Aller au contenu principal
personnage
Catégorie
# Les diplômes

Qu'est-ce qu'un diplôme d'ingénieur ?

6 minutes
Publié le 19/11/2021 - Mis à jour le 12/04/2022
logo cidj info jeunesse

Vous êtes attiré par la technique ? Vous aimez résoudre des problèmes ? Vous avez un profil scientifique ? Pourquoi ne pas vous orienter vers une formation d’ingénieur ?
Il existe en France plus de 200 écoles qui proposent ce type de cursus. Comment choisir son école d’ingénieurs ? Quelles sont les voies d’admission ? Que faire après avoir obtenu son diplôme ? On vous explique tout.

Construire une structure, développer de nouveaux matériaux, réaliser des prototypes, améliorer la qualité… le rôle de l’ingénieur est d’apporter des solutions et des réponses à des problèmes techniques dans de nombreux secteurs : industrie, environnement, énergie, finances, bâtiment, etc.

Mais pour obtenir un diplôme d’ingénieur, vous devez suivre une formation dans une école habilitée par la Commission des titres d'ingénieur (CTI).
En France, plus de 200 établissements proposent un cursus pour devenir ingénieur diplômé.

Cette formation permet d’obtenir le grade de master de niveau bac + 5. Ce diplôme d’enseignement supérieur comprend un cycle préparatoire de 2 ans et un cycle d’ingénieur de 3 ans.

Un cursus en école d’ingénieurs offre une formation de haut niveau dans les domaines scientifique et technique.

L’ingénieur est capable de concevoir, d’inventer, d’innover. Au cours de sa formation, il apprend à mettre régulièrement à jour ses connaissances. Comme l’explique Sam, ingénieur en intelligence artificielle : « il faut être capable de s’intéresser aux choses que l’on ne connaît pas encore. Même une fois arrivé sur le marché du travail, il faut continuer à apprendre pour rester à jour sur toutes les technologies. »

Formation exigeante, le cursus d’ingénieur jouit d’une bonne reconnaissance sur le marché du travail et permet d’obtenir un poste, généralement de cadre, dans de nombreux secteurs.

Comment choisir son école d'ingénieur ?

Pour savoir dans quel établissement suivre votre formation, la première des choses à vérifier est que l’école délivre un diplôme permettant d’être ingénieur : il doit pour cela être habilité par la CTI.

Le rôle de cet organisme indépendant, créé en 1934, est d’évaluer les formations d’ingénieurs tous les 6 ans. Elle vérifie notamment le contenu de l’enseignement et son adéquation avec les besoins sur le marché du travail.

 

Écoles généralistes, établissements spécialisés

Lors de votre formation d’ingénieur, vous aurez des cours de mathématiques, de physique, de chimie, d’informatique ou encore de sciences de l’ingénieur. Ces matières constituent un socle commun à tous les cursus.

Mais certaines écoles d’ingénieurs sont plus spécialisées que d’autres et offrent des débouchés dans des domaines particuliers : informatique, télécoms, agronomie, construction et génie civil…

Vérifiez les spécialités et options proposées par l’école et l’adéquation de l’enseignement avec votre projet professionnel.

 

Établissements publics, écoles privées

Environ trois-quarts des écoles d’ingénieurs habilitées par la CTI sont des structures publiques. Elles peuvent être rattachées à des universités. C’est par exemple le cas des écoles du réseau Polytech.

Il existe aussi des écoles privées, associatives ou consulaires. Ces dernières sont rattachées à une chambre de commerce et d'industrie ou à une chambre d'agriculture.

 

Des coûts variables

Le coût de l’enseignement est un élément à prendre en compte avant d’opter pour une école. Il peut varier, en fonction de l’établissement, de son statut, de sa localisation et de sa notoriété, de 600 € à près de 10 000 € par an.

Renseignez-vous directement auprès des écoles que vous visez. Les tarifs sont généralement mentionnés sur leur site internet.

 

La reconnaissance et la notoriété

Les écoles d’ingénieurs font l’objet de classements annuels, notamment dans la presse spécialisée.

Il existe aussi de nombreux labels qui garantissent la qualité de l’enseignement, tels que son ouverture à l’international ou encore l’insertion professionnelle.
Le label Conférence des grandes écoles (CGE) est par exemple un gage de qualité.

Mais attention : n’oubliez pas que les écoles les plus prestigieuses sont aussi les plus difficiles d’accès.

Comment intégrer une école d'ingénieur ?

Les écoles d’ingénieur sont accessibles à différents niveaux : directement après le bac ou après un diplôme d’enseignement supérieur de niveau bac + 2/3 ou plus.

 

Après une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE)

Les CPGE scientifiques sont des voies d’excellence pour préparer les concours des écoles d’ingénieur.

Diverses spécialités sont proposées : MPSI (maths, physique, sciences de l'ingénieur), PCSI (physique, chimie, sciences de l'ingénieur), PTSI (physique, technologie, sciences de l'ingénieur), MP2I (maths, physique, ingénierie, informatique)…

 

Directement après le bac en prépa intégrée

Une centaine d’écoles d’ingénieurs proposent des prépas intégrées et recrutent donc certains de leurs étudiants directement après le bac. Ils suivent ensuite pendant 2 ans un cycle préparatoire au sein de l’école. L’évaluation pour intégrer le cycle ingénieur se fait sur contrôle continu.

 

Après un cycle préparatoire commun

Certains établissements ou réseaux d’écoles proposent des cycles préparatoires communs. Il s’agit d’une formation intensive de 2 ans accessible après le bac, sur étude des résultats scolaires.

Les étudiants sont évalués régulièrement au cours du cycle préparatoire.

 

En admission parallèle

Les écoles d’ingénieurs proposent aussi des concours pour les étudiants issus d’autres cursus et justifiant d’un diplôme de niveau bac + 2, bac + 3 ou plus. En fonction de votre niveau d’étude, vous intégrerez le cycle ingénieur en première, deuxième ou troisième année.

Que faire après un diplôme d'ingénieur ?

Après une formation d’ingénieur, vous pouvez opter pour la poursuite d’études ou vous insérer sur le marché du travail.

 

Se spécialiser

Votre diplôme d’ingénieur en poche, vous pouvez souhaiter approfondir votre formation en vue d’obtenir, par exemple, une double compétence.
Il existe diverses possibilités d’études après un diplôme d’ingénieur. Diplômes labellisés par la Conférence des grandes écoles, les mastères spécialisés de niveau bac + 6 associent enseignement théoriques et travail de recherche en entreprise.

Après une formation d’ingénieur, il est également possible de vous orienter vers un master de recherche, un master professionnel, un MBA (master of business administration), un doctorat, etc.

 

L’insertion professionnelle

Vous pouvez aussi envisager de trouver un poste directement à l’issue de votre cursus.

De par leur formation de haut niveau, les ingénieurs n’ont généralement pas de difficultés à se faire recruter, même si certaines spécialités, en fonction de la conjoncture, sont plus porteuses que d’autres.

La proximité des écoles avec les entreprises (stages, intervention de professionnels pendant les cours…) facilite d’autant plus l’insertion des diplômés.

 

Des débouchés variés

À l’issue de votre formation, vous pourrez être recruté dans de nombreux secteurs, généralement à un poste de cadre, par des grands groupes ou des petites et moyennes entreprises spécialisés dans l’industrie automobile, l’électronique, la banque, l’environnement…

En fonction de votre spécialité, vous pourrez devenir ingénieur système, consultant, ingénieur télécom réseau, ingénieur technico-commercial, ingénieur qualité…

 

Résoudre des problèmes

D’un poste à l’autre, les missions des ingénieurs peuvent être différentes mais elles reposent généralement sur un principe commun : la résolution de problématiques.
L’ingénieur doit trouver des solutions à des problèmes techniques et parfois relever de véritables défis.

Ainsi, le rôle de Corentin, ingénieur Recherche & développement (R&D) en logiciels embarqués dans une entreprise de robotique, est de concevoir des applications pour des voitures, des appareils médicaux, des avions.
« On développe du code sur des plateformes qui ont des ressources limitées et des contraintes matérielles : un robot a souvent beaucoup moins de puissance de calcul qu’un ordinateur », explique-t-il.

Dans les entreprises, la R&D fait partie des services où l’on retrouve le plus d’ingénieurs. Ils sont également particulièrement nombreux dans la production mais aussi dans le domaine commercial.

Mentions légales
Logo

Pour voyager sans frais à l'étranger

Description de l'offre

1 carte de paiement internationale, 0 frais à l'étranger sur les paiements / retraits / virements, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre