Aller au contenu principal
personnage

Écoles de la seconde chance : comment ça marche ?

4 minutes
Publié le 13/01/2022 - Mis à jour le 01/02/2022
logo cidj info jeunesse

Vous avez quitté l’école sans diplôme ni qualification et vous ne trouvez pas d’emploi. Pourquoi ne pas vous tourner vers une école de la seconde chance ? Le réseau E2C accompagne chaque année vers l’insertion professionnelle 15 000 jeunes de 16 à 25 ans. Pourquoi pas vous ? Une école de la 2de chance, comment ça marche ? Comment l’intégrer ? Suivez le guide.

Qu'est-ce que c'est ?

Chaque année, près de 100 000 jeunes sortent de l’école sans diplôme ni qualification. C’est pour remettre sur le chemin des études et de l’emploi ces jeunes en échec scolaire que sont nées en 1997 les écoles de la seconde chance. Elles sont aujourd’hui 135, réparties sur toute la France et fédérées au sein d’un réseau d’écoles de la 2de chance.

En intégrant une E2C, vous ne reprenez pas un cursus scolaire classique. Cours de remise à niveau, découverte des métiers, stages en entreprise, ateliers de recherche d’emploi, activités culturelles et sportives : les écoles proposent un programme complet d’environ six mois pour vous aider à reprendre confiance en vous à votre rythme et définir votre projet professionnel. « Ce qui m’a plu à l’E2C, c’est qu’on organise son parcours en fonction des besoins de son projet professionnel. C’est flexible, on reste aussi longtemps qu’on en a besoin, jusqu’à ce qu’on trouve ce qu’on veut faire », témoigne Faren sur le site de l’E2C Paris. Chaque stagiaire est suivi par un formateur référent tout au long de son cursus jusqu'à un an après sa sortie de l’école.

 

Un planning d'intégration progressif

Le parcours de l’E2C se fait en cinq grandes étapes :

  • Vous démarrez par une période d’intégration progressive au cours de laquelle les formateurs évaluent avec vous le niveau réel de vos connaissances et votre capacité à vous investir dans l’école. Vous commencez à explorer les secteurs d‘activité qui pourraient vous intéresser et à définir un plan de formation. À l’issue de cette première période de six semaines, vous signez un contrat avec l’E2C dans lequel vous vous engagez à suivre les cours et à respecter les règles de l’école. Vous obtenez le statut de stagiaire de la formation professionnelle.
     
  • Cette première étape validée, vous allez découvrir des métiers à travers des stages que vous allez trouver vous-même. Vous êtes bien sûr soutenu et aidé dans votre recherche par vos coaches en insertion professionnelle. L’alternance est au cœur du dispositif de ces écoles. Lors de votre passage à l’E2C, 35 % à 50 % de votre temps se déroule en entreprise. Vous bénéficiez aussi d’une remise à niveau en maths, français, informatique ainsi que d’un atelier théâtre, de sorties culturelles et d’actions de citoyenneté pour développer votre créativité et votre esprit d’équipe.
     
  • Une fois vos stages effectués, vous pouvez confirmer votre projet et acquérir les premiers gestes professionnels.
     
  • Vous savez ce que vous voulez faire. Reste à trouver une formation, une alternance ou un emploi correspondant à votre projet professionnel. L’E2C propose des ateliers d’aide à la recherche d’emploi ou à la préparation d’entretiens d’embauche.
     
  • À la sortie de votre cursus, vous continuez à être suivi pendant un à deux ans selon les écoles.

Qui peut rejoindre une école de la deuxième chance ?

La formation dans une E2C est accessible à tous les jeunes :

  • de 16 à 25 ans ;
  • de nationalité française ou étrangère en situation régulière ;
  • sans diplôme ni qualification ;
  • sortis du système scolaire depuis un an ;
  • et surtout motivés pour s’en sortir et suivre un parcours en alternance.

Si vous correspondez à ces cinq critères, vous pouvez postuler dans une E2C tout au long de l’année en vous rapprochant de l’école la plus proche de votre domicile. Vous pouvez aussi vous faire aider par votre mission locale pour remplir le dossier d’admission ou le remplir vous-même directement en ligne sur le site du réseau E2C.

Les entrées se font toutes les semaines ou tous les mois selon les écoles. Vous devrez vous rendre à une réunion d’information puis à un entretien au cours duquel vous allez expliquer votre motivation. La formation dure 35 heures par semaine. Elle est gratuite et rémunérée par la Région à hauteur d’environ 300 euros. La somme varie en fonction de votre âge et de votre expérience.

Que faire après une E2C ?

Les E2C ne délivrent pas de diplôme mais vous recevrez à la fin de votre parcours de formation une attestation de compétences. Ces compétences vont vous permettre d’accéder à des formations qualifiantes (CAP, bac…) ou de trouver un emploi.

Ainsi Kévin a intégré après l’E2C une formation de mécanicien d’engin de chantier puis a décroché un emploi. Après un stage puis un CDD, Anaïs a été embauchée en CDI comme hôtesse de caisse dans une grande surface. Meriem a créé son entreprise. 60 % à 75 % des jeunes sortis d’une E2C trouvent un emploi, une formation ou un contrat en alternance.

Mentions légales
Logo

Assurance 2 roues

Description de l'offre

En moto, à vélo ou en trottinette éléctrique ? Comme vous voulez, tant que vous êtes bien assuré ! 

Je découvre l'offre