Aller au contenu principal

Auxiliaire de puériculture

3 minutes
Mis à jour le 09/08/2022
youzful logo
L’auxiliaire de puériculture s’occupe des enfants de moins de 3 ans. Il (ou elle) peut travailler dans une crèche, une halte-garderie, un centre de PMI (protection maternelle et infantile), le secteur hospitalier… Si vous envisagez d’exercer cette profession, vous devrez suivre une formation spécifique et obtenir un diplôme d’État. Plus d’informations dans cette fiche-métier d’auxiliaire de puériculture. 

En un coup d'œil

Bac ou équivalent (DEAP)

Niveau d'études nécessaire

Pas de diplôme requis pour la formation

Bac conseillé

Faible

Sélectivité des études

Oui

Alternance

Bonne

Insertion professionnelle

À partir de 1 600 €

Salaire débutant

Présentation
du métier

Description
Spécialiste de la petite enfance, l’auxiliaire de puériculture intervient auprès des enfants âgés de 3 mois à 3 ans. Il ou elle possède des compétences éducatives et médicales.

L’auxiliaire de puériculture effectue des soins de base comme peser, nourrir ou changer les enfants. Il veille à leur état général, participe à leur éveil, accompagne les familles

Cette profession peut s’exercer dans divers types de structures : maternité ou établissement hospitalier, crèches, au domicile de l’enfant…

L’auxiliaire de puériculture est souvent amené à travailler avec d’autres professionnels de la petite enfance (éducateurs de jeunes enfants, puériculteurs et puéricultrices) ou du secteur sanitaire et paramédical (infirmiers, aides-soignants…).
 

Ce métier demande une grande disponibilité puisque les auxiliaires de puériculture peuvent travailler les week-ends, en soirée ou les jours fériés.

Ces professionnels doivent faire preuve de capacités d’écoute, de patience et d’empathie. Ils doivent aussi être rigoureux et vigilants en matière de sécurité et d’hygiène.

C’est une profession particulièrement féminisée qui compte très peu d’hommes et qui bénéfice d’une bonne insertion professionnelle. Le salaire d'un auxiliaire de puériculture dans la fonction publique territoriale débute à environ 1 600 € brut mensuel.

En matière d’évolution de carrière, les professionnels justifiant d’une expérience de 3 ans dans le secteur médico-social ou hospitalier peuvent préparer le diplôme d'État d'infirmier. Ils doivent au préalable réussir les épreuves de sélection pour entrer en IFSI (Institut de formation en soins infirmiers).

Ils peuvent aussi poursuivre leur formation en vue d’obtenir un DEEJE (diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants) pour devenir éducateur ou éducatrice de jeunes enfants (EJE). Ce métier est plus axé sur les méthodes éducatives en lien avec la psychologie et le développement de l’enfant.

Description des missions

L’auxiliaire de puériculture s’occupe des enfants âgés de 3 mois à 3 ans. Il peut intervenir dans divers types de structures spécialisées dans l’accueil des tout-petits, dans le domaine hospitalier ou dans le secteur médico-social.

En fonction de l’établissement dans lequel il travaille, l’auxiliaire de puériculture peut être amené à effectuer diverses tâches : changer les enfants, les nourrir, participer à leur éveil, les surveiller, les consoler, accompagner et conseiller les parents…

« Nous accompagnons les familles, nous encadrons les enfants en leur proposant des activité diverses. Nous nous occupons aussi de l’entretien des locaux, du matériel et des jouets », explique Gwendoline qui travaille en micro-crèche.

Les auxiliaires de puériculture qui interviennent en établissement hospitalier ou en clinique ont un rôle plus axé sur la santé : ils peuvent être amenés à donner le bain à l’enfant, à prendre sa température, à vérifier son état général, sa respiration, son poids…

Compétences

  • Surveiller l'état général de l'enfant
  • Assurer des soins de base (change, nourriture...)
  • Participer à l'éveil de l'enfant
  • L'accompagner dans les activités du quotidien
Formation

Formation

Si vous souhaitez devenir auxiliaire de puériculture, vous devrez obtenir un DEAP (Diplôme d’État d'auxiliaire de puériculture).

La formation dure un an (environ 1 500 heures d’enseignements théoriques et pratiques) et elle permet d’obtenir un diplôme de niveau bac. Pour suivre ce cursus, vous devrez intégrer un institut de formation. Aucune condition de diplôme n’est requise mais votre dossier de candidature sera étudié et vous devrez participer à des épreuves de sélection écrites et/ou orales.

Le cursus peut être suivi en formation initiale, en alternance, sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, en formation continue.

Au terme du cursus, vous obtiendrez le diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture.

La formation est payante mais il peut exister des possibilités de prise en charge en fonction de votre situation, par Pôle emploi, une mission locale, le Conseil régional… Si vous justifiez d’un an d’expérience professionnelle, vous pouvez éventuellement obtenir votre DEAP par le biais de la VAE (validation des acquis de l’expérience).

Mentions légales
Logo

Prêt étudiant et apprenti

Description de l'offre

Pour financer à taux préférentiel vos frais de scolarité, vos études à l'étranger, votre logement, votre voiture… bref, tout ce qui fait votre vie étudiante.

Mention pédagogique

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Je découvre l'offre
Ne passez pas à côté de nos actualités, soyez notifié·es en temps réel.