Aller au contenu principal
personnage

Étrangers : venir travailler en France

4 minutes
Publié le 10/01/2022 - Mis à jour le 07/07/2022
logo agence morse agence editoriale

Un étranger peut-il travailler en France ? La réponse est oui ! Quelle que soit votre situation, on vous aide à y voir plus clair sur les démarches, les contrats de travail pour les étrangers en France, les délais d’obtention des visas, etc.

Travailler en France en tant qu'étranger ? Tout dépend de votre situation !

Tout étranger qui entre sur le territoire français pour occuper un emploi salarié doit être en possession d’un permis de travail (ou « autorisation de travail »). Ce document lui permet d’être embauché dans une entreprise, quelle que soit la nature du contrat de travail. Concrètement, le permis de travail prend la forme d’un visa, d’un titre de séjour ou de tout autre document distinct du document de séjour.

Bon à savoir : les modalités d’emploi des travailleurs étrangers ont été revues le 1er avril 2021. Les contrats d’intérim (de moins de 3 mois), d’apprentissage et de professionnalisation ne sont pas soumis à une autorisation de travail. Celle-ci est cependant requise pour les travailleurs saisonniers.

Quels sont les différents cas ?

Avant de vous lancer dans les démarches, consultez les informations qui vous concernent.

Si vous résidez dans l’Union Européenne, l’EEE, la Suisse, Monaco, Andorre ou Saint-Marin

Vous avez le droit de venir en France pour rechercher un emploi : il s’agit du « droit au séjour pour recherche d’emploi ». Une fois les trois premiers mois passés, vous devrez apporter des preuves de toutes les démarches effectuées pour trouver un poste. 

A votre arrivée, inscrivez-vous comme demandeur d’emploi sur le site Pôle Emploi. Vous touchiez une allocation chômage dans votre pays ? Ce droit est valable aussi en France si vous répondez à plusieurs conditions.

 

Si vous avez une carte de séjour « passeport talent »

La carte de séjour pluriannuelle « passeport talent » est valable 4 ans et eut vous être délivrée :

  • Si vous êtes hautement qualifié (licence professionnelle, master...) ou si vous avez obtenu un contrat de travail prévoyant une rémunération brute supérieure ou égale à 38 147 euros par an.
  • Si vous avez été recruté par une entreprise innovante.
  • Si vous menez des travaux de recherche ou dispensez un enseignement de niveau universitaire.
  • Si vous exercez le métier d’artiste-interprète ou d’auteur d’œuvre littéraire ou artistique.
  • ...

Consultez la liste complète ici !

 

Si vous avez un visa vacances-travail

Délivré pour une durée maximale de 12 mois, ce visa vous permet de séjourner et de venir travailler en France. Une autorisation de travail n’est donc pas nécessaire.

Qui est concerné ? Les ressortissants âgés de 18 à 30 ans avec lesquels la France a conclu un accord bilatéral. Retrouvez la liste ici.

A qui s’adresser ? Consultez le site de l’Ambassade de France de votre pays pour faire une demande de visa long séjour.

 

Si vous avez une autorisation provisoire de séjour

Ce document vous permet de rester exceptionnellement et temporairement en France sans titre de séjour. Il permet aux étudiants de rester en France pour chercher un emploi ou créer une entreprise après obtention de leur diplôme.

Jusqu’à la signature d’un CDD ou d’un CDI, vous avez le droit de travailler au maximum 964 heures par an (environ 20 heures par semaine).

Quelles sont les démarches pour demander une autorisation de travail ?

C’est votre futur employeur qui s’en charge. La « procédure d’introduction » comprend plusieurs étapes :

  • La publication de l’offre d’emploi auprès du service public de l’emploi. Elle s’accompagne d’un dossier de demande d’instruction.
  • La transmission du dossier à l’administration si l’offre ne trouve pas preneur.
  • La demande en ligne d’une autorisation de travail pour embaucher un étranger.

A l’employeur de vérifier le document qui autorise la personne à venir travailler en France. Pour ce faire, il peut contacter la préfecture du lieu d’embauche. Le préfet dispose de deux jours ouvrables pour notifier sa réponse à l’employeur.

La décision de l’administration sera communiquée à l’employeur dans un délai de deux mois. C’est à lui de vous la transmettre. En cas de refus, un recours gracieux peut être formulé auprès de la structure qui a pris la décision. La situation de l’emploi en France peut justement constituer une raison de refus. Par exemple, si une main d’œuvre est déjà disponible pour le poste vacant.

Bon à savoir : en ce qui concerne la protection sociale, vos droits diffèrent si vous êtes citoyen d’un pays de l’EEE ou d’un autre pays.

Quels sont les délais d'obtention d'un visa ?

La demande de visa pour a été effectuée ? Si oui, pensez à suivre votre demande en fonction du centre où votre dossier a été déposé :

Quid du délai ? Comptez 10 à 15 jours pour recevoir une réponse. Cette moyenne peut être allongée lors des périodes de forte affluence (été ou vacances scolaires).

Mentions légales
Logo

Assurance Habitation

Description de l'offre

Que vous décidiez d'habiter en coloc ou en solo, assurer votre appart' est obligatoire. Autant profiter d'avantages spéciaux étudiants. 

Je découvre l'offre