Aller au contenu principal
personnage

La taxe d'habitation pour les étudiants : comment ça marche ?

4 minutes
Publié le 25/11/2021 - Mis à jour le 15/02/2022
logo cidj info jeunesse

D’après le site servicepublic.fr, la taxe d’habitation « dépend de votre logement, de sa localisation et de votre situation personnelle (revenus, composition du foyer…) au 1er janvier. »
S’il est prévu qu’à partir de 2023, plus personne ne paiera de taxe d’habitation sur sa résidence principale, pour le moment certains d’entre vous continuent à s’en acquitter.

La suppression de la taxe d'habitation pour les étudiants

Depuis 2018, la taxe d’habitation baisse progressivement pour l’ensemble de la population.

En 2021, 80 % des personnes ne la payent plus. Pour les 20 % restants, l’allègement est de 30 % en 2021. Il sera de 65 % en 2022.

En 2023, elle sera supprimée sur les résidences principales.

Les cas d’exonération de la taxe d’habitation

Vous êtes exonéré de taxe d'habitation si vous êtes dans l’une des situations suivantes :

  • vous êtes logé dans une résidence universitaire gérée par le Crous ;
  • vous êtes logé dans une résidence affectée au logement d'étudiants, gérée par un organisme dans les mêmes conditions financières et d'occupation que celles des Crous ;
  • vous êtes logé chez l’habitant ou êtes en sous-location (c’est votre propriétaire qui devra la payer) ;
  • vous êtes étudiant sans revenu.

Attention, le fait d’être boursier ne vous exonère pas de cette taxe !

Qui doit payer la taxe d'habitation ?

Si vous habitez dans un meublé ou une chambre meublée, vous devez payer la taxe d’habitation (sauf si c’est pour un court séjour).

Si vous êtes dans une location indépendante ou une colocation, vous devez aussi vous acquitter de cette taxe.

Comment connaître le montant de sa taxe ?

Il n’est pas possible de savoir exactement à l’avance combien vous allez payer, surtout si c’est votre première année de location ou colocation.

Afin de vous faire une idée, vous pouvez le demander au propriétaire ou interroger le locataire précédent. Combien payait-il si ses revenus étaient à peu près équivalents aux vôtres ? Vous pouvez aussi sonder les voisins, mais ils seront peut-être un peu frileux à l’idée de vous le dévoiler.

En revanche, si vous arrivez dans une colocation déjà existante, vous aurez une idée très précise de la taxe d’habitation qui a été payée en septembre dernier.

Quel est le montant du dégrèvement dont vous allez bénéficier ?

La baisse de votre taxe d’habitation, également appelée dégrèvement, dépend du montant de votre revenu fiscal de référence. Le revenu fiscal de référence correspond au montant de la totalité de vos revenus moins les éventuels abattements.

En 2021, si votre revenu fiscal de référence de 2020 ne dépasse pas le plafond, vous n'avez plus à payer de taxe d'habitation. S'il est supérieur à ces limites, vous pouvez bénéficier d'un dégrèvement.

Le cas de la colocation

Si vous occupez à plusieurs votre logement, donc que vous êtes en colocation, une seule taxe d'habitation est établie au nom d’un seul des colocataires.

La taxe d’habitation est calculée en ajoutant les revenus de chaque colocataire. Les services des impôts ne se chargent pas de faire la répartition entre les colocataires

C'est donc l’un des occupants qui doit payer la taxe d’habitation. Il se fait ensuite rembourser par ses colocataires.

Si vous êtes rattaché fiscalement à vos parents

Si vous ne faites pas votre propre déclaration d’impôts, mais que vous êtes rattaché à la déclaration d’impôts de vos parents, il s’agit d’un cas particulier. Vous devez alors prendre contact avec votre centre des finances publiques, et vous pouvez alors bénéficier d’un allègement.

 

Est-on exempté de taxe audiovisuelle quand on est étudiant ?

Chaque citoyen possédant une télévision doit s’acquitter de « la contribution à l’audiovisuel public ». Vous n’avez pas de démarche à faire, elle apparaît automatiquement sur votre avis de taxe d’habitation.

Son montant est de 138 €.

  • Si vous êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents : ce sont eux qui payent cette redevance pour toute la famille. Ils doivent le préciser dans leur déclaration d’impôts.
  • Si vous n’êtes pas rattaché au foyer fiscal de vos parents : comme vous l’êtes de la taxe d’habitation, vous êtes exonéré de la taxe audiovisuelle si vous êtes logé par le Crous ou un organisme équivalent, ou encore logé chez l’habitant.
  • Si vous êtes en location ou colocation : vous devez vous acquitter de cette taxe. Dans le cadre d’une coloc, il n’y a qu’une redevance pour tout le monde, donc 138 € qui s’ajoutent à la taxe d’habitation.
Mentions légales
Logo

Pour maitriser votre budget

Description de l'offre

1 carte de paiement à contrôle de solde, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre