Aller au contenu principal
# Découvrir les secteurs d'activités

Arts plastiques

4 minutes
Mis à jour le 04/04/2022
youzful logo

Vous avez l’âme d’un artiste ? Vous rêvez de peindre, sculpter, graver, créer ? Pour réussir dans le domaine des arts plastiques, le talent ne suffit pas. Passion, volonté et persévérance seront nécessaires pour vivre de votre art. Des écoles publiques ou privées, accessibles généralement sur concours, vous permettront d’approfondir vos connaissances culturelles et artistiques.

Présentation
du secteur

Arts plastiques / arts appliqués : quelles différences ?

On confond souvent arts plastiques et arts appliqués. Les artistes plastiques créent des œuvres uniques et originales sans volonté de démarche commerciale préalable. L’œuvre est jugée sur son caractère esthétique et son originalité. Elle peut créer l’admiration, l’étonnement comme le rejet ou la controverse. Les arts plastiques concernent le dessin, la peinture, la gravure, la sculpture, l’architecture ainsi que la photographie ou l’image numérique.

Dans les arts appliqués, les designers répondent à la demande spécifique d’une entreprise. Les objets qu’ils créent sont destinés à être reproduits et vendus en plus ou moins grande quantité (meubles, vêtements, objets du quotidien…).

Pas si simple, la vie d'artiste

Mais vivre de son art est difficile. La plupart du temps, l'artiste plasticien exerce une autre activité en parallèle. « Seuls 5 % des élèves deviendront réellement des artistes plasticiens. Les autres seront illustrateur, médiateur culturel, travailleront dans les métiers de l’audiovisuel, de la communication, du design, des arts décoratifs. Ils manipuleront de la forme et des idées sans devenir de véritables artistes », explique Emmanuel Hermange, président de l’Association nationale des classes préparatoires publiques aux écoles supérieures d’art (Appea), dans une interview accordée au CIDJ.

Quels sont les métiers des arts plastiques ?

Artiste plasticien

Peintre, graveur ou sculpteur, le plasticien traduit sa vision du monde en créant des œuvres d'art reflétant sa sensibilité et ses idées. Pour se faire connaître, l'artiste plasticien doit exposer ses œuvres dans des galeries ou centres d'art, des salons artistiques, des lieux publics, des entreprises, des ateliers portes ouvertes, des show-rooms, des galeries itinérantes…

 

Photographe d’art

Si vous pensez au métier de photographe, vous vous imaginez plutôt photojournaliste ou photographe de mariage. Mais la photo peut également être élevée au rang d’art. Le photographe a alors la même démarche que le peintre ou le sculpteur. Il donne à travers son œuvre photographique sa vision du monde de manière originale et personnelle. Les photographes d’art sont également exposés dans les galeries ou les musées. Mais très peu arrivent vraiment à en vivre.

Quelles études pour travailler dans le domaine des arts plastiques ?

Le bac général et le bac STD2A

  • Les élèves de 2nde qui veulent continuer vers la voie générale peuvent choisir la spécialité « arts » parmi les 13 proposées. Cet enseignement sera suivi en classe de 1re et, s'il est conservé en classe de terminale, fera l'objet d'une épreuve finale au baccalauréat.
  • Si vous êtes sûr de vouloir travailler dans le milieu artistique, vous pouvez aussi dès la classe de 1re opter pour le bac techno STD2A.

 

Les prépas art

  • Les CPES-CAAP sont des classes préparatoires publiques et gratuites aux écoles supérieures d’art. Ces prépas sont accessibles dans une quinzaine d’établissements en France et l’admission se fait via Parcoursup après une sélection sur dossier et entretien.
  • Les 23 classes prépa publiques du réseau Appéa sont accessibles sur concours. Ces écoles ne sont pas gratuites (de 250 € à un peu plus de 2 000 € par an) mais les tarifs sont largement inférieurs à ceux pratiqués dans le privé.
  • Les prépas privées sont nombreuses mais toutes ne se valent pas. Renseignez-vous bien avant de vous décider.

 

Les écoles supérieures d’art

Les écoles publiques supérieures d’art dépendent du ministère de la Culture et de la Communication et forment aux arts plastiques. Il existe 45 écoles accessibles sur concours, réparties dans toute la France. Les cursus comptent de 3 à 5 ans et débouchent sur des diplômes nationaux communs : le diplôme national d’art (DNA), de niveau bac + 3, et le diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP), de niveau bac + 5.

 

Les écoles supérieures d’art parisiennes

Deux écoles supérieures d’art à Paris proposent leur propre diplôme : l’Ensba (École nationale supérieure des beaux-arts) et l’Ensad (École nationale supérieure des arts décoratifs). L’admission dans ces deux écoles prestigieuses se fait sur concours très sélectif. Les cursus durent 5 ans, avec un premier cycle de 3 ans permettant à l'étudiant de maîtriser les outils théoriques et techniques de base liés à la création artistique et d'identifier son projet personnel.

  • À l’Ensba, le deuxième cycle de 2 ans est consacré à la préparation du diplôme national supérieur d'arts plastiques (DNSAP). Un stage professionnel ou un séjour d'études à l'étranger dans une école partenaire seront au programme.
  • À l’Ensad, la 4e année comprend la rédaction d'un mémoire et, le cas échéant, la possibilité de partir à l’étranger. La 5e année est consacrée au grand projet (projet de diplôme).
Mentions légales
Logo

Pour voyager sans frais à l'étranger

Description de l'offre

1 carte de paiement internationale, 0 frais à l'étranger sur les paiements / retraits / virements, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre
Ne passez pas à côté de nos actualités, soyez notifié·es en temps réel.