Aller au contenu principal
personnage

VAE (Validation des Acquis de l'Expérience) vs VAP (Validation des Acquis Professionnels)

4 minutes
Publié le 17/01/2022 - Mis à jour le 14/02/2022
logo agence morse agence editoriale

Un diplôme garantit un certain niveau de salaire. Plus on compte d’années d’études après le baccalauréat, plus on peut prétendre à une rémunération élevée. Heureusement, ceux qui n’auraient pas eu la possibilité de poursuivre leur cursus scolaire à ce moment-là peuvent aujourd’hui faire valoir leur expérience professionnelle afin d’obtenir un diplôme ou de reprendre une formation. Dans le cadre d’une VAP ou VAE, chacun peut désormais obtenir une certification professionnelle ou poursuivre ses études au cours sa vie.

VAP : poursuivre ses études

Un cursus classique après le baccalauréat peut durer deux ans, dans le cadre d’un BTS, 3 ans pour une licence ou licence professionnelle, ou 5 ans pour un master. Pour plusieurs raisons, réaliser de longues études à cette période de la vie ne s’avère pas toujours possible. C’est pourquoi des mesures ont vu le jour afin de permettre aux personnes moins diplômées de faire valoir leur expérience professionnelle pour obtenir un diplôme ou reprendre leurs études plus tard.

Mise en place en 1985, la VAP, Validation des Acquis Professionnels concerne la reprise d’études plusieurs années après une formation post-bac courte. Les points-clés de la VAP à retenir :

  • Une VAP consiste à démontrer ses connaissances pour intégrer une formation supérieure sans posséder le diplôme requis. Par exemple, un technicien disposant d’un bac +2 souhaitant s’inscrire à un Master 2 pour bénéficier d’un meilleur salaire dans son entreprise.
  • Pas de limite d’âge pour demander une VAP
  • Pas de profil type : un salarié, un demandeur d’emploi, un artisan ou encore un travailleur indépendant peuvent faire cette démarche.
  • Le candidat doit justifier de trois ans de travail dans un secteur lié à celui de la formation qu’il souhaite intégrer.
  • Cette procédure est applicable dans tous les établissements de l’enseignement supérieur.
  • La majorité des demandes concerne l’inscription en licence professionnelle ou en master.

 

Comment s’inscrire en VAP ?

Pour poursuivre ses études grâce à une Validation des Acquis Professionnels, il faut d’abord contacter le service de formation ou de validation des acquis de l’établissement souhaité. Consacrés à ces démarches particulières, ces bureaux peuvent indiquer la procédure à suivre. Celle-ci repose notamment sur un dossier d’inscription comprenant :

  • Un CV détaillant l’expérience professionnelle,
  • Une lettre de motivation expliquant le parcours et les expériences professionnelles et personnelles en lien avec le diplôme manquant,
  • Des copies des diplômes obtenus par le passé

Suite au dépôt du dossier, un jury décide d’accepter ou non le candidat dans la formation. Cette décision se base sur la cohérence du parcours, les acquis de l’expérience du postulant, ses connaissances et ses motivations.

VAE : obtenir une certification professionnelle

La Validation des Acquis et de l’Expérience poursuit un objectif différent : faire reconnaître officiellement des connaissances pour obtenir un diplôme correspondant à un certain niveau de qualification. Les points-clés de la VAE à retenir :

  • Permet d’obtenir un titre professionnel, un diplôme ou un Certificat de Qualification Professionnel grâce à une expérience professionnelle passée. Ces certifications peuvent notamment s’avérer indispensables dans le cadre d’une reconversion ou d’une évolution dans l’entreprise, par exemple.
  • Le candidat doit seulement justifier d’une expérience professionnelle d’un an à temps complet (1 607 heures), en continu ou pas. Celle-ci doit présenter un rapport avec la certification visée.

Les expériences professionnelles prises en compte par ce dispositif se révèlent variées :

  • Bénévolat ou volontariat,
  • Activité salariée ou exercée en indépendant,
  • Mandat électoral,
  • Responsabilités syndicales,
  • Sportif de haut niveau,
  • Participation à des activités d’économie solidaire accompagnées par un organisme d’accueil et d’hébergement de personnes en difficulté.

La VAE permet notamment de justifier une augmentation de salaire, mais pas seulement. Elle présente d’autres avantages :

  • La reconnaissance des compétences acquises
  • La conservation d’un emploi stable et durable
  • L’accès à des postes nécessitant une certification particulière : gestion d’agence immobilière, ouverture d’une salle de sport, d’un salon de coiffure…
  • La possibilité de postuler à des emplois réglementés.

 

Comment s’inscrire en VAE ?

Pour se voir délivrer un diplôme ou une certification dans le cadre d’une VAE, il est d’abord nécessaire de constituer un dossier. Celui-ci doit contenir :

  • Les documents attestant de la durée de travail effectuée
  • Les attestations de la durée des formations suivies en situation de travail et les certifications obtenues
  • Le CERFA n°12818, formulaire de candidature officiel

D’autres documents peuvent être demandés. Pour connaître exactement les démarches à suivre, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un conseiller VAE. Ceux-ci se trouvent dans les points relais conseil, PRC. Sur le site de Pôle Emploi, vous trouverez également l’organisme certificateur correspondant à votre demande, à qui il faudra envoyer votre dossier. Lorsque la demande est jugée recevable, vous vous verrez proposer une session d’évaluation. Celle-ci se basera sur un nouveau dossier à présenter, comprenant :

  • la liste des compétences développées au cours de votre expérience professionnelle,
  • les formations suivies,
  • la description des aptitudes à valider.
Mentions légales
Logo

Assurance Habitation

Description de l'offre

Que vous décidiez d'habiter en coloc ou en solo, assurer votre appart' est obligatoire. Autant profiter d'avantages spéciaux étudiants. 

Je découvre l'offre