Aller au contenu principal
Image bannière
Pour être étudiant boursiers quelles sont les conditions

Vrai-faux : les conditions pour être étudiant boursier

5 minutes
Publié le 04/11/2020 - Mis à jour le 29/02/2024
Logo uni-médias

Vous faites partie des 720 000 étudiants bénéficiaires d’une bourse en France ? Vous devez donc certainement savoir que le CROUS vous donne droit à un certain nombre d’avantages financiers, mais pas seulement. De votre côté, vous devez aussi respecter un certain nombre de devoirs. Saurez-vous répondre à notre vrai-faux sur les conditions pour être boursier ? On vérifie tout ça ensemble.

Il faut avoir moins de 25 ans pour être boursier

Faux

Suivre des études supérieures engendre souvent des frais (achats de matériels, logement, nourriture, loisirs, etc.) difficiles à assumer. Pour aider les familles et les étudiants à supporter ces charges, des aides du CROUS peuvent être accordées. Parmi elles, une bourse d’études supérieures. Pour en bénéficier, il faut avoir moins de 28 ans (pour une 1re demande) et être titulaire du Baccalauréat ou équivalent.

Concernant le montant de la bourse, il est calculé selon les ressources de la famille ou du demandeur, de la composition du foyer et de la distance entre le lieu de résidence et d’études. Des points sont attribués en fonction des situations et déterminent un barème allant de l’échelon « 0 bis » à « 7 ».

Pour l’année 2023-2024, ces montants étaient compris entre 1 454 euros (échelon 0 bis) et 6 335 euros (échelon 7) sur 10 mois. Ils pouvaient être légèrement supérieurs si la bourse était perçue durant les vacances d’été (1 745 euros pour l’échelon 0 bis, 7 602 euros pour l’échelon 7).

Bon à savoir

Il existe une bourse pour les lycéens. Pour en bénéficier, les ressources annuelles de leurs parents ne doivent pas dépasser certains plafonds qui seront sous forme de barème de bourse étudiante. Dans le même temps, l’élève doit être inscrit dans un établissement public ou privé (sous contrat) en 2nde, 1re ou terminale (conduisant à un bac ou à un brevet de technicien), en classe de niveau collège scolarisé en lycée, en classe de 3ème « prépa-métiers », ou alors suivre une Certificat d'aptitude professionnelle (CAP).

Pour l'année scolaire 2023-2024, la bourse de lycée comprenait 6 échelons selon la situation de l’élève. Concernant le montant de ces bourses, il s’échelonnait entre 156 euros et 331 euros. Le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (le fameux CROUS) attribue ces aides et les réévalue chaque année.

Être boursier donne droit à des exonérations

Vrai 

Le taux des droits d'inscription dans un établissement d'enseignement supérieur, qu’il soit public ou privé, dépend du cursus, du niveau d'études, de la situation de l’étudiant ainsi que de sa nationalité. Ainsi, un étudiant boursier, quel que soit son échelon (de 0 bis à 7), est exonéré des frais d’inscription ainsi que de la Contribution à la Vie Étudiante et de Campus (CVEC). Cette dernière était fixée à 100 € pour l'année universitaire 2023-2024.

De leurs côtés, les étudiants internationaux, en fonction de leur pays d'origine et de leur situation, peuvent payer des droits différenciés. En revanche, s’ils viennent étudier en France dans le cadre d'un programme d'échanges entre universités (comme Erasmus+), ils ne sont pas concernés.

Être boursier permet un accès prioritaire au logement

Vrai 

Même si la quête d’un logement étudiant n’est jamais simple, les étudiants boursiers sont prioritaires dans l’accès aux résidences du CROUS.

La première chose à faire est de constituer son Dossier social étudiant (DSE) sur messervices.etudiant.gouv.fr et de cocher la case « demander un logement » en fin de procédure. Généralement, cette démarche est à effectuer avant le 31 mai pour l’année scolaire à venir (avant le 31 mai 2023 pour l’année scolaire 2023-2024).

Par la suite, il faudra se rendre sur trouverunlogement.lescrous.fr pour trouver un logement disponible.

On ne peut pas cumuler les bourses pendant un séjour à l’étranger

Faux

Lors d’un stage ou d’un semestre d’études à l’étranger, les boursiers ont tout à fait le droit de cumuler les différentes bourses : celle sur critères sociaux, la bourse Erasmus+ ainsi que la bourse à la mobilité internationale.

Notez que d'autres aides peuvent être obtenues en fonction des conditions de cumul et des aides proposées par les collectivités locales. Renseignez-vous auprès du service des relations internationales de votre établissement afin de connaître les modalités précises de cumul des aides européennes, ministérielles, régionales, municipales, etc.

Aides du Crous et job étudiant sont incompatibles

Faux 

Les étudiants bénéficiaires d’une bourse CROUS peuvent tout à fait travailler. En revanche, cela ne fonctionne pas pour les élèves en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

On peut à la fois être boursier et toucher un salaire pour un stage rémunéré

Vrai 

Que ce stage soit obligatoire ou facultatif, rémunéré ou non rémunéré, il est tout à fait possible de cumuler la bourse et un stage.

Pour toucher sa bourse, l’étudiant doit être assidu

Vrai 

La bourse du CROUS a pour vocation d’accompagner les élèves dans leurs études, c’est pourquoi ils doivent se montrer assidus qu’il s’agisse des cours en amphi, des travaux dirigés ou pratiques. Cela vaut bien sûr pour les examens : même si l’étudiant rend copie blanche, il doit absolument être présent.

Le CROUS peut suspendre une bourse en cas d’absences répétées

Vrai 

Si l’étudiant est fréquemment absent, l’établissement peut en informer le CROUS avec le risque que celui-ci suspende la bourse. Parfois, l’étudiant devra même rembourser partiellement ou intégralement les sommes versées. Bien sûr, si les absences sont d’ordre médical, un justificatif envoyé au CROUS permettra de conserver les bourses.

En cas de redoublement, il n’est plus possible de solliciter une bourse

Faux 

La demande de bourse peut être renouvelée chaque année, même en cas de redoublement. Toutefois, vous devez avoir obtenu un certain nombre de crédits au cours de votre année universitaire.

On ne peut pas toucher une bourse en alternance

Vrai

Les personnes rémunérées sous contrat d'apprentissage ou de professionnalisation ne sont pas éligibles à la bourse sur critères sociaux.

Pour autant, à défaut de pouvoir percevoir une bourse du CROUS, l’alternance permet de bénéficier d’aides spécifiques comme la Prime d'activité, l’aide au permis de conduire, certaines aides au logement, l’aide Mobili-Jeune pour une aide au paiement du loyer mais aussi certaines aides régionales. Renseignez-vous.

Suivre une formation à distance donne droit à une bourse

Vrai

Suivre une formation à distance donne droit à une bourse si la formation elle-même est habilitée à recevoir des boursiers. Pour en avoir le cœur net, renseignez-vous auprès de l'organisme de formation à distance (CNED, campus connecté, etc.) ou auprès du CROUS dont dépend l'organisme d'inscription.

Mentions légales
Logo

Pour maitriser votre budget

Description de l'offre

1 carte de paiement à contrôle de solde, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre
Ne passez pas à côté de nos actualités, soyez notifié·es en temps réel.