Aller au contenu principal

Aide-soignant

3 minutes
Mis à jour le 24/08/2022
youzful logo

Vous avez envie d’exercer une profession utile et de venir en aide aux personnes en situation de fragilité ? Le métier d’aide-soignant peut correspondre à votre projet.
Les aides-soignants exercent dans le secteur hospitalier, les maisons de retraite, le secteur médico-social, à domicile… Leur rôle : accompagner les personnes dans les activités quotidiennes, assurer des soins d’hygiène, surveiller leur état, etc. C’est une profession qui recrute : plus de 87 000 postes seraient à pourvoir en 2022 selon Pôle emploi.

En un coup d'œil

DEAS (Niveau bac ou équivalent)

Niveau d'études nécessaire

Bac pro, bac ST2S

Bac conseillé

Moyenne

Sélectivité des études

Oui

Alternance

Bonne

Insertion professionnelle

Entre 1600€ et 1700€ brut

Salaire débutant

Présentation
du métier

Description

La plupart des aides-soignants travaillent pour la fonction publique, notamment hospitalière et territoriale. Ils ou elles peuvent exercer dans un établissement hospitalier, une clinique, un centre de rééducation, un Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes), etc.

Ils peuvent aussi être employés par des structures, entreprises ou associations spécialisées dans l’aide à la personne et intervenir au domicile des bénéficiaires.

Ils accompagnent les personnes en situation de fragilité et de dépendance (personnes âgées, en situation de handicap, malades…) dans les actes de la vie quotidienne. Des soins d’hygiène à la cuisine en passant par les temps d’échanges et d’animation, l’aide-soignant s’occupe des personnes, les soutient et les réconforte.

Dans les établissements de santé, il ou elle travaille sous l’autorité d’un professionnel de santé (infirmier) et collabore avec les équipes de soins.

C’est une profession qui compte une très grande majorité de femmes et qui offre de bonnes perspectives d‘emploi. Si vous vous orientez vers ce métier, vous n’aurez donc pas de mal à trouver un poste.

Selon Pôle emploi, en 2022, la profession figure en 6e position des métiers qui recrutent le plus. Les employeurs prévoient plus de 87 000 embauches d’aides-soignants cette année.

Sur le long terme, les perspectives d’emploi dans le milieu paramédical sont également bonnes puisque, du fait du vieillissement de la population, la France comptera ces prochaines années un nombre croissant de personnes en situation de dépendance.

Du côté des rémunérations, elles débutent à plus de 1 600 € brut mensuel et peuvent représenter jusqu’à 2 200 € en fin de carrière.

La profession exige des qualités relationnelles, de la patience et le sens de l’écoute. C’est un métier utile et porteur de sens : l’aide-soignant apporte confort et réconfort aux personnes en situation de fragilité.

Mais si vous souhaitez exercer ce métier, vous devrez faire preuve de disponibilité. « Le plus dur c’est de s’adapter aux horaires parce que l’on peut travailler le jour, la nuit, le matin, le soir, les week-ends, les jours fériés », souligne Manon, aide-soignante.

Les aides-soignants sont aussi parfois amenés à vivre des situations difficiles face à la maladie des patients et lors de l’accompagnement des personnes en fin de vie. Le métier exige donc un bon état physique et moral.

Description des missions

L’aide-soignant assure des soins d’hygiène et accompagne la personne dans les actes du quotidien. Il l’aide à s’habiller, à se déshabiller, à s’installer dans un fauteuil, dans un lit, à faire sa toilette, à manger, etc.

Intégré à une équipe, il transmet les informations sur l’état de la personne à ses collègues ou au personnel soignant.

« Cela fait partie de notre rôle de surveiller l’état clinique de la personne âgée et de signaler tout changement à l’infirmier », explique Penda qui travaille dans un Ehpad.

L’aide-soignant peut être également amené à assurer l’hygiène des locaux et à intervenir lors de temps d’animation (jeux, chants, lecture…).

Compétences

  • Surveiller l’état de la personne
  • Assurer des soins d’hygiène
  • Accompagner dans les actes du quotidien
  • Assurer des temps d’échange et d’animation
Formation

Formations et études

Pour exercer ce métier, vous devez être titulaire du diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS), de niveau bac ou équivalent. Il est accessible en formation initiale, en formation continue ou par la VAE (validation des acquis de l’expérience).

La formation dure 1 an et se prépare en Ifas (instituts de formation d’aide-soignant) ou Ifsi (instituts de formation en soins infirmiers).

Aucune condition de diplôme n’est requise pour intégrer la formation. L’admission se fait sur dossier et entretien.

Pour obtenir le DEAS par validation des acquis de l’expérience, il faut justifier d’un minimum d’un an d’expérience professionnelle en lien avec le diplôme.

En matière d’évolution, les aides-soignants peuvent, après plusieurs années, s’orienter vers un poste d’infirmier ou vers d’autres professions paramédicales (auxiliaire de puériculture, aide-médico-psychologique…).

Mentions légales
Logo

Pour voyager sans frais à l'étranger

Description de l'offre

1 carte de paiement internationale, 0 frais à l'étranger sur les paiements / retraits / virements, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre
Ne passez pas à côté de nos actualités, soyez notifié·es en temps réel.