Aller au contenu principal
personnage

Comment devenir animateur pour enfants ?

5 minutes
Publié le 05/11/2020 - Mis à jour le 10/06/2022
logo agence morse agence editoriale

Vous êtes dynamique, pédagogue et vous avez le sens du travail en équipe ?  Pourquoi ne pas encadrer des activités ludiques dans un centre de loisirs pendant les vacances scolaires ? Si ce projet vous séduit, voici quelques pistes pour savoir comment devenir animateur pour enfants.

Le BAFA, sésame de l'animation... mais pas de panique !

Pour accéder au métier d'animateur pour enfants, le BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur), est probablement le plus connu et le plus valorisé des diplômes non professionnels de l'animation. Ce passeport vous ouvrira les portes du secteur de l’animation dans tout accueil collectif de mineurs : club de vacances, centre aéré, centre de loisirs, colonie de vacances, camp itinérant… Pour passer le BAFA, vous devez avoir 17 ans révolus. Des aides financières peuvent être attribuées par différents organismes pour vous aider à financer cette formation payante, qui peut s'avérer onéreuse.

 

Des formations qualifiantes au métier d'animateur enfant

Mais le BAFA n'est pas la seule réponse possible à la question que se posent de nombreux jeunes : "Comment devenir animateur enfant ?". Si vous n'avez pas passé (ou obtenu) le BAFA, vous pouvez vous orienter vers le BASE (brevet d'aptitude à l'animation socio-éducative). Cet autre diplôme non professionnel permet une reconnaissance des aptitudes à animer des groupes, en validant les compétences acquises par l'expérience.

De nombreux diplômes professionnels préparent au métier d'animateur pour enfants. C'est le cas du CPJEPS AAVQ, certificat professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport mention animateur d'activités de la vie quotidienne. Ce diplôme constitue le premier niveau de qualification professionnelle dans les métiers liés à l'animation.

Parmi les multiples possibilités qui existent pour devenir animateur enfants, ou pour gérer des structures sportives ou culturelles, citons notamment :

  • le  CAP AEPE (accompagnement éducatif petite enfance), ex CAP petite enfance  ;
  • le DEME (Diplôme d'État de moniteur éducateur) ;
  • le BEATEP activités sociales et vie locale (option accueil des jeunes enfants dans les structures de loisirs) : cette formation en alternance est professionnalisante  ;
  • le DUT carrières sociales option animation sociale et socioculturelle ;
  • la licence professionnelle métiers de l'animation sociale, socio-éducative et socioculturelle ;
  • le DEUST AGAPS (animation et gestion des activités physiques sportives et culturelles) qui forme à la fonction d'animateur sportif chargé de l'animation ou de l'encadrement d'une structure.

L'offre est foisonnante et volontiers complexe, prenez le temps de vous renseigner !

Animateur/animatrice pour enfant : quel salaire ?

Si vous vous demandez comment devenir animateur pour enfants, vous vous posez inévitablement la question du salaire. La majorité des contrats d’animation vous proposeront une rémunération au SMIC (taux horaire brut de 10,85 € au 1er/05/2022, soit 1 645,58 € brut ou 1  302,64 € net par mois, sur la base de 35 h/semaine). Ce minimum pourra être majoré si vous travaillez les dimanches, jours fériés ou la nuit. L'employeur doit également assurer votre nourriture et votre hébergement.

Vous travaillerez auprès d'enfants pendant les vacances scolaires ou sur les temps périscolaires. Vous devez donc être conscient que le rythme de travail spécifique à la fonction peut engendrer une certaine précarité, avec des contrats à temps partiel, occasionnels ou saisonniers. Beaucoup de professionnels doivent multiplier les employeurs, et il n'est pas rare que certains cumulent un emploi privé avec un contrat dans la fonction publique.

Animateur/animatrice pour enfant : où postuler pour un job d’été ?

L'animateur pour enfants est chargé de gérer des groupes d'enfants de tout âge en dehors du temps scolaire. Il peut donc être recruté par différents types d'employeurs, tant dans le secteur privé  (secteur associatif, organismes de tourisme tels que villages ou clubs vacances, campings...) que dans les collectivités locales (essentiellement les communes et les structures intercommunales, ou EPCI). Un animateur territorial peut être recruté directement par ces collectivités, ou par le biais des centres communaux d'action sociale (CCAS) ou des caisses des écoles.

Si vous visez un poste en accueil périscolaire ou dans une structure municipale (médiathèque, ludothèque, musée...), renseignez-vous auprès de votre mairie. Les associations, telles que les MJC (Maisons des jeunes et de la culture) ou les maisons de quartier, sont également pourvoyeuses d'emplois.

Pensez également au site dédié de Pôle emploi ou à des sites spécialisés comme animjobs, planetanim ou encore jobanim. Mais vous pouvez aussi aller faire un tour sur la rubrique "animation" des sites généralistes d'offres d'emploi, tels qu'Indeed ou Youzful. La liste est pléthorique, vous n'aurez que l'embarras du choix !  Le réseau Info-jeunes, fort de son maillage de 1  300 structures sur l'ensemble du territoire, peut également être un bon filon.

Un conseil : ne tardez pas ! Comme pour un job d'été dans la restauration, plus vous commencerez tôt vos recherches, plus vous aurez de chances de trouver le job qui vous convient. Dès février-mars, il est temps de prospecter.

Animateur dans un club de vacances pour adultes, une autre possibilité

Vous pensez ne pas avoir les aptitudes ou les qualités pour vous occuper de petits diables ? Plutôt que de devenir animateur pour enfants, vous préféreriez occuper un poste d'animation auprès d'adultes ou de jeunes adultes dans un club de vacances, un parc de loisirs ou un camping ? Des possibilités de jobs d'été existent également dans ce cadre, souvent dans un environnement privilégié, que ce soit à la mer, à la montagne ou à la campagne. Vous serez alors amené à proposer aux "grands enfants" des activités sportives, culturelles ou manuelles... et à mettre tout en œuvre pour que les vacanciers gardent un souvenir inoubliable de leur séjour !

Mais n'oubliez pas que ces emplois exigent également prérequis et qualités : dynamisme, sens du contact, bonne humeur, enthousiasme, endurance, en plus du savoir-faire qu'il vous faudra montrer chaque jour (organiser, préparer, surveiller, animer, informer, créer, imaginer...). Autant dire que vous devrez faire preuve, tout comme l'animateur enfant, d'une patience et d'une disponibilité à toute épreuve !

Pour devenir animateur de club de vacances, aucun diplôme spécifique n'est exigé, mais posséder quelques formations basiques est un vrai plus. Le BAFA ou le BASE, le BNS (Brevet national de secourisme) et/ou le BEES (Brevet d'État d'éducateur sportif) pourront vous aider à décrocher un job. Tous les diplômes déjà cités, auxquels il faut rajouter le BTS Tourisme AGTL (animation et gestion touristiques locales), vous permettront de trouver un emploi dans votre axe.

Mentions légales
Logo

Pour voyager sans frais à l'étranger

Description de l'offre

1 carte de paiement internationale, 0 frais à l'étranger sur les paiements / retraits / virements, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre