Aller au contenu principal
# Découvrir les secteurs d'activités

Multimédia Web

5 minutes
Publié le 09/11/2020 - Mis à jour le 04/04/2022
logo cidj info jeunesse

Du e-commerce à la cybersécurité, en passant par l’intelligence artificielle ou la data, les métiers du numérique offrent un large spectre de professions. Le secteur est accessible après une formation supérieure : les diplômés bac + 5 sont particulièrement prisés.

Présentation
du secteur

Depuis l’avènement du PC (personal computer) et d’Internet, le secteur informatique n’a cessé de se développer. Aujourd’hui, l’essentiel de notre vie est régi par l’outil numérique : application mobile, voiture connectée, maisons intelligentes, robots qui facilitent notre quotidien… 

Le digital est également devenu incontournable pour les entreprises et les administrations qui l’utilisent pour calculer, produire, anticiper ou communiquer.
De la finance à l’industrie aéronautique, du luxe à l’agriculture, tous les secteurs d’activité sont impactés par la révolution numérique.

Quant au web, c’est aujourd’hui un support central en matière de prise de décision, de communication et d’achat.
C’est aussi le médium de référence pour diffuser et recueillir de l’information via les millions de sites internet, moteurs de recherche, blogs et autres réseaux sociaux.
Avec lui, de nouvelles professions sont apparues comme celle de community manager qui cherche à promouvoir une entreprise ou une marque sur le Net.

Sur cette toile mondiale, circule un immense volume de données et d’informations (big data) qui se révèle être un précieux outil pour analyser le comportement des consommateurs et les tendances de demain.
Mais le web est aussi devenu un enjeu de puissance et de pouvoir et un espace potentiellement à risque qui peut aussi être utilisé à des fins malveillantes.

Face à tous ces enjeux, les profils spécialisés en cybersécurité, data science, marketing digital ou développement web n’ont pas de mal à se faire recruter.
Ils peuvent obtenir un poste dans une entreprise de services du numérique qui intervient comme prestataire en matière de conseil et de génie informatique auprès d’entreprises clientes.
Ils peuvent aussi être recrutés par des grands groupes, des sociétés spécialisées (par exemple, dans le digital, le e-commerce ou les jeux vidéo) ou par des organismes publics qui souhaitent disposer en interne de main-d’œuvre qualifiée.

Formations

Pour travailler dans l’informatique, l’idéal est de décrocher un diplôme d’ingénieur. Proposée dans de nombreuses écoles spécialisées, cette formation à bac + 5 permet de s’orienter vers la programmation et le développement, le langage informatique, l’architecture des systèmes d’information, l’intelligence artificielle, la robotique, la gestion de projets…
Les ingénieurs justifiant d’un double diplôme, notamment en école de commerce sont particulièrement prisés. 
Car au-delà des compétences techniques, les recruteurs recherchent des professionnels capables d’intervenir sur des sujets ou des secteurs précis : métiers de la banque, agroalimentaire, cybersécurité, marketing…

Si vous souhaitez vous orienter vers une école d’ingénieurs après le lycée, c’est possible. Les écoles d’ingénieurs postbac intègrent les élèves directement après le bac.
D’autres écoles sont accessibles après un bac + 2, la voie royale étant d’avoir suivi une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE).

Mais vous pouvez travailler dans le secteur du web et de l’informatique même si vous ne justifiez pas d’un bac + 5.
À bac + 2/+ 3, certaines formations sont reconnues comme le BTS (brevet de technicien supérieur) SIO (services informatiques aux organisations), le BTS SN (systèmes numériques), le BUT (bachelor universitaire de technologie) informatique ainsi que diverses licences professionnelles. 

D’autres BUT sont liés au secteur comme le BUT métiers du multimédia et de l'internet (MMI), le BUT statistique et informatique décisionnelle (STID) ou le BUT réseaux et télécommunications (RT). 

Quelques métiers du secteur

Les postes proposés dans l’informatique et le web vont du chef de projet digital au traffic manager en passant par le data analyst ou le chef de projet en intelligence artificielle.

Pour en savoir plus sur les professions, vous pouvez consulter cette page de l’Observatoire des métiers du numérique, de l’ingénierie, du conseil et de l’événement.

 

Développeur ou développeuse web 

Son rôle : développer des programmes informatiques pour ordinateurs ou smartphones.
Expert du code, ce professionnel imagine et conçoit des applications mobiles et sites Internet en respectant un cahier des charges qui répond aux besoins des utilisateurs. Lorsque son programme est finalisé, il effectue des tests de vérification et d’amélioration et intervient pour assurer la maintenance du site ou de l’appli.

 

Chef ou cheffe de projet e-commerce

Il travaille pour des entreprises spécialisées dans le e-commerce ; elles peuvent vendre divers types de produits (musique, vidéos, télécoms…).
Il peut également accompagner des sociétés spécialisées (mode, bricolage, alimentaire…) dans le développement de leur commerce en ligne.
Son objectif est d’accroître le trafic et les ventes. Pour cela, il étudie le comportement des internautes, optimise le référencement, développe des partenariats, etc.

 

Expert ou experte en cybersécurité

Sa mission : combattre les éventuels virus et les hackers qui cherchent à infiltrer les failles d’un système informatique ou d’un site internet. Pour combattre les menaces, il identifie les points faibles et cherche des parades en utilisant divers outils tels que des mots de passe, pare-feu, antivirus, cryptologie…

 

Expert ou experte en datascience 

Travaillant pour une start-up, un grand groupe ou une société spécialisée, l’expert en data science ou data scientist analyse d’importants volumes de données en vue de concevoir des algorithmes.
Son objectif est d’utiliser l’intelligence artificielle pour faciliter certaines tâches ou produire des outils d’aide à la production ou à la décision.

 

UX designer

Sa mission : optimiser l’expérience utilisateur d’un site Internet, d’une application mobile, d’un jeu vidéo, d’une plateforme d’administration…
Pour cela, il analyse l’interface, le contenu, la navigation et évalue la clarté, l’accessibilité et l’intuitivité du support. Il définit la structure à mettre en place pour le rendre plus efficace, pratique et agréable.

Mentions légales
Logo

Prêt étudiant et apprenti

Description de l'offre

Pour financer à taux préférentiel vos frais de scolarité, vos études à l'étranger, votre logement, votre voiture… bref, tout ce qui fait votre vie étudiante.

Mention pédagogique

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Je découvre l'offre