Aller au contenu principal
personnage

Qu'est-ce qu'une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) ?

6 minutes
Publié le 05/08/2021 - Mis à jour le 06/08/2021
L'Étudiant

Elle constitue une spécificité française. Mais qu’est ce qu’une classe prépa ? Sélective et exigeante, la classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) se déroule durant deux ans, après l’obtention du baccalauréat et prépare les étudiants aux concours d’entrée des grandes écoles. Zoom sur ces cursus de prestige.

Classe préparatoire : définition

La classe préparatoire dispense un enseignement exigeant et soutenu durant les deux années suivant l'obtention du baccalauréat. Les candidats sont admis sur dossier selon les résultats des bulletins de première et de terminale. L’objectif est de préparer les étudiants aux concours d’entrée des grandes écoles, qu'ils passent au terme de ces deux années intensives. Elles sont divisées en trois grands types de filières :
 

Les classes préparatoires littéraires et artistiques : elles s’adressent aux profils littéraires et proposent un programme axé autour du français, de la philosophie, de l’histoire-géographie et des langues. Elles préparent aux concours d’entrée des Écoles normales supérieures d’Ulm, de Lyon et de Paris-Saclay, de l'École des Chartes, de l’école militaire Saint-Cyr, ainsi qu’aux concours lettres et sciences humaines des grandes écoles de commerce ou encore aux Instituts d’études politiques (IEP) et aux écoles de journalisme.

La première année se nomme « Hypokhâgne » ou « Lettres supérieures » et la seconde « Khâgne » ou « Première supérieure ».

On distingue :

  • Les prépas ENS « lettres et sciences humaines » (A/L), elles-mêmes subdivisées en « Lettres classiques », pour ceux qui ont fait du latin ou du grec en première année et « Lettres modernes », qui comprend un enseignement de géographie ;
  • Les prépas ENS « lettres et sciences sociales » (B/L). Ici, l’enseignement des mathématiques et des sciences économiques et sociales devient obligatoire. Elles donnent, par exemple, accès à l’École nationale de la statistique et de l'administration économique (ENSAE).

Il est possible de cuber, c’est-à-dire de redoubler sa deuxième année si l’on n’a pas réussi les examens d’entrée.

 

Les classes préparatoires scientifiques

Elles préparent aux concours d'entrée des écoles d’ingénieurs (​Polytechnique, Mines-Ponts, CentraleSupélec...), des Écoles normales supérieures (Ulm, Lyon et Paris-Saclay), des écoles militaires (Saint-Cyr, Navale…) et des écoles agronomiques et vétérinaires. Plus de 200 établissements sont accessibles ! Dans ces cursus, il faut être très bon en mathématiques, en physique, en sciences industrielles et ne pas négliger les lettres et les langues.

Il existe plusieurs types de filières :

  • les prépas scientifiques : en première année, 3 parcours sont proposés

    • MPSI (mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur) ;
    • PCSI (physique, chimie et sciences de l'ingénieur) ;
    • PTSI (physique, technologie et sciences de l'ingénieur).

L’étudiant choisit alors des options qui donneront le ton de sa deuxième année : soit MP (mathématiques-physique), PC (physique-chimie), PSI (physique et sciences de l'ingénieur) ou PT (physique et technologie).

Ici, la première année est appelée « Math sup » et la deuxième année « Math spé ».

  • les prépas agronomiques et vétérinaires : les classes préparatoires biologie, chimie, physique et sciences de la Terre (BCPS) ouvrent généralement aux concours d’entrée des écoles agronomiques, des écoles vétérinaires, des écoles d'ingénieurs spécialisées en géologie-environnement, des écoles de chimie et des Écoles normales supérieures (Ulm, Lyon et Paris Saclay).
  • les prépas technologiques : ces formations s'adressent aux bacheliers technologiques et mènent aux écoles d’ingénieurs de production. On distingue la classe prépa technologie et sciences industrielles (TSI), la classe prépa technologie et physique-chimie (TPC) et la prépa technologie, biologie (TB).

 

Les classes préparatoires économiques et commerciales

Elles sont ouvertes à différents types de bacheliers et mènent en priorité aux concours d’entrée des écoles de commerce. Il faut posséder un bon niveau en français, en mathématiques, mais aussi en anglais, être curieux et intéressé par l'actualité. Elles sont divisées en 3 filières :

  • Filière ECS (Économique et Commerciale option Scientifique), axée sur les mathématiques ;
  • Filière ECE (Économiques et Commerciales option Économique), orientée sur l’économie et les maths ;
  • Filière ECT (Économiques et Commerciales option Technologique) destinée aux bacheliers technologiques tertiaires ayant déjà suivi une option comptabilité et finance des entreprises.

Attention : les écoles de commerce et de gestion sont réunies au sein de banques d'épreuves communes. Cela évite aux étudiants de faire la tournée des écoles et leur permet d’y postuler en une fois. On distingue :

  • La BCE (Banque Commune d'Épreuves), qui donne accès au programme Grande École de 20 grandes écoles de management et de 3 écoles associées. On y trouve notamment HEC et l’ESSEC,
  • La banque Ecricome concerne les écoles de commerce Strasbourg Business School, KEDGE Business School (Bordeaux – Marseille), NEOMA Business School (Reims – Rouen) et RENNES School of Business.

Qui peut faire une classe préparatoire ?

Tout étudiant diplômé d’un baccalauréat, qu’il soit général ou technologique, peut présenter un dossier pour rejoindre une classe prépa. 

La classe prépa demande un investissement exigeant et constant pendant deux ans. Le contrôle continu est important (devoirs surveillés, travail à la maison). Chaque semaine, l’étudiant passe des  « colles » ou  « khôlles », à savoir des interrogations orales sur ses matières principales. Elle s’adresse à des élèves motivés, avides de connaissances et travailleurs, qui n’ont pas peur de s’investir au maximum pendant deux ans.

Elle offre une bonne culture générale et des méthodes de travail efficaces pour la suite des études mais aussi pour la future vie professionnelle. Elle apprend à bien organiser son emploi du temps et à gérer son stress. Les cours ont généralement lieu dans les lycées (privés ou publics).

Les demandes sont à faire sur la plateforme ParcourSup’.

Comment bien choisir sa classe préparatoire ?

Il faut avant tout se renseigner sur les divers cursus proposés, leurs éventuelles nouveautés et trouver celui qui vous convient, en fonction de votre profil et de votre projet professionnel. Une nouvelle filière de prépa scientifique appelée « MP2I » est née par exemple en septembre 2021 et met l’accent sur l'informatique !

Pour bien choisir sa classe prépa, n'hésitez pas à contacter d’anciens diplômés pour leur poser vos questions ou à vous rendre aux Journées portes ouvertes des établissements qui vous intéressent. Vous pourrez y rencontrer l’équipe pédagogique et vous faire une première idée.

En fonction de votre profil, il ne faut pas exclure de postuler aux classes prépas dites plus « modestes », où la sélection est un peu moins exigeante et l’enseignement tout aussi qualitatif !

Quels sont les avantages de faire une CPGE ?

Les avantages de faire une classe préparatoire sont multiples : accéder à une formation d’excellence, acquérir une forte culture générale et des méthodes de travail utiles, se préparer au mieux aux concours d'entrée des écoles, bénéficier d’un encadrement important, commencer à construire un réseau de « pairs »... Sans oublier la gratuité de la formation !

Et si vous n'intégrez pas la formation de vos rêves au terme des deux ans, vous pourrez toujours obtenir une équivalence à l’université avec des crédits ECTS. Ce n’est donc pas du temps perdu !

Renommée, sélective et parfois méconnue, la classe prépa possède toujours une excellente réputation et de nombreux atouts, si vous vous sentez le courage de relever le challenge. Êtes-vous prêts à vous lancer ?

Mentions légales
Logo

Prêt étudiant et apprenti

Description de l'offre

Pour financer à taux préférentiel vos frais de scolarité, vos études à l'étranger, votre logement, votre voiture… bref, tout ce qui fait votre vie étudiante.

Mention pédagogique

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Je découvre l'offre