Aller au contenu principal
Image bannière
Les secteurs qui recrutent des jeunes diplômés

Jeunes diplômés : ces secteurs qui recrutent

5 minutes
Publié le 05/11/2020 - Mis à jour le 11/07/2022
logo agence morse agence editoriale

Vous êtes un jeune diplômé et vous recherchez votre premier emploi ? Vous arrivez au bon moment, car le niveau de chômage n'a jamais été aussi bas depuis 2008 ! Cependant, selon Pôle emploi, plus de 57 % des projets de recrutement des entreprises françaises sont jugés difficiles. En cause : l'inadéquation des compétences au marché du travail. En effet, si de nombreux secteurs recrutent, les offres d'emploi ont du mal à trouver leurs candidats. Petit tour d'horizon sur les secteurs qui recrutent...

Les secteurs qui recrutent le plus de jeunes diplômés

Si la crise du Covid a fortement impacté le marché de l’emploi en 2020, l'économie a peu à peu repris des couleurs. L'embellie a été progressive, mais bien réelle. Le revirement de situation est tel qu'un problème majeur se pose pour nombre d'entreprises qui recrutent, quel que soit leur secteur d'activité : dénicher les jeunes talents qui correspondent aux postes proposés.

Par conséquent, le choix ne manque pas pour les jeunes diplômés. Les secteurs qui recrutent le plus sont les suivants :

 

Les métiers de la santé

Après la tourmente de la crise sanitaire, qui a engendré le départ de nombreux professionnels de santé, le secteur médical est actuellement l'un des premiers vecteurs de recrutement. Pôle emploi déplorait, fin 2021, une pénurie de plus de 135 000 intervenants. L'offre étant largement supérieure à la demande, ces secteurs recrutent donc largement.

Infirmier(ère)s et aide-soignant(e)s font partie des profils les plus demandés. Le diplôme de docteur en pharmacie est également porteur, avec de nombreuses opportunités dans l'industrie pharmaceutique (pharmaciens d’officine, mais aussi de nouveaux profils tels que biostatisticiens, ingénieurs de bases de données ou data scientists).

 

L'informatique et le numérique

La transformation digitale du milieu de l'entreprise a généré de nouveaux métiers et de nombreux débouchés : développeur web, ingénieur en informatique, chef de projet, data analyst...  Les opportunités de travail sont nombreuses dans ce domaine pour un jeune qui sort de formation avec un diplôme en poche, notamment un bac + 5. Selon l'Association pour l'emploi des cadres (Apec), les jeunes diplômés et les jeunes cadres représentent 60 % des recrutements.

 

La banque et l'assurance

Banque et assurance font partie des secteurs qui recrutent les jeunes diplômés. Dans le milieu bancaire, des postes sont à pourvoir dans les métiers liés aux technologies de l'information (IT) et du digital. Afin de traiter les gros volumes de données, les établissements bancaires recherchent de plus en plus de profils scientifiques, mais l'aspect commercial et l'expérience client sont également porteurs d'emploi.

Quant au secteur de l'assurance, de nombreux départs en retraite sont prévus dans les années à venir, les recrutements seront donc au rendez-vous. Les transformations de ce secteur engendrent de nouveaux besoins : informaticiens, spécialistes de la gestion de données (data scientists, data analysts...), auditeurs... De nouveaux enjeux sociétaux, tels que le risque climatique ou la cybersécurité, viennent aussi alimenter les besoins dans ce secteur.

 

La communication

Les métiers de la communication, dynamisés par le digital, sont en pleine expansion et couvrent quasiment tous les secteurs d'activité. Chargé de communication, chargé de mission, chef de projet événementiel, consultant, conseiller en communication... les nombreuses appellations illustrent bien la diversité de ces professions.

Les agences ou les entreprises recrutent des jeunes issus d'écoles ou d'universités, dont le profil correspond plutôt à un bac + 4/5, même si les bacs + 3 peuvent aussi tirer leur épingle du jeu. Les jeunes qui ont suivi une formation en alternance sont également très demandés.

 

L'environnement et la transition écologique

Le nombre de postes créés dans ce qu'on appelle les "métiers à impact positif" a été multiplié par trois entre 2019 et 2021. La liste des métiers liés au développement durable est pléthorique (prévention des risques, économie d'énergie, gestion des déchets et de l'eau, biodiversité, décarbonisation...) et l'inventaire des diplômes tout aussi dense. Les profils d'ingénieurs sont très appréciés dans ces domaines.

Les autres secteurs qui recrutent de jeunes diplômés sont les services à la personne (SAP), à différents niveaux de formation ; l'audit et le conseil (étudiants issus d'écoles de commerce ou jeunes formés en alternance par les cabinets eux-mêmes), le commerce (profils divers, de l'autodidacte aux grandes écoles), l'immobilier (le diplôme phare étant le BTS professions immobilières), mais aussi la maintenance, l'industrie mécanique, la logistique, le BTP, etc.

À savoir : selon le Centre d’information et de documentation de la jeunesse (CIDJ), les titulaires d’un bac + 5 ne sont que 6 % à connaître le chômage, et 62 % des étudiants de grandes écoles sont même recrutés avant l’obtention de leur diplôme !

Jeunes diplômés : soignez votre candidature

 

Pour les jeunes diplômés, les secteurs qui recrutent doivent être bien identifiés, mais cette recherche des opportunités ne suffit pas. Si vous voulez qu'une entreprise vous embauche, vous devez également être très attentif à votre candidature, autant sur le fond que sur la forme.
 

  • Travaillez votre projet professionnel

Avant d'envoyer votre dossier, vous devez d'abord être au clair avec votre projet professionnel à court, moyen et long terme. Trouver une première expérience motivante suppose de réfléchir sur votre profil, vos attentes et vos besoins. Dans quels types de structures souhaitez-vous travailler ? Quels domaines d'activité et quels types de postes vous intéressent ? Que pouvez-vous mettre en valeur dans votre profil ? Pour vous faire remarquer par l'entreprise qui recrute, vous devez préparer un dossier de candidature aux petits oignons !
 

  • Montrez-vous curieux sur l'entreprise ciblée

Ce travail d'introspection sur votre parcours doit s'accompagner, parallèlement, d'une recherche sur l'entreprise. Renseignez-vous sur ses activités, son actualité, son organigramme, sa clientèle, son bilan, etc. Votre lettre de motivation devra montrer que vous vous intéressez à elle, et que vous êtes motivé pour travailler au sein de ses équipes.
 

  • Fignolez la mise en forme de votre candidature

Soignez la mise en forme de votre lettre de motivation, en faisant ressortir vos compétences (n'oubliez pas les "soft sills") et en personnalisant votre candidature.  Votre CV doit être facile à lire, synthétique et structuré, avec des rubriques bien distinctes (formation, expérience, centres d'intérêt...).
Gardez à l'esprit que les entreprises des secteurs qui recrutent de jeunes diplômés reçoivent de nombreuses candidatures, et que l'employeur ne prendra pas forcément le temps de lire les CV trop chargés. Détail important : lisez, relisez... et faites relire ! Selon les employeurs, une faute de trop peut ne pas pardonner.
 

  • Envoyez votre demande au bon destinataire

Si vous envoyez une candidature spontanée, faites-la parvenir au destinataire le plus pertinent. Les réseaux sociaux (notamment LinkedIn) vous donneront des informations intéressantes pour cibler les bons interlocuteurs. De façon générale, les réseaux sociaux constituent de précieux outils, tant pour la recherche d'emploi que pour le réseautage avec ses pairs. Partager et échanger permet de créer des liens, qui peuvent un jour ou l'autre ouvrir sur des opportunités.

Mentions légales
Logo

Pour voyager sans frais à l'étranger

Description de l'offre

1 carte de paiement internationale, 0 frais à l'étranger sur les paiements / retraits / virements, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre
Ne passez pas à côté de nos actualités, soyez notifié·es en temps réel.