Aller au contenu principal
personnage

J’ai le profil pour une licence professionnelle ?

3 minutes
Publié le 03/11/2020 - Mis à jour le 17/11/2020
L'Étudiant

Accessible aux bacheliers à partir de la rentrée 2021 et/ou aux titulaires d’un bac+2, la licence professionnelle (bac+3) convient particulièrement à ceux qui veulent s’épanouir en entrant dans la vie active. En plus, ce cursus très apprécié des recruteurs concerne de nombreuses filières. Un domaine de spécialisation vous tente ? Vous vous demandez : « Est-ce bien pour moi ? » Ces quelques critères devraient vous aider à valider votre choix.

La licence pro, c’est faisable avec mon parcours ?

La majeure partie des étudiants qui aspirent à une licence professionnelle après un bac+2 viennent de BTS (52 %) ou de DUT (24 %) – à partir de la rentrée 2021, la licence professionnelle fusionnera avec le Diplôme universitaire de technologie, portant la durée de ce diplôme nouvelle version à trois ans. Mais la licence professionnelle dans sa forme actuelle (post-bac+2) existera toujours, dans certains domaines bien précis. Renseignez-vous.

Sachez que si vous étudiez en deuxième année de licence classique et que vous avez décidé de vous spécialiser rapidement, la licence pro vous est accessible, à condition de postuler dans le même domaine que celui de vos deux premières années. Vous souhaitez vous spécialiser, vous n’avez pas de bac+2, mais vous êtes à même de faire valider des acquis professionnels ? C’est possible aussi ! D’ailleurs, dans certains secteurs, près d’un tiers des étudiants en licence professionnelle sont en activité.

Je sais déjà ce que je veux faire « plus tard »

Vous avez une idée affûtée de votre futur métier ? Les longues études, très peu pour vous ? Vous êtes dans la bonne filière ! Car la licence professionnelle offre une forte valeur ajoutée en termes de spécialisation. Elle s’adapte donc parfaitement aux étudiants qui ciblent un métier en particulier. Grâce à des taux d’insertion professionnelle particulièrement élevés, en raison notamment de la demande des entreprises pour ce genre de profils, elle vous permettra de trouver rapidement un emploi.

J’ai hâte d’intégrer une entreprise

Comme dans toute filière, mais peut-être plus encore ici, on vous demandera de vous investir à 200 %, car des options comme l’alternance et l’apprentissage nécessitent quelques sacrifices, notamment en termes de vie sociale et de gestion d’un emploi du temps bien rempli. Il faudra donc accepter de ne pas mener une vie étudiante « classique ». Entre les cours, les TD et TP, le projet tutoré et le stage, l’année de licence professionnelle est souvent intensive. On attendra de vous beaucoup de travail personnel et de prise d’initiatives, notamment lors des périodes en entreprise. Vous êtes encore plus motivé(e) ? Poursuivez votre lecture…

J’ai choisi un secteur porteur

Oui, les licences professionnelles couvrent un large panel de secteurs, mais certains domaines ne sont pas forcément adaptés à ce cursus. Si vous étudiez en langues ou en histoire, par exemple, mieux vaudra poursuivre une licence universitaire classique. En revanche, si vous visez un métier dans le développement durable, la robotique ou les services à la personne (entre autres nombreux exemples), votre projet d’insertion professionnelle a toutes les chances d’aboutir grâce à la licence professionnelle. Renseignez-vous et faites votre choix parmi les 173 mentions de licences professionnelles proposées. Elles couvrent la plupart des secteurs : Production agricole ou industrielle, secteur tertiaire (Commerce, Transport, Services marchands et Services aux personnes et aux collectivités), Activités juridiques, Biologie analytique et expérimentale, etc.

Mentions légales