nouvelle entreprise n’est pas toujours une étape facile. On découvre un environnement inconnu, dont on ne maîtrise pas (encore) les codes, entouré d’une équipe dont on ne connaît pas exactement le fonctionnement, ni le rôle de chacun.
Nous vous dévoilons la recette pour bien commencer votre nouveau job et réussir votre intégration au sein de votre nouvelle entreprise.

Arrivée en entreprise : se préparer en amont

Pour mettre toutes les chances de votre côté de réussir votre arrivée, il faut la préparer. Avant même d’avoir mis un pied dans l’entreprise, vous pouvez anticiper un certain nombre de choses, qui faciliteront votre intégration le jour J :

  • Epluchez le site de l’entreprise, son blog, ses réseaux sociaux. De plus en plus d’entreprises ont une présence étudiée en ligne, qui permet de saisir l’essence de sa culture et de ses valeurs. Prendre le temps de s’en imprégner permettra de fluidifier votre onboarding.
  • Faites une veille sur l’actualité du secteur d’activité de votre future entreprise. Être renseigné et au fait des évènements les plus récents de votre branche est une preuve de sérieux, qui permettra de faire bonne impression.
  • Prenez connaissance des codes formels et informels de l’entreprise avant votre premier jour : dress code, politique sur le tutoiement, horaires, etc. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre interlocuteur privilégié au sein de l’entreprise.

Réussir son premier jour

Le premier jour dans une nouvelle entreprise est loin d’être le plus facile. En suivant ces quelques conseils, vous devriez vous en sortir haut la main :

  • Soyez positif et enthousiaste : si la bonne humeur et l’envie de bien faire ne sont pas là le premier jour, quand le seront-elles ? Vous allez probablement être submergé d’informations lors de votre premier jour, il faut vous y attendre et ne pas être déstabilisé. Soufflez un grand coup, prenez des notes et rappelez-vous que d’ici quelques jours, vous y verrez déjà plus clair.
  • N’hésitez pas à poser des questions : vous êtes en période de découverte totale de l’entreprise, de son fonctionnement, de ce que l’on attend de vous. Personne ne vous en voudra de ne pas être sachant sur tous les domaines et que vous demandiez des explications ou des éclaircissements. Mieux vaut ne pas rester sur des incertitudes qui pourraient vous mettre dans l’embarras par la suite.
  • Faites le tour du bureau pour vous présenter : réussir son intégration dans une nouvelle entreprise passe aussi par la création de liens avec son équipe. Commencez par vous présenter aux personnes proches de vous, les collègues avec qui vous collaborerez au quotidien. Vous pourrez ensuite élargir aux autres services, ou aux autres personnes que vous aurez l’occasion de croiser pendant la journée. Restez bref dans votre présentation, ne donnez que l’essentiel pour commencer : votre nom, votre poste, et votre enthousiasme à collaborer prochainement !
  • Restez indulgent envers vous-même : ne vous mettez pas une pression inutile, l’important est de faire de votre mieux. Et puis, vous n’êtes pas là par hasard : si vous avez été embauché, c’est que vous avez été jugé comme étant la personne la plus à même d’endosser les responsabilités de ce poste.

Réussir sa première semaine

Vous avez survécu à votre premier jour ? Bravo ! Maintenant, il s’agit de continuer sur votre lancée et de passer l’épreuve de votre première semaine avec succès.

Pour ce faire, nous vous conseillons de :

  • Prendre le temps d’observer : la première semaine est le temps de l’écoute et de l’analyse. Certaines pratiques de travail vous sembleront peut-être perfectibles, certains outils dépassés… mais dans un premier temps, placez-vous seulement en observateur. Avant d’être force de proposition, il faut avoir pris le temps de vous immerger dans l’environnement de l’entreprise. Vous pourrez passer à l’action une fois que vous aurez intégré les codes actuels de votre nouveau lieu de travail.
  • Repérer les « bonnes » personnes : identifiez les personnes bienveillantes et les personnes « ressources » autour de vous. Se lier avec quelques personnes qui connaissent bien l’entreprise et ses rouages vous facilitera le quotidien.
  • Apprendre à maîtriser les codes et rituels de l’entreprise : tous les bureaux ont leurs petites habitudes et les points de friction qui peuvent aller avec (le responsable de la vaisselle, la répartition des étagères dans le frigo, le réglage du thermostat de la clim, etc.). Il est préférable de s’intéresser à ces détails, qui peuvent sembler triviaux, mais qui risqueraient de rapidement agacer vos collègues si vous les prenez par-dessus la jambe.
  • Participer à la vie de l’entreprise : intéressez-vous aux personnes avec lesquelles vous allez collaborer. Le temps que vous leur consacrerez lors d’une pause-café, d’un after-work ou d’une pause déjeuner vous permettra de tisser du lien et de trouver votre place au sein de votre équipe.

La première semaine doit également vous servir à clarifier votre poste. Il y a parfois un monde entre le descriptif qu’on vous a fait du poste, et la réalité du terrain. Vous devez concentrer vos efforts des premiers jours à tirer au clair l’étendue concrète de vos responsabilités et de vos habilitations. Au besoin, sollicitez un point avec votre manager pour éclaircir les objectifs attendus à court et long terme.

Nouvel emploi : les choses à éviter

Pour finir, quand on commence un nouveau job, mieux vaut éviter quelques faux pas :

  • Être en retard : cela peut paraître évident mais, même si la ponctualité n’est pas votre fort, vous allez devoir vous faire violence.
  • Critiquer son emploi précédent : même si vous êtes bien parti pour une raison, il n’est pas nécessaire de s’attarder sur le pourquoi ou alors, mieux vaut rester consensuel. Tout du moins tant que vous êtes catalogué comme le nouvel arrivant.
  • Être trop familier : sans dire qu’il faille renier son naturel, mieux vaut prendre la température des dynamiques de groupe avant de tenter un certain humour par exemple, ou de proposer des afters au café du coin.
  • Se plaindre : être critique dès les premiers jours, c’est la garantie de se voir coller l’étiquette du râleur de service…
Mentions légales
Logo

Livret A

Description de l'offre

Constituez-vous sans aucun risque une réserve d’argent facilement disponible pour les imprévus ou les coups de cœur.

Je découvre l'offre