Aller au contenu principal
personnage

3 conseils pour passer le BAFA

6 minutes
Publié le 04/08/2021 - Mis à jour le 24/05/2022
logo agence morse agence editoriale

Vous avez plus de 17 ans, vous recherchez un job pendant votre temps libre, et vous ressentez un intérêt certain pour l'enfance et l'animation ? Optez pour le Brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur ! La formation au BAFA vous prépare à encadrer un public âgé de 3 à 17 ans en accueil collectif. Voici quelques conseils pour savoir comment passer son BAFA, mais aussi pour ne pas le rater.

À quoi sert le BAFA ?

Le BAFA est un diplôme qui permet d'encadrer des enfants ou des adolescents, à titre non professionnel et de manière ponctuelle, en accueils collectifs de mineurs (centre de loisirs, centre aéré, colonie, centre de vacances, camp d'ado, accueil périscolaire, etc.).

Les fonctions d'animateur ne consistent pas seulement à animer, encadrer et organiser des activités ludiques. Elles reposent également sur un travail d'équipe, incontournable pour élaborer des projets éducatifs et pour se concerter sur des situations plus complexes. L'animateur doit assurer la sécurité physique et morale du public accueilli, mais il est également amené à jouer un rôle social : sensibilisation des plus âgés à certains risques (conduites addictives, discriminations), détection de maltraitance familiale...

Savoir encadrer, animer, accompagner, organiser, inventer, communiquer : les facettes du métier d'animateur sont donc multiples. Cette pluralité des missions justifie la nécessité de passer par l'étape du BAFA (un brevet d'aptitude garant des compétences de l'encadrant). Avant de se demander comment faire pour passer son BAFA, il est important de s'interroger d'abord sur ses qualités et ses motivations.

Comment se déroule l’épreuve du BAFA ?

La formation BAFA se décompose en trois étapes : la formation générale, le stage pratique et la session d'approfondissement/qualification. Le parcours global doit se dérouler impérativement sur une durée totale de 30 mois, et la formation doit être dispensée au sein d'organismes de formation agréés. À la fin de chaque étape, vous devrez vous auto-évaluer sur votre capacité d'évolution tout au long de la formation, tant sur le plan du savoir-être que du savoir-faire. Parallèlement, votre formateur vous évaluera sur vos acquis et vos aptitudes.

 

Formation générale du BAFA

Lorsqu'un jeune se demande comment passer son BAFA, il n'imagine peut-être pas qu'il devra également plancher sur une formation théorique ! Cette première étape est pourtant indispensable et incontournable. Elle se déroule sur une durée de 8 jours minimum (consécutifs ou non) et permet d’assimiler les bases théoriques liées aux fonctions d’animateur :

  • les différentes structures d’accueil collectif de mineurs ;
  • le fonctionnement d'une équipe d’animation ;
  • la  dynamique d'un groupe ;
  • l'animation et la création de jeux et activités.

La validation de cette étape vous permet d’acquérir la qualité d’animateur stagiaire et de pouvoir réaliser le stage pratique, qu'il vous appartient de rechercher.

 

Stage pratique du BAFA

Ce stage sur le terrain vous permettra de mettre en application ce que vous avez appris au cours de la formation générale. Vous devrez encadrer des enfants ou des adolescents, tout en bénéficiant de l'accompagnement d'une équipe d’animateurs expérimentés.

Cette étape de la formation doit être réalisée dans un délai maximum de 18 mois après la formation générale (sauf dérogations).  Elle s'effectue au sein d’un accueil de loisirs ou d’un accueil de scoutisme, et sur le territoire français. Sa durée est de 14 jours minimum, consécutifs ou non.

À l'issue de ce stage (éventuellement rémunéré), vous recevrez une évaluation du directeur du centre d’accueil, habilité à vous donner le feu vert pour accéder à la session d’approfondissement ou de qualification. Pour cette dernière étape, vous devrez donc choisir entre deux options : approfondir un thème ou vous spécialiser.

 

Session d’approfondissement

Le but de cette session, d'une durée d'au moins 6 jours, est de consolider et d'enrichir les acquis de la formation générale et du stage pratique, sur un thème que vous aurez choisi. La thématique peut concerner le public  (petite enfance, 6/12 ans, préados et ados, publics en difficulté...) ; le type d'accueil  (centre aéré, centre de vacances...) ;  l'environnement (mer, montagne, ville, mini-camps...) ou le type d'activité (plein air, équestre, spectacle, multimédia...).

 

Aller plus loin avec la session de qualification

La session de qualification, qui dure au moins 8 jours, permet d'acquérir des compétences complémentaires dans un domaine de spécialisation : surveillance des baignades, canoë-kayak, voile ou activités de loisirs motocyclistes. Le futur animateur qui a opté pour une session de qualification doit avoir les prérequis nécessaires pour encadrer l’activité au sein d’un accueil collectif de mineurs (tests préalables).

À noter : la qualification à la surveillance de baignade (BNSSA) est à renouveler tous les 5 ans. 

Nos conseils pour décrocher le BAFA

Savoir comment faire pour passer son BAFA est un bon début, mais il faut également avoir à l'esprit quelques astuces pour le réussir ! Contrairement à ce que l'on croit, il est en effet possible de ne pas valider l'une des épreuves.

 

Être rigoureux lors de l’inscription

Quelques impératifs sont à respecter pour s'inscrire :

  • avoir 17 ans révolus le jour de la première session de formation (il est toutefois possible de commencer l’inscription administrative 3 mois à l'avance) ;
  • s'inscrire sur le site jeunes.gouv.fr en créant votre espace personnel (qui vous permettra de suivre l'évolution de votre cursus de formation) ;
  • contacter l'organisme de formation de votre choix pour vous inscrire à la session de formation générale (liste sur le portail d'accueil du site).
À noter : pensez à vérifier la date de validité de votre carte d'identité, qui vous sera demandée lors de l'inscription (les délais pour l'obtenir pouvant être longs) !

 

Se concentrer lors de la formation et des stages

Se demander comment faire pour passer son BAFA suppose également de réfléchir sur ses capacités de concentration. Même si l'ambiance est souvent conviviale, la préparation au BAFA n'est pas un parcours de détente, et l'ensemble de la formation demande un investissement personnel important. Il faut se montrer attentif, rigoureux, curieux, mais aussi faire preuve d'endurance et être capable de s'investir physiquement (notamment lors du stage pratique). 

 

Être dynamique et responsable

Même si le parcours fait largement appel à l’auto-évaluation, des appréciations sur vos compétences sont données à chaque fin de session par le formateur et/ou directeur d’accueil. Pour obtenir de bonnes appréciations, il est donc dans votre intérêt de vous montrer volontaire, dynamique et responsable.

Le coût d'une formation BAFA

Le prix de la formation se situe dans une moyenne de 800 à 900 €, mais il peut s'élèver jusqu'à 1 300 €. Ce coût peut représenter un obstacle pour certaines familles. Des aides financières existent, notamment l'aide exceptionnelle de l'État d'un montant de 200 €, annoncée fin 2021. Elle est accordée sous conditions de ressources à 20 000 jeunes qui passent leur BAFA/BAFD en 2022. Ils n'ont pas à faire l'avance de frais et sont accompagnés par l'organisme de formation pour effectuer leur demande.

D'autres organismes peuvent accorder des aides : la CAF (aide nationale et aides locales complémentaires), les communes, les conseils régionaux et départementaux, le FAJ (Fonds d'aide aux jeunes), les comités d'entreprise, ainsi que Pôle emploi.

Vous l'avez compris, le parcours de formation au BAFA est exigeant. Mais, au-delà des contraintes, l'expérience qu'il vous permettra de vivre vous enrichira tant sur le plan personnel que professionnel. N'oubliez pas que faire figurer ce parcours dans votre CV représente un atout non négligeable pour votre future insertion.

Mentions légales
Logo

Prêt étudiant et apprenti

Description de l'offre

Pour financer à taux préférentiel vos frais de scolarité, vos études à l'étranger, votre logement, votre voiture… bref, tout ce qui fait votre vie étudiante.

Mention pédagogique

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Je découvre l'offre