Aller au contenu principal
Image bannière
Comment être étudiant en ayant un enfant

Avoir un enfant en étant étudiant : nos 5 conseils

4 minutes
Publié le 07/02/2023
youzful logo

Vous suivez un cursus dans le supérieur et vous êtes enceinte ? Vous êtes père et étudiant ? Rythme à tenir, budget, organisation… Pas toujours simple d’être parent tout en faisant des études. Pourtant, cette situation n’est pas si rare : l'Observatoire de la vie étudiante (OVE) estime à environ 110 000 le nombre d’étudiants ou d’étudiantes qui ont un enfant. 

Si vous êtes dans cette situation ou que vous envisagez de franchir le pas de la parentalité, voici 5 conseils pour vous aider à jongler entre vie étudiante et vie de famille. 

Prévenir son établissement

Pour réussir au mieux vos études tout en assumant l’éducation de votre enfant, vous allez devoir anticiper et vous organiser. La première des choses à faire est de prévenir vos professeurs. Ils pourront peut-être vous proposer des aménagements spécifiques (cours à distance, report d’examen…) pour faciliter votre quotidien et vous permettre de réussir dans vos études. 

Certaines universités peuvent également disposer d’une crèche associative pour accueillir les enfants de leurs personnels et étudiants. Renseignez-vous. 

Trouver un rythme et s’organiser

Que votre enfant soit bébé ou âgé de quelques années, vous devez vous organiser au mieux pour assumer vos cours et révisions tout en gérant les biberons, changes, repas, horaires de la crèche ou de l’école. 

Le bon équilibre repose sur la gestion du temps : essayez de planifier vos tâches et de définir, en amont, un calendrier avec des plages dédiées, par exemple, à vos révisions.
Si la mise en route peut être difficile, l’anticipation et l’organisation vous aideront à trouver votre rythme au fil des semaines. 

Se faire aider

N’hésitez pas à solliciter de l’aide. Vous pouvez probablement compter sur un membre de votre famille (parents, frères, sœurs, tantes, cousins, etc.) ou sur vos amis pour vous dépanner et vous soutenir, qu’il s’agisse de garder votre enfant de faire des courses, de préparer des repas…

Quant à vos camarades étudiants, ils peuvent aussi vous aider et vous transmettre des cours si vous avez été absent, emprunter des livres pour vous, etc. 

Le repos, c'est la clé

Être parent et étudiant exige forme et énergie. Entre les réveils nocturnes lors de la première année de l’enfant, la gestion du quotidien et les études à assumer, les parents étudiants doivent faire face à un rythme soutenu qui engendre fatigue, voire épuisement. 

Le manque de sommeil peut avoir un impact sur votre humeur, votre mental et votre équilibre. Il est donc important de prévoir des temps de repos, en s’appuyant sur l’autre parent mais également sur vos proches. Pourquoi, par exemple, ne pas laisser votre bébé chez ses grands-parents pour une nuit ou deux ? 

Les aides financières disponibles pour les parents étudiants

En tant qu’étudiant parent, vous pouvez bénéficier de dispositifs pour vous aider sur le plan financier. Peut-être pouvez-vous prétendre à la bourse sur critères sociaux. Elle est calculée en fonction de divers éléments : ressources, nombre d’enfants à charge, éloignement entre votre domicile et votre lieu d’études…

Pour faire votre demande de bourse sur critères sociaux, il vous faudra remplir un dossier social étudiant (DSE). Le montant de la bourse est compris entre 1 000 et 6 000 euros annuels. 

Vous pouvez également, en fonction de vos ressources, bénéficier du dispositif Paje (Prestation d’accueil du jeune enfant) versé par la CAF (Caisse d’allocations familiales) qui comprend une prime à la naissance s’élevant à 1 003 euros et une allocation de base de 182 euros mensuels (à taux plein).

Vous aurez peut-être droit, par ailleurs, si vous avez une activité partielle ou que vous êtes au chômage, à la prime d’activité à condition que vos revenus perçus soient supérieurs à 1 048 € par mois.
Autre condition, vous ne devez pas être rattaché au foyer fiscal de vos parents et déclarer vos revenus vous-mêmes.

 

La déclaration de revenus

Lorsque vous êtes étudiant, vous pouvez rester rattaché au foyer fiscal de vos parents ou être imposé de façon personnelle. Les enfants majeurs sont en principe imposables personnellement mais ils peuvent opter pour le rattachement au foyer fiscal de leurs parents jusqu’à leurs 25 ans. Si vous déclarez vos revenus de façon personnelle et que vous ne disposez pas de ressources suffisantes, vos parents peuvent vous verser une pension alimentaire. En cas de difficultés financières, des structures associatives peuvent également vous aider : épiceries solidaires, associations de lutte contre la pauvreté, etc.

Mentions légales
Logo

Pour maitriser votre budget

Description de l'offre

1 carte de paiement à contrôle de solde, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre
Ne passez pas à côté de nos actualités, soyez notifié·es en temps réel.