Aller au contenu principal
# Découvrir les secteurs d'activités

Agriculture Agroalimentaire

4 minutes
Publié le 09/11/2020 - Mis à jour le 21/06/2022
youzful logo

Les métiers de l’agriculture et de l’agroalimentaire sont nombreux à tous les niveaux d’études, aussi bien dans les usines que dans les exploitations agricoles. Le secteur recrute du CAP (certificat d’aptitude professionnelle) au bac + 5 (master ou diplôme d’ingénieur).

Présentation
du secteur

L’industrie agroalimentaire est le premier secteur industriel français avec un chiffre d'affaires de 198 milliards d'euros. C’est aussi le premier employeur de France avec plus de 430 000 salariés. Elle propose une grande diversité de métiers à tous les niveaux de qualification. La majorité des entreprises du secteur sont des TPE (entreprises de moins de 10 salariés) et des PME (entreprises de moins de 250 salariés) implantées dans toute la France, avec une prédominance dans l’Ouest.

Néanmoins, le secteur rencontre des difficultés pour recruter, notamment dans la production. Dans la maintenance et l’automatisation, les entreprises sont surtout à la recherche de techniciens de maintenance, de chefs de projet et d’automaticiens. Les profils bac + 2 sont particulièrement appréciés et de nombreux postes leur sont ouverts.

En revanche, si vous optez pour des études d’ingénieur, il faudra être patient pour décrocher un emploi car le nombre de candidats est bien supérieur à celui des offres. Mais les prévisions de départ à la retraite dans les prochaines années devraient vous ouvrir les portes de nombreux postes d’encadrement intermédiaire.

Quels sont les métiers de l'agroalimentaire ?

Responsable d'atelier de fabrication ou de conditionnement

Le responsable d'atelier de fabrication ou de conditionnement est chargé d’encadrer et d’organiser l’activité des équipes travaillant sur la ligne de production. Il gère et assure le suivi de fabrication et veille à l’amélioration continue des process. Il doit également assurer le suivi de la fabrication selon les règles de sécurité et les impératifs de production (quantité, délais, qualité, coût...).

 

Acheteur agroalimentaire

Professionnels de la négociation, les acheteurs sont responsables d’une gamme de produits. Ils sont chargés de mener les négociations pour acheter au meilleur prix, vérifier les délais de livraison et les conditions de paiement. Ils analysent leur marché spécifique (innovations, concurrents, fournisseurs) et assurent l’interface entre les fournisseurs, la production, la commercialisation et la R&D (recherche et développement).

 

Responsable qualité dans l'agroalimentaire

Le responsable qualité agroalimentaire a un rôle primordial dans une usine agroalimentaire. Il assure la qualité et la sécurité des produits que nous consommons. À la tête d'une équipe de contrôleurs, il met en place des procédures qui certifient la qualité et la conformité d'un produit. Il est aussi l’interlocuteur privilégié des services officiels de contrôles, des clients et des fournisseurs.

 

Ingénieur recherche et développement dans l'agroalimentaire

Les ingénieurs de recherche sont chargés d’imaginer de nouveaux produits à partir des besoins des consommateurs et des distributeurs. En collaboration avec le service marketing, la production et les fournisseurs de matières premières, ils conçoivent des prototypes qui sont ensuite soumis à des tests. Ils vérifient que le goût, la texture, la couleur, les propriétés nutritionnelles, le mode de conservation, etc. correspondent aux attendus. Si le nouveau produit présente des résultats concluants, il est alors fabriqué à l’échelle industrielle.

Quelles études pour travailler dans le secteur de l'agroalimentaire ?

Les bac + 2 en agroalimentaire

  • Les BTS

Il existe un grand nombre de BTS (brevet de technicien supérieur) qui vous mèneront aux métiers de l’agroalimentaire. Parmi eux, le BTS biotechnologies qui forme des techniciens en techniques biologiques, biochimiques et biophysiques ou le BTS bioqualité qui forme des professionnels capables d’assurer le suivi et la vérification du niveau de qualité des produits.

D’autres BTS permettent d’intégrer le secteur de l’agroalimentaire : BTS diététique, BTS bioanalyses et contrôles (BC), BTS analyses de biologie médicale (ABM), BTS contrôle industriel et régulation automatique (CIRA), BTS pilotage de procédés (PP).

 

  • Les BTSA

Il existe 16 spécialités de BTSA (brevet de technicien supérieur agricole). C’est le diplôme phare du secteur avec plus de 28 000 étudiants. Certaines filières sont très sélectives, mais vous avez toutes vos chances dans les BTSA technico-commercial recherchés par les industriels. La formation comprend des mo­dules communs à tous les BTSA et d’autres spécifiques à chaque option. S’ajoutent aux cours 12 à 16 semaines de stages.

 

Les écoles d’ingénieurs post-bac

Certaines écoles d’ingénieurs comme les 3 écoles du réseau FranceAgro recrutent directement après un bac scientifique ou un bac techno (Stav ou STL) : Purpan à Toulouse, Junia ISA à Lille et l’ISARA à Lyon. Elles sélectionnent leurs étudiants sur dossier et entretien. De nombreux stages ponctuent les 5 années d’études.

C’est aussi le cas de l’ESA (École supérieure des agricultures) et d’UniLaSalle Beauvais, qui offre des débouchés similaires.

 

Les écoles d’ingénieurs après prépa

Les écoles d’ingénieurs sont accessibles sur concours après une prépa agro véto (appelée aussi BCPST – biologie, chimie, physique et sciences de la Terre), une prépa TB (technologie et biologie) pour les titulaires d’un bac STL (sciences et technologies de laboratoire) ou après un bac STAV (sciences et technologies de l’agronomie et du vivant).

De grandes écoles dispensent un enseignement agricole, agronomique ou agroalimentaire comme AgroParisTech (Paris), Agrocampus Ouest (Rennes et Angers), Supagro (Montpellier), Agrosup (Dijon)…

Certaines écoles d’ingénieur se sont regroupées avec des écoles vétérinaires pour former un pôle santé globale (santés humaine, animale et environnementale). C’est le cas de VetAgroSup, à Lyon et Clermont-Ferrand, et d’Oniris, à Nantes. Aux côtés de ces écoles, on trouve aussi Bordeaux Sciences Agro, l’INP-ENSAT à Toulouse et ­l’ENSAIA à ­Nancy.

Mentions légales
Logo

Prêt étudiant et apprenti

Description de l'offre

Pour financer à taux préférentiel vos frais de scolarité, vos études à l'étranger, votre logement, votre voiture… bref, tout ce qui fait votre vie étudiante.

Mention pédagogique

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Je découvre l'offre
Ne passez pas à côté de nos actualités, soyez notifié·es en temps réel.