Aller au contenu principal
# Découvrir les secteurs d'activités

Enseignement

5 minutes
Mis à jour le 03/06/2022
youzful logo

Vous aimez transmettre votre savoir et travailler avec les enfants ? Vous cherchez une profession qui a du sens ? Pourquoi ne pas vous orienter vers les métiers de l’enseignement. Quoi de plus valorisant que de partager ses connaissances et voir progresser les élèves dans leur apprentissage. Dans le public comme dans le privé, le secteur recrute !

Présentation
du secteur

Plus d’un million d’enseignants travaillent aussi bien dans le secteur public que privé. Chaque année, l’Éducation nationale recrute de nouveaux candidats. En 2022, 23 590 places aux concours de recrutement sont ouvertes dans l'enseignement public, à des postes d'enseignants, de conseillers principaux d'éducation et de psychologues, et 3 650 aux concours de recrutement d'enseignants de l'enseignement privé sous contrat.

L’Éducation nationale n’est pas la seule à recruter des professeurs. La Ville de Paris et les écoles nationales d’art, par exemple, recrutent des professeurs d'arts plastiques ou de musique. Les entreprises, organismes et associations recherchent également des enseignants pour des postes de formateur pour adultes dans diverses matières, de professeur de français langue étrangère (FLE), etc. D’après l’enquête BMO de Pôle Emploi, les entreprises prévoyaient d’embaucher 18 640 formateurs en 2021.

Quels sont les métiers de l'enseignement ?

Professeur des écoles

Le professeur des écoles enseigne aux élèves de 2 à 11 ans de la maternelle au primaire. Mais son travail ne se limite pas à enseigner différentes matières aux élèves. Il doit aussi préparer ses cours, corriger les copies et recevoir les parents. Il assure également 24 heures d'enseignement hebdomadaires et 108 heures annuelles de travaux en équipe au sein d'un cycle d'enseignement, d'activités pédagogiques complémentaires et de participation aux conseils d'écoles.

 

Professeur de collège/lycée

Contrairement au professeur des écoles, au collège ou au lycée, l’enseignant du second degré est spécialiste d’une matière. Au quotidien, il prépare des cours, met au point des exercices et corrige des copies. Il doit aussi aider les élèves à s'organiser dans leur travail personnel, évaluer leurs acquis et, selon leurs difficultés, reprendre les explications sous un autre angle, en tenant compte du rythme de chacun.

 

Professeur d'éducation physique et sportive

Le professeur d'éducation physique et sportive (EPS) a pour mission d'initier aux collégiens et lycéens la pratique de plusieurs sports. Pour cela, il doit posséder de solides connaissances sportives, être bon pédagogue, vigilant et avoir de l'autorité.

Quelles études pour travailler dans le domaine de l'enseignement ?

Les études pour devenir enseignant

Pour devenir professeur des écoles ou professeur du second degré, il faut d’abord être titulaire d’une licence généraliste.

Nouveau : Depuis la rentrée 2021, les bacheliers qui désirent devenir professeur des écoles pourront pendant leurs 3 années de licence suivre, en parallèle, le parcours préparatoire au professorat des écoles (PPPE) comprenant des enseignements de culture générale et pluridisciplinaires dispensés en lycée, des enseignements de spécialisation et d’approfondissement, des stages d’observation et un stage à l’étranger.

Votre licence en poche, vous devrez poursuivre en master MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation) et choisir l’une des 4 mentions suivantes :

  • mention 1er degré pour devenir professeur des écoles
  • mention 2nd degré pour enseigner au collège et au lycée
  • mention encadrement éducatif pour devenir conseiller principal d'éducation (CPE)
  • mention pratiques et ingénierie de la formation pour devenir responsable pédagogique, consultant de formation dans le secteur privé, formateur d'autres formateurs, etc.

Le master MEEF prépare aux différents concours de l’enseignement :

  • le CRPE pour les professeurs des écoles ;
  • le CAPES (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré) ou agrégation pour l’enseignement général en collège ou lycée ;
  • le Capet (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement technique) ou l'agrégation pour l’enseignement technique ;
  • le CAPLP (certificat d'aptitude au professorat de lycée professionnel) pour devenir professeur en lycée professionnel ;
  • le Capeps (certificat d'aptitude au professorat d'éducation physique et sportive) pour les professeurs d'EPS.

Les concours ont lieu à la fin de la 2e année de master MEEF. Les lauréats des concours deviennent fonctionnaires stagiaires et sont titularisés à l’issu d’une dernière année de formation en Inspé (institut national supérieur du professorat et de l'éducation) avec un stage en situation professionnelle.

Bon à savoir : le master MEEF n’est pas une obligation pour tenter les concours. Vous pouvez aussi vous inscrire au concours en candidat libre si vous êtes titulaire d’un autre master. Il est aussi possible de s'inscrire en M2 MEEF pour bénéficier d'un cadre de préparation au concours.

 

Les études pour enseigner sans le concours

Pour enseigner sans concours dans le public, vous devez avoir à minima un bac + 2 ou bac + 3.

Dans l’enseignement privé catholique, les postes d’enseignants non titulaires sont accessibles, en primaire, aux candidats diplômés du bac + 3 de leur choix. Dans le secondaire, vous devrez avoir un bac + 3 en concordance avec la discipline enseignée.

Dans tous les cas, vous serez « contractuels » (public) ou « suppléant » (privé) c’est-à-dire que vous n’aurez pas de poste fixe. Vous serez recrutés par les académies qui vous placeront selon les besoins de remplacement dans différentes écoles. De plus, vous n’aurez pas le statut de fonctionnaire.

 

Les études pour enseigner dans le supérieur

L’agrégation permet d’enseigner dans les lycées et dans le supérieur (classes préparatoires, BTS, universités). Pour passer le concours de l’agrégation, il faut être titulaire d’un master. Une fois ce diplôme en poche, vous bénéficierez d’un parcours adapté d’une année de préparation dans un Inspé ou au sein d’une ENS (école normale supérieure), à Lyon, Paris, Paris-Saclay ou Rennes.

Pour enseigner à l’université comme maître de conférences, il faut être titulaire d’un doctorat (bac + 8) et être inscrit sur une liste de qualification du Conseil national des universités (CNU). Un concours est ensuite organisé par chaque établissement pour chaque poste.

Mentions légales
Logo

Prêt étudiant et apprenti

Description de l'offre

Pour financer à taux préférentiel vos frais de scolarité, vos études à l'étranger, votre logement, votre voiture… bref, tout ce qui fait votre vie étudiante.

Mention pédagogique

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Je découvre l'offre
Ne passez pas à côté de nos actualités, soyez notifié·es en temps réel.