Aller au contenu principal
personnage

Université : quelles sont les modalités d’évaluation ?

2 minutes
Publié le 03/11/2020 - Mis à jour le 17/11/2020
L'Étudiant

Vous avez sans doute déjà entendu parler des partiels, or il existe différentes modalités pour évaluer les étudiants à l’université. En effet, le système de partiels s’accompagne d’une évaluation sous forme de contrôle continu. À l’université, l’année est scindée en deux semestres qu’il faut valider par une moyenne égale ou supérieure à 10 pour obtenir son année. Comment cela fonctionne ? Voici des éléments de réponse.

La combinaison TD-CM-partiels

Les universités misent sur plusieurs critères d’évaluations. Dans un semestre, la moyenne est composée de deux « grandes » notes : la première est celle du contrôle continu, obtenue notamment avec des interrogations écrites et un exposé oral. La seconde note est celle des partiels.

Les TD (Travaux Dirigés), dispensés en effectif réduit, sont encadrés. Il est très important d’être assidu(e) en cours, car si ce n’est pas le cas, vous pourrez être considéré(e) comme défaillant(e).

En fonction des universités, vous aurez à suivre des TD, mais également des Cours Magistraux (CM) dans le même domaine. Un exemple à l’université CY Cergy Paris : le droit constitutionnel, droit de la famille et histoire du droit sont dispensés en CM, mais également en TD. A contrario, les matières telles que sociologie politique, philosophie du droit et institutions internationales sont dispensées essentiellement en CM. Il est nécessaire de vous renseigner auprès de l’université que vous avez choisie, car les modalités de cours et l’évaluation des étudiants varient non seulement en fonction des matières, mais également de l’établissement.

Assiduité et régularité

Dans certaines filières, vous suivez obligatoirement un TD pour pouvoir appréhender au mieux le Cours Magistral. Dans ce cas, l’évaluation se fait en prenant en compte à la fois le CM, mais également le TD. C’est pourquoi il est important de ne négliger aucune discipline et de travailler de manière régulière : ainsi, vous ne serez pas pris(e) au dépourvu lors des partiels finaux.

Des mentions, comme au lycée

Dans la plupart des universités, il s’agit du même système que pour le bac, en terminale : vous obtenez une mention en fonction de vos résultats. Ainsi, avec une moyenne située entre 10 et 12, vous obtenez la mention « passable » ; entre 12 et 14, la mention « assez bien » ; entre 14 et 16, la mention « bien » ; et vous décrochez la mention « très bien » si vous excellez à partir de 16 de moyenne générale.

Sachez qu’avoir une mention dans une licence est également un critère déterminant pour l’entrée dans certains masters. Mettez donc toutes les chances de votre côté en réussissant au mieux vos évaluations à l’université.

Mentions légales
Logo

Pour maitriser votre budget

Description de l'offre

1 carte de paiement à contrôle de solde, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre