Aller au contenu principal
# Découvrir les secteurs d'activités

Économie, commerce

4 minutes
Publié le 09/11/2020 - Mis à jour le 04/04/2022
logo cidj info jeunesse

Vous adorez vous plonger dans les chiffres et avez toujours géré rigoureusement votre argent ? Pourquoi ne pas vous orienter vers les métiers de l’économie et de la gestion ? Ils sont accessibles avec un bac + 2 ou un bac + 3, mais les entreprises recherchent de plus en plus de diplômés bac + 4 ou bac + 5.

Présentation
du secteur

Formations

BTS et BUT : des études courtes après le bac

Vous n’êtes pas fait pour les concours stressants et les longues études ? Après un bac STMG, un bac général ou même un bac pro assistance de gestion des organisations et leurs activités (Agora), vous pouvez intégrer un BTS ou un BUT. Quatre diplômes sont très appréciés des recruteurs : le BTS gestion de la PME, le BTS comptabilité et gestion, le BUT gestion des entreprises et des administrations, le BUT gestion administrative et commerciale des organisations. Vous pouvez ensuite poursuivre vers une licence pro après le BTS.

 

Poursuivre ses études vers un bac + 4 ou bac + 5

Un BTS ou un BUT suffisent pour démarrer une carrière dans les métiers de l’économie et de la gestion mais les étudiants poursuivent majoritairement leurs études. Si vous faites ce choix, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Faire une prépa ATS après votre BTS ou BUT pour valider une licence universitaire puis poursuivre en master.
  • Intégrer une école de commerce directement après le bac ou en admission parallèle grâce aux concours Ecricome Tremplin, Passerelle programme grandes écoles ou encore concours Accès.
  • Faire une licence en sciences économiques, comptabilité, contrôle, audit, sciences du management, finance, systèmes d’information et contrôle de gestion ou encore droit.
  • Poursuivre vers le diplôme d’expertise-comptable (DCG de niveau bac + 3 puis DSCG de niveau bac + 5)

Les métiers de la comptabilité

Que vous rêviez de travailler dans la gestion opérationnelle ou dans le pilotage stratégique, de nombreux métiers passionnants sont accessibles après des études de gestion ou d’économie.

Comptable et expert-comptable

Après un bac + 2 ou un bac + 3, vous pouvez intégrer une PME ou un cabinet pour gérer la comptabilité d’une entreprise ou des clients du cabinet. Pour évoluer vers un poste d’expert-comptable, il faudra passer le DCG et le DSCG et être inscrit à l’ordre des experts-comptables. Votre rôle est alors beaucoup plus polyvalent. Vous jonglez non seulement avec les chiffres mais vous apportez aussi de nombreux conseils juridiques, fiscaux, administratifs, organisationnels. « Le métier d’expert-comptable n’est pas un métier poussiéreux et monotone. Bien au contraire. Chaque journée est unique et amène de nouvelles questions et un nouveau besoin. On est en contact permanent avec nos clients et on gagne bien notre vie », explique Isabelle, expert-comptable pour une grande surface du sud de la France.

Auditeur

Un auditeur travaille généralement dans un cabinet d’audit. Son job ? Vérifier les comptes d’une entreprise et détecter les éventuelles erreurs ou anomalies. Pour cela, il épluche tous les documents fournis par l’entreprise et s’entretient avec les dirigeants. Mais son rôle ne s’arrête pas là. Il peut aussi donner des conseils, et proposer un plan d’action pour résoudre les problèmes qu’il a identifiés. Bac + 5 obligatoire pour y accéder !

 

Contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion scrute lui aussi les comptes d’une entreprise à la loupe. C’est à lui de définir le budget annuel selon les prévisions de vente et de dépenses. Pour cela, il est en contact avec les différents services de l’entreprise (commercial, comptable, logistique, marketing). « Grâce à l’analyse des chiffres, la direction de l’entreprise peut faire des choix stratégiques. Le contrôleur de gestion a donc un rôle essentiel dans l’entreprise », raconte Pierre, contrôleur de gestion depuis 10 ans.

Les métiers des ressources humaines

Les diplômes de l’économie et de la gestion peuvent aussi vous mener aux métiers des ressources humaines tels qu’assistant RH, DRH ou encore responsable du recrutement. De nombreuses offres d’emploi dans les ressources humaines demandent toutefois un bac + 5. Les recruteurs apprécient particulièrement les diplômes universitaires. 52 % des jeunes diplômés ont suivi un cursus à l’université et 36 % sont issus d’écoles de commerce.

  • Avec un bac + 2, vous pourrez intégrer une entreprise comme assistant RH. Déclaration, fiche de paie, contrat de travail… votre rôle sera principalement administratif. Dans une petite entreprise, les responsabilités seront plus importantes que dans une grosse PME ou un groupe. Vous pourrez évoluer au fil des années vers des postes de responsable des ressources humaines ou pourquoi pas de DRH.
  • Le DRH définit la politique de recrutement, gère les carrières, négocie avec les représentants du personnel, décide des politiques de rémunération ou d’intéressement. Ils ont un poste de plus en plus stratégique et sont souvent conviés à prendre part aux décisions de l’entreprise.

Si vous avez un bon relationnel, êtes psychologue et savez cerner le potentiel d’un candidat, le poste de responsable de recrutement est bon moyen de faire valoir toutes ces qualités. De la stratégie d’embauche à la sélection finale des candidats, ce poste demande une bonne connaissance des métiers de l’entreprise pour laquelle vous recrutez. Vous pouvez aussi travailler au sein d’un cabinet de recrutement spécialisé dans un secteur particulier.

Mentions légales
Logo

Prêt étudiant et apprenti

Description de l'offre

Pour financer à taux préférentiel vos frais de scolarité, vos études à l'étranger, votre logement, votre voiture… bref, tout ce qui fait votre vie étudiante.

Mention pédagogique

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Je découvre l'offre