Aller au contenu principal
Image bannière
études et chatgpt

Comment utiliser ChatGPT à bon escient pendant ses études ?

7 minutes
Publié le 16/02/2023
L'Étudiant

À moins de vivre dans une grotte, impossible de passer à côté de la hype ChatGPT ! Lancé avec grand bruit en décembre 2022 sous la forme d’une application web, ce chatbot a tout de suite créé le buzz. Il faut dire que ses capacités sont révolutionnaires !

Pour les étudiants, notamment, il s’agit d’une aubaine, à condition de l’utiliser de manière raisonnée ou alors, attention au danger… Comment utiliser ChatGPT au mieux ? Éléments de réponse avec ChatGPT himself (et il se montre aussi honnête que bavard).

Qu’est-ce que l’IA ChatGPT ?

Commençons par les présentations. ChatGPT – Chat Generative Pre-trained Transformer pour les intimes – est un outil conversationnel qui repose sur une intelligence artificielle. Ce chatbot a été développé par OpenAI, une société cofondée par Elon Musk en 2015 (il est vraiment partout) !

Concrètement, ChatGPT développe des échanges naturels entre humain et machine. Il est en mesure de répondre de manière très pertinente à presque toutes les questions qui lui sont posées en langage naturel. Mais il ne se limite pas à cela : il est aussi capable de générer du contenu rédigé en réponse à une commande (article, poésie, chanson…). On lui a par exemple demandé d’écrire une chanson d’amour dans le style d’Orelsan et le résultat est assez bluffant :

 

Couplet :

"J’ai l’impression d’être seul au monde, comme un Robinson Crusoé

Je cherche la lumière, mais je ne vois que du noir, j’suis tombé dans un trou

J’ai tout perdu, mon amour, ma joie, ma maison, ma foi

J’suis seul face à moi-même, je me demande où sont mes choix"

 

Refrain :

"Je veux me relever, même si tout est sombre autour de moi

Je veux retrouver ma force, je veux retrouver ma voix

Je sais que rien n’est impossible, même dans les moments de désespoir

Je vais me battre jusqu’au bout, j’vais me relever, je vais y croire"

 

Ce n’est pas parfait, c’est même un peu mièvre (Orelsan peut dormir sur ses deux oreilles), mais ça reste une base intéressante pour les jours où le rappeur manquerait d’inspiration.

La grande force de ChatGPT, c’est qu’il est adossé à une gigantesque base de données (près de 175 milliards de variables) issue en grande partie d’Internet – c’est ce que l’on appelle l’apprentissage supervisé. Mais il reçoit également un apprentissage par renforcement, autrement dit, il apprend de lui-même afin de limiter progressivement les réponses incohérentes. Et quand il parle de lui, ChatGPT ne dit pas autre chose :

"ChatGPT a été formé sur une grande quantité de données textuelles pour produire des réponses naturelles et adaptées aux questions qui lui sont posées. Bien que cela ne signifie pas que ChatGPT est « meilleur » que d’autres chatbots, il a des avantages distincts par rapport aux chatbots traditionnels, qui se concentrent sur des règles et des instructions programmées, plutôt que sur une compréhension plus profonde de la langue. ChatGPT peut donc générer des réponses plus flexibles et adaptatives, avec une capacité d’apprentissage continue."

Pour l’instant, la version de base est gratuite et Microsoft devrait prochainement intégrer cet outil à sa suite Office. Cela fait de ChatGPT un outil aussi pratique qu’accessible, en particulier pour les étudiants.

Utiliser ChatGPT dans les études : avantages et inconvénients

Les avantages de ChatGPT

ChatGPT a tout pour devenir le meilleur ami des étudiants ! D’abord parce qu’on peut lui confier certaines tâches chronophages (résumé de texte, traduction, écriture d’une lettre de motivation, développement ou débogage de code…). Il permet alors de gagner un temps considérable pour se concentrer sur des tâches à plus forte valeur intellectuelle.

Ensuite, il est possible d’utiliser ChatGPT en aide à la rédaction. Il peut générer des idées de contenus, comme des plans de dissertation, faciliter la recherche de synonymes et antonymes et corriger toutes les fautes d’orthographe d’un texte (il peut même expliquer les règles orthographiques qui s’appliquent, pour peu qu’on le lui demande).

Enfin, ChatGPT s’avère très utile pour réviser ses cours et mieux les comprendre : il est capable de résumer une notion compliquée, de résoudre des équations et des problèmes mathématiques, d’entraîner à la pratique d’une langue étrangère et de générer et corriger des exercices de révision (exemple : un QCM avec X réponses, dont une seule est bonne, le tout accompagné d’une explication sourcée de cette bonne réponse).

 

Les inconvénients de ChatGPT

Bien entendu, quand on a entre les mains un outil aussi puissant que ChatGPT, il peut être tentant d’aller plus loin dans son utilisation. Par exemple, lui laisser la main sur toute la recherche d’informations ou le laisser rédiger à sa place. C’est humain, mais c’est aussi un piège !

Du point de vue de la recherche d’informations, utiliser ChatGPT a ses limites. D’une part, il ne cite jamais ses sources ! D’autre part, en fonction de la formulation des questions, il peut produire des contre-vérités. En effet, cette IA a encore des difficultés à comprendre un contexte et des sous-entendus.

Se présente également le problème de la qualité des contenus présents en ligne sur le long terme (et qui constituent la principale source d’information de ChatGPT). Et pour cause, l’utilisation massive de ChatGPT dans le domaine de l’information, c’est-à-dire la rédaction d’articles sur la base de sources non vérifiées, pourrait faire d’Internet une véritable usine à fake news. Et plus les faux contenus se développeront, plus ChatGPT rédigera de nouveaux articles sur la base de ces faux contenus… Merci la fiabilité des sources !

Enfin, le chatbot n’est pas très au fait de l’actualité. Ses connaissances s’arrêtent à décembre 2021. Pour lui, la Russie n’a jamais attaqué les rues de Kiev et le palmarès de la sélection argentine de football plafonne toujours à deux Coupes du monde (et on aimerait tellement qu’il ait raison…). Bref, pour chaque information produite, il faut vérifier sa véracité et rechercher sa source.

D’un point de vue rédactionnel, ce n’est pas très fameux non plus. Certes, ChatGPT n’a pas la langue dans sa poche, mais il se montre plus verbeux que littéraire. Il manque de style, d’originalité, de vécu, de subtilité, de nuance et d’humour. D’ailleurs, on lui a demandé de nous raconter une petite blague et voilà sa réponse :

"Pourquoi les plongeurs plongent-ils toujours en arrière et jamais en avant ? Parce que sinon, ils tombent dans le bateau ! "

On est d’accord que c’est à peu près tout sauf drôle ?

Utiliser ChatGPT dans les études : attention au plagiat !

On l’a vu plus haut, le chatbot ne communique jamais ses sources. Ce qui expose ses utilisateurs au risque de plagiat. Et ChatGPT a le mérite de se montrer très transparent sur le sujet :

"Si un étudiant utilise ChatGPT pour générer du contenu pour un devoir et utilise directement le texte généré sans le paraphraser ou le citer correctement, cela pourrait être considéré comme du plagiat. Il est donc important pour les utilisateurs de ChatGPT de toujours citer correctement les sources d’informations utilisées et de paraphraser le contenu généré par ChatGPT pour éviter tout risque de plagiat."

 

Mais alors, comment retrouver les sources d’une information communiquée par ChatGPT ? Là encore, le chatbot a réponse à tout :

"Recherchez des phrases entières dans la réponse : si vous copiez une phrase complète de la réponse de ChatGPT et la collez dans un moteur de recherche, cela peut vous aider à trouver des sources potentielles.

Identifiez les références : si ChatGPT mentionne des références dans sa réponse, vous pouvez essayer de chercher ces références pour obtenir plus d’informations.

Utilisez votre propre jugement : si la réponse fournie par ChatGPT semble inhabituelle ou peu fiable, il peut être judicieux de faire une recherche supplémentaire pour vérifier les informations."

Bref, et si utiliser ChatGPT n’était pas si pratique que ça ?

 

Bon à savoir : certaines IA sont déjà en cours de développement pour détecter l’utilisation de ChatGPT. La société OpenAI elle-même planche actuellement sur un projet similaire.

 

Mais finalement, pour ne jamais être pris la main dans le sac, le mieux est tout simplement de ne pas tenter le diable et de se limiter à une utilisation raisonnée de ChatGPT, en le considérant pour ce qu’il est vraiment : un robot intelligent, certes, mais un robot avant tout, qui ne peut pas (encore) suppléer les incroyables capacités intellectuelles du cerveau humain… Pourvu que ça dure !

Mentions légales
Logo

Prêt étudiant et apprenti

Description de l'offre

Pour financer à taux préférentiel vos frais de scolarité, vos études à l'étranger, votre logement, votre voiture… bref, tout ce qui fait votre vie étudiante.

Mention pédagogique

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Je découvre l'offre
Ne passez pas à côté de nos actualités, soyez notifié·es en temps réel.