Aller au contenu principal
personnage

10 questions incontournables à préparer pour son entretien d'embauche

4 minutes
Publié le 19/08/2021
logo agence morse agence editoriale

Vous avez décroché un entretien d’embauche ? Mettez toutes les chances de votre côté en anticipant au maximum les questions courantes des recruteurs.

Présentez-vous

La majorité des entretiens de recrutement commencent de cette façon. Comptez environ 3 minutes pour vous présenter en précisant :

  • Votre nom et votre situation actuelle,
  • Votre parcours,
  • Votre dernière expérience professionnelle (ou la plus marquante),
  • Votre projet,
  • Vos motivations / vos ambitions.

La clé pour répondre à cette question ? Entraînez-vous à l’oral pour rester naturel et adopter un ton à la fois sérieux et détendu. En fonction de l’attitude du recruteur, à vous d’accélérer ou de ralentir le rythme, de rentrer plus ou moins dans les détails, etc.

En quoi le poste vous intéresse-t-il ?

Pourquoi avez-vous envoyé votre candidature ? Qu’est-ce qui vous a séduit dans cette offre d’emploi ? Vous avez certainement dû aborder cette question dans votre lettre de motivation : c’est le moment de développer.

Dans votre discours, montrez que cette annonce représente une réelle opportunité et une suite logique dans votre carrière professionnelle. Exemples : Vous avez terminé vos études en informatique et postulez pour devenir webmaster, vous avez travaillé trois ans comme assistant chef de produit et souhaitez monter en grade, etc.

Pourquoi postuler au sein de notre entreprise ?

Faites bonne impression et montrez que vous vous êtes renseigné sur la société : intéressez-vous à sa taille, sa stratégie, ses effectifs, son organisation, ses valeurs, etc.

Pendant l’entretien, expliquez en quoi l’entreprise a tout intérêt à vous embaucher : quels sont les bénéfices d’une telle collaboration sur le long terme ? Quels sont vos points forts ? Quelles compétences pouvez-vous mettre au service de cette société ? En quoi les missions proposées correspondent-elles à votre profil ?

Que savez-nous de nous ?

Cette question est l’une des plus posées en entretien. Elle rejoint la précédente : ici, montrez que vous vous tenez au courant de l’actualité de l’entreprise. Pour ce faire, vous pouvez vous abonner sur les réseaux sociaux quelques temps avant l’entretien d’embauche.

Vous devez donc savoir si l’entreprise a récemment été rachetée, si elle a lancé un nouveau produit ou un nouveau service, si elle souhaite conquérir un nouveau marché, etc.

Pourquoi quitter votre poste actuel ?

Si vous avez envoyé votre candidature mais que vous êtes déjà en poste dans une autre entreprise, cette question est inévitable.

Évitez de dénigrer votre employeur actuel ! Soyez positif : besoin de plus d’autonomie et/ou de responsabilités, envie de découvrir un nouveau secteur d’activité ou de relever un nouveau challenge, etc.

Citez-moi des qualités et des défauts

Il est très fréquent en entretien que l’on vous demande de citer 3 qualités et 3 défauts.

Alors, appuyez-vous sur des éléments concrets : votre réponse doit être constructive.

Si vous citez des défauts, montrez que vous êtes conscient(e) de vos points faibles et que vous vous appliquez à trouver des axes d’amélioration :

  • Vous êtes impatient ? Expliquez que vous aimez prendre les choses en main et citez un exemple (organisation d’un événement, participation à un salon professionnel…).
  • Vous êtes méfiant ? Développez en insistant sur le fait que vous prenez le temps de réfléchir avant de vous faire votre propre opinion.

De façon générale, faites preuve d’honnêteté et oubliez les défauts trop classiques !

Où vous voyez-vous dans 5 ans ?

A travers cette « question piège », le recruteur cherche à en savoir plus sur votre personnalité, vos motivations et vos ambitions sur le long terme.

De votre côté, anticipez la réponse : avez-vous un plan de carrière ? Quel est votre idéal professionnel ? Avez-vous envie de vous impliquer dans une entreprise sur plusieurs années ?

Quelles sont vos prétentions salariales ?

La préparation d’un entretien d’embauche implique de bien réfléchir à votre rémunération ! Comment aborder cette réponse ?

  • Si une fourchette de salaire est mentionnée dans l’offre d’emploi, à vous de justifier un positionnement haut ou bas.
  • Si aucun élément n’est indiqué, analysez les salaires pratiqués sur le marché.

Dans les deux cas, basez-vous sur votre expérience professionnelle, vos compétences et votre salaire actuel (ou celui de votre dernier poste) : « Une rémunération de 40 000 euros annuelle brute me parait légitime au vu de mon profil, qu’en pensez-vous » ? Le dialogue doit rester ouvert.

Parlez-moi d'une difficulté rencontrée dans une précédente expérience professionnelle

Le recruteur a besoin de voir si vous correspondez au profil recherché. Pour ce faire, prenez un exemple concret :

  • Recontextualisez les faits.
  • Expliquez les difficultés rencontrées.
  • Montrez que vous avez pris du recul sur la situation, tiré les leçons et trouvé des solutions pour vous améliorer.

Quel style de management appréciez-vous ?

Soyez sincère. Vous préférez un management participatif et ouvert ? Au contraire, vous travaillez plus efficacement si votre manager est plus présent et si les contrôles sont réguliers ?

Si vous avez des questions à poser au recruteur sur le style de management mis en place dans l’entreprise, c’est le moment !

Mentions légales
Logo

Pour maitriser votre budget

Description de l'offre

1 carte de paiement à contrôle de solde, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre