Aller au contenu principal
personnage

La force des licences pros : une insertion professionnelle rapide

2 minutes
Publié le 03/11/2020 - Mis à jour le 17/11/2020
L'Étudiant

Vous avez fait deux ans d’études et vous souhaitez poursuivre en licence professionnelle ? Vous serez bachelier(ère) en 2021 et pensez déjà à intégrer cette formation ? Quelles sont vos chances de trouver un emploi après une licence pro ? Quels sont les taux d’insertion professionnelle de la licence pro ? Zoom sur l’employabilité à bac+3.

Une excellente intégration dans la vie active

La licence professionnelle permet de se spécialiser dans un domaine, mais également d’être employable rapidement grâce aux compétences acquises au cours de cette formation. Les étudiants s’intègrent très bien dans la vie active après l’obtention de leur diplôme. Le taux d’insertion professionnelle des diplômés 2016 de licence pro s’élevait, 18 mois après leur entrée dans la vie active, à 92 %1.

Une insertion professionnelle en fonction des secteurs

L’étude réalisée par le ministère de l’Enseignement, de la Recherche et de l’Innovation montre toutefois que le taux d’insertion professionnelle des jeunes diplômés varie selon les domaines. Ainsi, celui des Sciences-Technologie-Santé atteint 95 % d’insertion en 30 mois. Les conditions d’emploi dans ce domaine sont tout à fait honorables puisque, pour la même durée, 84 % des emplois sont stables. À titre de comparaison, le domaine Lettres-Langues-Art insère seulement 2 % des licenciés et 62 % d’entre eux ont un emploi stable.

D’autres domaines comme le Génie civil et la Construction sont soumis à des exigences particulières. En effet, ces licences professionnelles, créées sur demande, existent grâce aux entreprises, mais également aux partenariats établis avec les fédérations professionnelles et les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI). Pour que ces licences perdurent, il faut qu’il y ait une demande sur le marché de l’emploi.

Licence professionnelle : un emploi à la clé

En 2016, des conditions d’emploi favorables ont permis aux jeunes diplômés de s’insérer sur le marché du travail. Le taux d’emploi stable a atteint 83 % en décembre 2018, un chiffre en hausse par rapport aux données de 2017 (70 %).

À noter également que 18 mois après leur diplôme, 72 % des titulaires de licence pro sont de niveau cadre ou profession intermédiaire.

Ces bons résultats démontrent que les étudiants issus de licences professionnelles sont appréciés des employeurs : grâce aux nombreux stages et cursus suivis en alternance, ces diplômés sont facilement et rapidement employables. Une tendance qui risque fort de s’accentuer avec la réforme de la licence professionnelle. Sous le nom de Bachelor Universitaire de Technologie (BUT), elle aura pour objectif de s’adapter aux exigences du marché du travail européen. Cette nouvelle licence professionnelle proposera aux étudiants de répondre aux besoins des entreprises sous forme de projets. Les inscriptions sont prévues à partir de la rentrée 2021.

1Étude du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, décembre 2019

Mentions légales
Logo

Pour maitriser votre budget

Description de l'offre

1 carte de paiement à contrôle de solde, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre