Aller au contenu principal
Image bannière
Image
Jeunes actifs quelles sont les aides

10 aides pour les jeunes actifs

9 minutes
Publié le 09/05/2023 - Mis à jour le 02/05/2024
camille
Par Camille Robinson -

Vous avez moins de 25 ans et vous démarrez votre premier emploi ou êtes en recherche d’emploi ? Pour vous aider à démarrer dans la vie, l’Etat a mis en place un certain nombre d’aides financières dédiés aux jeunes actifs. Il serait dommage de passer à côté !

1. La prime d'activité : une aide financière pour les jeunes actifs

La prime d'activité est une aide financière conçue pour soutenir le pouvoir d'achat des travailleurs à faible revenu. Le montant de cette aide varie en fonction de plusieurs facteurs tels que les revenus du foyer, la composition du ménage, et les éventuelles autres aides perçues. 

 

À combien s'élève la prime d'activité ?

Une personne seule sans enfants peut percevoir une prime dont le montant de base peut aller jusqu'à environ 550 euros par mois, mais ce montant peut augmenter avec d'autres membres du foyer à charge.

 

Quelles sont les critères pour toucher la prime d'activité ? 

Pour être éligible à la prime d'activité, voici les critères principaux :

  • Âge : être âgé de 18 ans ou plus.
  • Activité professionnelle : être en emploi ou être travailleur indépendant avec des revenus professionnels.
  • Résidence : résider en France de manière stable et effective.
  • Ressources : les revenus du foyer ne doivent pas dépasser un certain plafond, qui varie selon la composition du ménage.

 

Comment demander la prime d'activité ? 

La demande de prime d'activité se fait en ligne via le site de la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) ou de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) pour les personnes relevant du régime agricole. Les étapes sont les suivantes :

  1. Créer ou se connecter à son compte sur le site de la CAF/MSA.
  2. Compléter le formulaire de demande en fournissant les informations et les documents relatifs à ses revenus, sa situation familiale et professionnelle.
  3. Soumettre la demande et suivre son traitement en ligne.

La prime d'activité est versée tous les mois. Il faut déclarer ses revenus tous les trimestres pour continuer à en bénéficier.

2. Aide de l'état : l'aide aux jeunes actifs de 1 000 euros 

Qu'est-ce que l'aide aux jeunes actifs ?

Si vous avez moins de 25 ans et que vous êtes titulaire d'un CDI, CDD ou contrat d'intérim, vous pouvez bénéficier d'une aide jeune actif de 1 000 euros pour vous installer dans votre premier logement. Les jeunes en alternance peuvent également en bénéficier, sans limite d'âge. Toutefois, cette aide est soumise à une condition : avoir un salaire inférieur à 1 400 euros net par mois. 

 

Quelles sont les conditions pour en bénéficier ? 

Pour percevoir les 1 000 euros, il faut adresser une demande dans les 3 mois au maximum après la date d’effet de son bail ou de la convention d’occupation. La démarche s’effectue en ligne sur le site d’Action Logement.

3. Les aides au logement de la Caf 

Comment sont définis les montant des aides de la CAF ?

La Caisse d’allocations familiales (Caf) accorde des aides au logement : aide personnalisée au logement (APL), allocation de logement familial (ALF) et allocation de logement social (ALS). Ces aides sont allouées sous certaines conditions quel que soit votre statut (lycéen, étudiant, apprenti, salarié...) en fonction de vos revenus et du logement que vous occupez.

 

Quels sont les critères pour bénéficier des aides de la CAF ? 

La composition de la famille, le montant du loyer et la zone géographique sont étudiés pour déterminer les droits à l’aide au logement. Des plafonds de loyer sont fixés.

Vous pouvez réaliser une estimation du montant de l’allocation logement sur le site de la Caf.

Bon à savoir : Depuis 2021, les aides au logement sont calculées sur les revenus des 12 derniers mois. Chaque trimestre, la Caf recalcule vos droits et vous alerte en cas de modification.

4. La Garantie Visale

Qui peut bénéficier de la garantie Visale

Si votre bailleur (propriétaire) vous demande un garant (personne qui se porte caution pour vous), vous pouvez faire un test d’éligibilité à la garantie Visale.

La garantie Visale s’adresse aux jeunes de 18 à 30 ans, étudiants compris, et aux salariés de plus de 30 ans des secteurs privé et agricole en CDD (de moins de 6 mois), CDI (pendant la période d’essai), en mobilité professionnelle ou en possession d’une promesse d’embauche.

 

Comment faire obtenir la garantie Visale ? 

Ce dispositif est une alternative à la caution parentale ou bancaire, en accord avec le propriétaire. Il faut contacter Action Logement, qui se porte garant pour vous gratuitement, auprès de votre futur propriétaire pendant toute la durée du bail dans des logements du parc privé, résidences étudiantes, résidences Habitat Jeunes...

5. L'aide Mobili pass   

Accordée par Action Logement, l'aide Mobili-Pass est destinée à faciliter la mobilité professionnelle des travailleurs modestes. Elle supporte financièrement les salariés lors d'un changement de logement en cas d'embauche, de mutation professionnelle, de formation dans le cadre d'un plan de sauvegarde de l'emploi, ou si l'entreprise déménage obligeant les salariés à suivre.

 

Quel est le montant de l'aide Mobili pass

Cette aide se compose d'une subvention et d'un prêt à taux réduit, pouvant atteindre jusqu'à 3 500 euros, selon la zone géographique. La subvention couvre les frais de recherche de logement et d'installation, tandis que le prêt peut être utilisé pour les frais d'agence, le double loyer, entre autres dépenses liées à la mobilité.

 

Quels sont les conditions pour en bénéficier

Pour bénéficier de l'aide Mobili-Pass, les salariés doivent travailler dans le secteur privé non agricole dans une entreprise de plus de 10 employés, et le déménagement doit les rapprocher de leur lieu de travail ou être nécessaire suite à une mutation, embauche ou formation professionnelle.

Le nouveau logement doit être en France et devenir la résidence principale du bénéficiaire. Les conditions de revenu stipulent que le salaire du demandeur doit être inférieur à 1,5 fois le SMIC. Cette aide est disponible une fois tous les deux ans par ménage, avec des conditions spécifiques pour les jeunes salariés.

 

Comment faire une demande d'aide Mobili pass ? 

La demande pour l'aide Mobili-Pass doit être faite en ligne sur le site d'Action Logement par l'employé, dans les 6 mois suivant la date d'embauche, de mutation ou de départ en formation professionnelle. Le versement de l'aide nécessite la présentation de justificatifs des dépenses engagées. L'ensemble du processus est géré par Action Logement, qui supervise également la Participation des employeurs à l'effort de construction (PEEC).

 6. L'avance loca-pass

Si vous êtes salarié d’une entreprise, quel que soit votre âge, vous pouvez bénéficier d’une aide pour financer les coûts liés au déménagement, à l’installation ou encore à l’équipement du logement. 

 

Quel est le montant maximum de l'avance Loca-pass

Le montant de l'avance loca-pass ne peut pas dépasser 1200 euros.

 

Comment en bénéficier ? 

Pour cela, vous pouvez faire une demande d’avance Loca-pass. L’association Action Logement finance sous forme de prêt à taux 0 % le versement de votre dépôt de garantie, somme généralement exigée au moment de la signature du bail. Les salariés du secteur agricole bénéficient de l’avance agri-Loca-pass.

7. Aide jeune sans emploi : le RSA jeune actif

Vous pouvez toucher le RSA (revenu de solidarité active) « jeunes actifs » si vous avez moins de 25 ans et que vous êtes sans emploi ou que vous avez un emploi peu rémunéré. Toutefois, pour toucher ce RSA vous devez prouver que vous avez travaillé au moins 2 ans
(3 214h) les 3 dernières années. Pour faire une demande, connectez-vous sur le site de la CAF.

 

Quel est le montant du RSA jeune actif ?

Le RSA pour jeunes actifs, ou RSA pour les moins de 25 ans, est calculé de la même manière que le RSA pour les autres catégories d'âge. Le montant de base du RSA dépend de la situation familiale du demandeur et du nombre de personnes à charge. En avril 2023, le montant forfaitaire mensuel pour une personne seule sans enfants était d'environ 575,52 euros.

 

Quels sont les critères pour le RSA jeune actifs ? 

Voici les principaux critères d'éligibilité pour le RSA jeune actif :

  1. Âge : Le demandeur doit être âgé de moins de 25 ans.
  2. Activité : Pour être éligible, le jeune doit avoir travaillé au moins 2 ans à temps plein (équivalent 3 214 heures) au cours des 3 dernières années. Cette condition s'applique afin de garantir que l'aide est attribuée à ceux qui ont déjà une certaine expérience professionnelle.
  3. Résidence : Le demandeur doit résider de façon stable en France.
  4. Ressources : Les ressources du demandeur et de son foyer ne doivent pas dépasser un certain plafond, qui est recalculé en fonction de la composition du foyer et des revenus du ménage.

8. Le contrat d'engagement jeune 

Le contrat d’engagement jeune (CEJ) s’adresse aux jeunes de moins de 26 ans (30 ans pour les personnes en situation de handicap) qui ne sont ni en études, ni en formation, ni en emploi (Neets). En échange d’une allocation pouvant aller jusqu’à 500 €, le jeune s’engage pendant 6 à 12 mois (18 mois dans certains cas) dans un parcours personnalisé. Il est suivi par un conseiller référent (Pôle emploi ou mission locale) qui lui propose 15 à 20 heures d’activité par semaine.

9. Le contrat unique d'insertion (CUI)  

Le CUI est une aide qui associe formation et accompagnement des jeunes et aide financièrement les entreprises à embaucher. Cette aide versée par l'Agence de services et de paiement (ASP) se calcule en fonction d'un pourcentage du Smic par heure travaillée, dans la limite de la durée légale hebdomadaire de travail.

10. Aides étudiant et jeunes actifs : les aides régionales

Les aides régionales pour les jeunes actifs en France peuvent varier considérablement d'une région à l'autre, chacune ayant ses propres programmes pour soutenir l'emploi, la formation, ou l'accès au logement des jeunes. Ces aides sont généralement destinées à faciliter l'insertion professionnelle et sociale des jeunes.

 

Comment bénéficier des aides régionales ?

Pour bénéficier des aides régionales, voici les étapes générales à suivre :

  1. Identification de l'aide : Renseignez-vous sur les aides disponibles dans votre région. Cela peut être fait via le site internet de la région, des centres d'information jeunesse, ou des agences locales pour l'emploi.
  2. Vérification des critères d'éligibilité : Chaque aide a ses propres critères, tels que l'âge, le statut d'emploi, les ressources, etc. Assurez-vous de répondre à ces critères avant de faire une demande.
  3. Préparation des documents nécessaires : Rassemblez tous les documents requis pour votre demande. Cela peut inclure des justificatifs d'identité, de résidence, de ressources, et de situation professionnelle.
  4. Dépôt de la demande : Soumettez votre demande selon les instructions fournies par la région, qui peuvent varier entre une soumission en ligne, par courrier, ou en personne.
  5. Suivi : Une fois la demande déposée, assurez-vous de suivre son avancement et de répondre à toute demande de renseignements ou documents supplémentaires.

 

Exemple d'une aide régionale : La Région Île-de-France

Aide au permis de conduire pour les jeunes : La Région Île-de-France offre une aide financière aux jeunes pour les aider à financer leur permis de conduire. Cette aide s'adresse aux jeunes Franciliens de 18 à 25 ans, sous conditions de ressources, et peut aller jusqu'à 1 300 euros. Elle est conçue pour améliorer l'employabilité des jeunes en facilitant leur mobilité.

Pour bénéficier de cette aide, les jeunes doivent remplir un formulaire de demande disponible sur le site de la Région Île-de-France, fournir les justificatifs de ressources et d'identité, et s'inscrire dans une auto-école partenaire de l'opération.

Comment faire une simulation d'aide ?

Pour connaître les aides auxquelles vous pourriez avoir droit, rendez-vous sur : https://www.1jeune1solution.gouv.fr/mes-aides 

Mentions légales
camille
Camille Robinson

Rédactrice et traductrice, elle cumule plus de dix ans d'expertise dans la création de contenu et la traduction.

Ancienne enseignante de français à l'étranger et titulaire d'un master en psychologie, elle allie compétences pédagogiques et connaissance approfondie du comportement humain à son travail éditorial. Camille est également productrice linguistique d'un dessin animé et rédactrice en chef d'un magazine, où elle dirige des projets de contenu visant à stimuler l'engagement.

Logo

Pour maitriser votre budget

Description de l'offre

1 carte de paiement à contrôle de solde, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre
Ne passez pas à côté de nos actualités, soyez notifié·es en temps réel.