Aller au contenu principal
# Découvrir les secteurs d'études

Comptabilité, gestion

3 minutes
Publié le 09/11/2020 - Mis à jour le 14/12/2020
L'Étudiant

Si les études de comptabilité et gestion peuvent être longues et durer jusqu’à huit ans, il est possible toutefois de travailler après l’obtention d’un diplôme de niveau bac+3.

Présentation
du secteur

Comme le contrôleur de gestion ou l’auditeur, le comptable est chargé de scruter les comptes d’une société afin d’examiner sa situation financière et de décider des stratégies à adopter. Il peut être externe à l’entreprise : celle-ci recourt alors à un cabinet d’expertise comptable pour faire certifier ses comptes.

La filière d’expertise comptable se compose de trois niveaux de diplôme : le DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion), à bac+3 (niveau licence) ; le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion), à bac+5 (niveau master) ; le DEC (Diplôme d’Expert-Comptable), à bac+8, rang suprême de la hiérarchie comptable.

Chacun de ces niveaux permet d’accéder à différentes fonctions dans la comptabilité, la finance, l’audit ou la gestion. Ces métiers recrutent, et les diplômés ont souvent plusieurs propositions d’embauche à la sortie de leur cursus.

DCG : après le bac ou un bac+2

Pour obtenir le premier diplôme de la filière expertise comptable, le DCG, plusieurs voies sont possibles : l’université, le lycée ou l’école privée. Plus de 200 établissements proposent une préparation au DCG en une, deux ou trois années suivant le cursus choisi, en alternance ou non.

Le BTS CG (Comptabilité et Gestion) et le DUT GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations) dispensent de certaines épreuves du DCG. Il en est de même pour les licences professionnelles suivantes : métiers de la gestion et de la comptabilité ; contrôle de gestion ; management des organisations spécialité comptabilité et paie…

À l’issue du DCG, les postes accessibles se trouvent en cabinet (gestionnaire de portefeuilles clients, participation à des missions d’audit…) ou en entreprise (trésorerie, paie, contrôle de gestion).

DSCG : via un master CCA ou des écoles

Après une licence de droit, d’économie ou de gestion, le master CCA (Comptabilité, Contrôle, Audit) prépare au DSCG. Il dispense aussi d’un grand nombre d’épreuves. Le programme intègre l’apprentissage des normes comptables, de la ­finance, du droit et de la fiscalité. La majorité des masters CCA sont proposés dans les écoles universitaires de management (le nouveau nom des IAE ou Instituts d’Administration des Entreprises). Le DSCG est préparé dans les lycées publics, des écoles privées, des universités, ainsi qu’à l’INTEC-CNAM.

Des écoles de commerce délivrant le grade de master ont des parcours spécialisés en audit, expertise-comptable ou contrôle de gestion qui dispensent de certaines épreuves du DSCG.

Pour devenir expert-comptable après l’obtention du DSCG, il faut encore faire trois ans de stage (rémunéré), avec des modules de formation obligatoires en présentiel qui peuvent être complétés par des cours en e-learning. Le stage peut être réalisé dans un autre pays de l’Union européenne.

* Attention, réforme : à la rentrée 2021 le DUT deviendra un diplôme intermédiaire intégré dans le BUT (Bachelor Universitaire de Technologie) délivré en trois ans.

Mentions légales
Logo

Prêt étudiant et apprenti

Description de l'offre

Pour financer à taux préférentiel vos frais de scolarité, vos études à l'étranger, votre logement, votre voiture… bref, tout ce qui fait votre vie étudiante.

Mention pédagogique

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Je découvre l'offre