Aller au contenu principal
personnage

Demande ou réévaluation de bourse : quels sont vos droits ?

2 minutes
Publié le 03/11/2020 - Mis à jour le 16/11/2020
L'Étudiant

Vous êtes étudiant(e) ou étudiant(e) boursier(ère) et votre situation financière se détériore ? On fait le point sur les possibilités de demande de bourse en cours d’année et sur le droit à sa réévaluation.

Demander une bourse en cours d’année

Il est tout à fait possible de déposer une demande de bourse au-delà de la limite recommandée de dépôt du Dossier Social Étudiant (DSE), c’est-à-dire après le 15 mai. Cependant, dans la mesure où le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous) examine les dossiers dans l’ordre d’arrivée et que la durée de traitement d’une demande est de trois mois, le versement de votre bourse pourrait être retardé.

Faire réévaluer sa bourse en cours d’année

Vous pouvez également modifier votre DSE en cours d’année. La réévaluation de la bourse accordée par le Crous est possible si vous subissez une « diminution notable et durable des ressources ». Concrètement, il s’agit de situations liées à une maladie, un décès, un départ en retraite ou au chômage des parents, par exemple, mais cette liste n’est pas limitative. Le mieux est alors de rentrer en contact avec le service social du Crous qui vous aidera.

Certaines pièces justificatives vous seront demandées pour la réévaluation de votre bourse :

  • Chômage de l’un des parents : dernier avis de situation Pôle Emploi indiquant le montant et le nombre d’indemnités journalières.
  • Maladie de l’un des parents : montant des indemnités journalières de la Sécurité sociale, complément de l’employeur et complément de la mutuelle.
  • Divorce ou séparation des parents : ordonnance de tentative de conciliation, jugement de divorce ou jugement aux affaires familiales.
  • Retraite de l’un des parents : justificatif du montant actuel de la pension de retraite (principale et complémentaire) versée et un document précisant la date d’effet. En cas de non-perception de retraite complémentaire, joindre une attestation sur l’honneur.
  • Décès de l’un des parents : acte de décès. Attestation précisant le montant de la pension de réversion et/ou d’orphelin perçue par votre famille.

Si vous rencontrez une grave difficulté financière passagère, vous pouvez aussi demander au Crous une aide spécifique ponctuelle.

Mentions légales
Logo

Pour maitriser votre budget

Description de l'offre

1 carte de paiement à contrôle de solde, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre