Aller au contenu principal
personnage

Comment demander une augmentation de salaire ?

4 minutes
Publié le 10/01/2022 - Mis à jour le 01/02/2022
logo agence morse agence editoriale

La question de la rémunération est encore taboue dans une grande partie des entreprises. Il en va de même pour l’augmentation salariale, d’autant plus en période de crise sanitaire. Quelle attitude adopter pour réussir votre négociation ? Comment choisir le meilleur moment pour demander une augmentation ? Comment réagir en cas de refus ? Toutes les réponses ci-dessous !

Listez vos point forts

Pourquoi pensez-vous mériter une augmentation ? Répondez à cette question en listant vos compétences techniques : 

  • Utiliser tel ou tel logiciel,
  • Exceller dans les langues étrangères,
  • Savoir coder,
  • Maîtriser le droit de l’entreprise,
  • Monter des vidéos,
  • Vendre et négocier,
  • ...

... et vos soft skills :

  • Réactivité,
  • Capacité à travailler en équipe,
  • Aisance relationnelle et empathie,
  • Créativité et sens artistique,
  • Pensée critique,
  • ...

Listez vos réalisations

Comment justifier une demande d’augmentation ? Prenez des exemples concrets :

  • Vous avez réussi l’organisation d’un événement ?
  • Vous avez atteint vos objectifs de l’année ?
  • Vous avez contribué à la réussite d’une mission qui n’était pas prévue dans votre emploi du temps ?
  • Vous avez réduit les dépenses de fonctionnement de l’entreprise ?
  • Vous avez aidé à la dématérialisation de certaines procédures ?
  • Vous êtes un pilier pour la cohésion d’entreprise ?
  • Vous regrettez que l’une de vos compétences ne soit pas assez récompensée ?
  • ...

Décrivez vos réussites en vous appuyant sur des chiffres, expliquez comment vous vous y êtes pris, insistez sur les retombées positives, etc. En résumé, vos arguments doivent reposer sur des preuves tangibles.

Ayez aussi conscience de vos échecs pour bien préparer votre argumentaire. Vous devez être capable de les justifier et de montrer que vous avez appris de vos erreurs.

Évaluez la santé financière de votre société

Autre élément à analyser avant de vous lancer dans une négociation salariale : la santé financière de votre entreprise. Si vous n’avez que peu d’informations, renseignez-vous sur des sites spécialisés comme verif.com ou societe.com pour visualiser l’évolution du chiffre d’affaires et du bénéfice sur les cinq dernières années.

Ajustez votre demande

Votre entreprise traverse une période délicate et/ou a été fortement impactée par la crise sanitaire ? S’il vous semble compliqué d’obtenir une augmentation de salaire, pensez aux avantages en nature. Mise à disposition d’un véhicule de fonction, d’un ordinateur portable, d’un smartphone... autant de biens qui sont de bonnes alternatives à une augmentation.

Au contraire, votre entreprise est en pleine croissance ? Lancez-vous ! N’hésitez pas à consulter les grilles de salaires de votre secteur d’activité pour vous baser sur une référence. En général, sachez que le taux moyen d’augmentation se situe autour de 3% sur un même poste. Il ne vous reste qu’à évaluer votre fourchette de négociation.

Trouvez le bon moment...

Quand et comment demander une augmentation de salaire ? Le contexte doit être favorable !

Quels sont les moments à privilégier ?

  • Votre entretien annuel : après avoir parlé de vos attentes, de vos envies ou encore de vos ambitions, n’hésitez pas à aborder le sujet de la rémunération. Votre entretien annuel est déjà passé ? Fixez une date de rendez-vous avec votre manager.  
  • Vous venez d’accepter un nouveau poste au sein de l’entreprise.
  • Vous venez de mener à bien un projet ou de réaliser une mission supplémentaire.
  • Vous avez montré de nouvelles qualités à votre manager.
  • Vous venez de suivre une formation professionnelle qualifiante.

Quels sont les moments à éviter pour négocier son salaire ?

  • Vous avez déjà obtenu une augmentation quelques mois auparavant : patientez au moins un an. 
  • Votre manager est submergé de travail et n’a pas la tête à écouter votre demande.
  • Vous venez de réaliser une contre-performance ou n’avez atteint que partiellement vos objectifs.
  • Votre entreprise traverse une période de graves difficultés économiques.

Vous sentez que le climat ambiant est particulièrement tendu.

... et le bon interlocuteur !

A qui demander une hausse de salaire ? Si vous travaillez dans une grande entreprise, évitez de contacter directement le service des ressources humaines pour négocier une augmentation de salaire. Il est plus judicieux d’en parler en amont avec votre manager, même s’il n’est pas décisionnaire. Il pourra vous donner son ressenti et appuyer votre demande. Dans ce cas, la négociation se déroulera à trois !

Bon à savoir : évitez de comparer votre situation avec celle de vos collègues. Concentrez-vous sur VOS réalisations.

Comment réagir en cas de refus ?

Vous avez reçu une réponse négative ou une proposition qui n’est pas à la hauteur de vos attentes ? Évitez de rompre le dialogue et demandez sereinement des explications. L’idée est de rebondir pour obtenir l’augmentation tant attendue l’année suivante ! Restez concentré(e) sur vos missions, corrigez vos erreurs, comblez vos lacunes, prenez des initiatives... Ne baissez pas les bras et montrez que vous êtes un élément clé de l’entreprise.

Mentions légales
Logo

Livret A

Description de l'offre

Constituez-vous sans aucun risque une réserve d’argent facilement disponible pour les imprévus ou les coups de cœur.

Je découvre l'offre