Aller au contenu principal
personnage

Formation en développement durable : quelles écoles préparent aux métiers de l'environnement ?

4 minutes
Publié le 14/01/2022 - Mis à jour le 01/02/2022
logo agence morse agence editoriale

Le développement durable figure en bonne place dans vos centres d'intérêt, et vous souhaitez vous orienter vers un métier de l'environnement ? Mais, devant l'offre pléthorique de formations, vous vous demandez comment faire un choix parmi ces nombreuses écoles qui préparent, pour des durées plus ou moins longues, à de multiples disciplines et à des diplômes différents... Tentons de poser quelques balises sur les différents types de parcours...

Les grandes écoles et les cursus universitaires

Licence, licence professionnelle ou master se déclinent sous différentes formes : formation initiale, alternance ou formation continue. Quant aux formations d'ingénieur, dont le profil est très recherché dans le domaine de l'environnement, elles fleurissent un peu partout dans la sphère de la formation en développement durable. Elles permettent d'atteindre un niveau bac + 5 (associé à un diplôme d'ingénieur) et offrent deux possibilités : un parcours généraliste (avec option environnement ou développement durable) ou un cursus plus spécialisé dans un domaine spécifique (eau, énergies...).

Pour ceux qui veulent aller plus loin, ou qui visent des fonctions de management, certaines grandes écoles d'ingénieurs proposent des mastères spécialisés qui permettent d'acquérir une double compétence. Il est également possible de s'orienter vers un doctorat, ou vers un MBA (Master of Business Administration) développement durable. Ce diplôme international, formation de haut niveau dispensée dans les écoles de management ou d'ingénieurs, permet de devenir un expert en technologies au service de l'environnement.

Les parcours d'études plus courts : du CAP au bac+3

Une formation en développement durable peut également préparer à des diplômes courts (du CAP au bac + 3), dans des secteurs spécialisés. Ceux-ci sont très larges, et s'étendent de la gestion des déchets industriels ou naturels à la protection de la nature, en passant par la sécurité des citoyens, la réduction des impacts environnementaux, l'amélioration du territoire et du cadre de vie, ou la transition écologique.

Le niveau de formation commence avant le bac, notamment avec le CAP propreté de l'environnement urbain – collecte et recyclage (qui permet d'exercer un rôle de conseil, d'accueil et de suivi au sein d'une entreprise de nettoiement) ou le CAP opérateur des industries de recyclage.

Des bacs pros spécifiques peuvent satisfaire les adeptes de grand air et du contact direct avec la nature : aménagements paysagers, gestion des milieux naturels et de la faune, gestion et conduite des travaux forestiers.

De nombreux BTS et BTSA sont également proposés, avec la possibilité de rejoindre par la suite un parcours en université. La liste est foisonnante, et non exhaustive : citons par exemple les BTS métiers des services à l'environnement, écoconstruction, coordinateur en rénovation énergétique et sanitaire, ou les BTSA gestion et maîtrise de l'eau, gestion et protection de la nature, développement et animation des territoires ruraux. Quant au BUT HSE (bachelor universitaire de technologie en hygiène, sécurité et environnement), il ouvre sur un large panel de métiers en lien avec la prévention contre les dangers liés à l'environnement. Le rôle de ces techniciens spécialisés est d'évaluer le risque sur la santé, de proposer des solutions, de conseiller et de sensibiliser.

Après un bac + 2, vous pouvez vous orienter vers une licence professionnelle pour vous spécialiser en un an dans le développement durable, mais aussi dans la gestion de l'eau, le traitement des déchets, les énergies renouvelables ou la gestion des ressources naturelles.

Environnement et développement durable : des métiers qui ont de l'avenir

Une chose est sûre : les métiers autour de l'environnement recrutent, et recruteront de plus en plus. Les débouchés, suite à une formation en développement durable, sont d'autant plus nombreux que de nouvelles directives ont été impulsées par une économie politique en mouvement. La notion d'économie circulaire, dont l'enjeu est de remplacer notre économie linéaire, a pour objectif de limiter le gaspillage des ressources et l'impact environnemental.

La responsabilité sociétale de l'entreprise est désormais engagée, notamment avec  la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). L'un des trois piliers de ce dispositif engage les entreprises à mettre en place des pratiques visant à respecter les principes du développement durable. Les marchés publics peuvent également comporter une disposition environnementale qui les oblige, dans le cadre de la RSE, à opter pour un achat public durable et responsable. Autant d'arguments qui soulignent que la bataille ne fait que commencer, et qui encouragent à se lancer dans un métier qui a du sens.

Choisir la meilleure école de développement durable : salons et JPO

Toujours décidé à vous lancer dans la protection de la planète ? Avant de vous engager, testez d'abord votre motivation. Si vous avez la fibre écolo, mais si vous n'êtes pas encore sûr de votre choix, il est préférable d'opter pour une formation plus générale et d'attendre la fin de votre parcours pour vous spécialiser en environnement. Si vous persistez et signez dans votre projet, il est alors possible d'intégrer dès la première année une école en développement durable.

Afin d'éviter de vous perdre dans ce volumineux catalogue, participez à des salons ou à des conférences sur les métiers de l'environnement (à distance ou en présentiel). Dans un second temps, quand votre choix se sera un peu affiné, déplacez-vous à des JPO (Journées portes ouvertes) dans les établissements que vous aurez présélectionnés.

Mentions légales
Logo

Prêt étudiant et apprenti

Description de l'offre

Pour financer à taux préférentiel vos frais de scolarité, vos études à l'étranger, votre logement, votre voiture… bref, tout ce qui fait votre vie étudiante.

Mention pédagogique

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Je découvre l'offre