Aller au contenu principal
personnage

Préparer un entretien d’embauche : les questions les plus courantes

3 minutes
Publié le 05/11/2020 - Mis à jour le 06/11/2020

Lors de votre entretien d’embauche, vous serez soumis à une batterie de questions, des plus classiques aux plus déroutantes. Comment préparer un entretien d’embauche ? Revue de détails des questions les plus fréquentes.

Ça y est, vous venez de recevoir l’e-mail que vous attendiez tant : votre candidature a retenu l’attention d’un recruteur qui souhaite vous rencontrer. Pour vous aider à préparer votre entretien d’embauche, on vous explique ce qui se cache derrière chacune des questions auxquelles vous allez devoir répondre.

1 – « Présentez-vous »

Incontournable. Avec cette question, votre interlocuteur cherche surtout à savoir comment vous vous exprimez (bavard, réservé, avec clarté, de manière concise, etc.).

Notre conseil : Soyez bref et évitez les détails personnels. Concentrez-vous sur votre parcours scolaire et vos expériences professionnelles (stages, job d’été, etc.). Si vous n’en avez pas, dressez un rapide tableau de vos compétences : c’est un bon moyen pour réussir à rédiger un CV sans expérience professionnelle

2 – « Quelles sont vos qualités ? »

Le recruteur attend de vous une certaine honnêteté. Et une capacité à réfléchir sur vous-même.

Notre conseil : Commencez vos phrases par « Mes proches disent de moi que je suis… », « Mes amis me reconnaissent des qualités de… ».

3 – « Quel est votre principal défaut ? »

Là encore, avec cette question en entretien, le recruteur attend que vous fassiez preuve de franchise.

Notre conseil : Soyez honnête tout en restant positif. Dites « Je suis trop rigoureux(se) » plutôt que « Je n’aime pas le laisser-aller », « Je suis minutieux » plutôt que « Je suis maniaque » ... Quant à la réponse « Je n'ai pas de défaut », elle prouve que vous en avez au moins un : l'excès de confiance en vous. À bannir lors d’un entretien d’embauche, donc.

4 – « Quels sont vos centres d'intérêt ? »

Parce que vous êtes à la recherche d’un premier emploi, le recruteur ne devrait pas trop s’attarder sur vos (rares) expériences professionnelles. En revanche, il axera la discussion sur vos centres d'intérêt. Un bon moyen de cerner votre personnalité.

Notre conseil : Soyez raccord avec ce que vous avez indiqué sur votre CV. Rien ne sert de vous inventer des passions, contentez-vous de parler des vôtres.

5 – « Pourquoi devrais-je vous choisir plutôt qu’un autre candidat ? »

Si le recruteur vous pose cette question lors de l’entretien d’embauche, c’est qu’il s’intéresse à vous. Il serait dommage de tout gâcher en répondant à côté...

Notre conseil : Une règle d’or : ne vous comparez pas aux autres en les « rabaissant ». Le recruteur attend juste que vous lui donniez une « liste » d’arguments en votre faveur. Mettez en avant vos compétences, votre motivation, votre intérêt pour le poste ET pour l’entreprise.

6 – Avez-vous des questions ?

Il s’agit souvent de la dernière question posée lors d’un entretien. Terminer sur un « Non, je n’ai aucune question » n’est pas une option ! Au contraire, il y a des questions à poser lors d’un entretien d’embauche. Par exemple, demandez à votre interlocuteur de vous en dire plus sur le poste à pourvoir, sur le manager qui gère l’équipe que vous souhaitez intégrer, interrogez-le sur la suite du processus de recrutement... Bref, montrez-lui que vous êtes M.O.T.I.V.É(E) !

Bonus : Les questions auxquelles vous NE devez PAS répondre

Ce n'est pas parce que vous recherchez un emploi qu'un recruteur peut vous demander tout et n'importe quoi. L'article L. 1221-6 du code du travail prévoit que les informations demandées à un candidat « ne peuvent avoir comme finalité que d'apprécier sa capacité à occuper l'emploi proposé ou ses aptitudes professionnelles ».

Ainsi, votre situation familiale, votre statut marital, l’emploi de votre conjoint(e), votre religion, vos engagements politiques, votre orientation sexuelle, etc., sont des informations strictement privées.

En fonction de la question posée, vous pouvez décider d’y répondre à votre façon sans entrer dans les détails, tout en profitant de cette prise de parole pour rassurer votre recruteur sur votre motivation et votre future implication.

De même, vous pouvez devancer une question de ce type en abordant vous-même le sujet. Cela aura le mérite de poser les choses et vous conserverez la maitrise du sujet puisque vous en serez l’initiateur.

Mentions légales
Logo

Pour maitriser votre budget

Description de l'offre

1 carte de paiement à contrôle de solde, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre