Aller au contenu principal
personnage

Statut cadre : avantages et inconvénients

4 minutes
Publié le 08/12/2021 - Mis à jour le 15/02/2022
logo agence morse agence editoriale

Le statut cadre implique des responsabilités plus importantes, une plus grande autonomie, mais aussi une meilleure rémunération. Quelles sont les réalités concrètes du statut de cadre ? On fait le point sur ses avantages et ses points faibles.

Qu'est ce que le statut cadre ?

Il n’existe pas de définition à proprement parler du statut cadre dans le Code du travail : le degré stratégique des missions et responsabilités confiées à un cadre, ainsi que l’expérience du salarié, peuvent énormément varier selon le secteur d’activité, ou même d’une entreprise à l’autre.

La négociation nationale interprofessionnelle du 28 février 2020 dresse tout de même quelques caractéristiques principales :

  • Le cadre a des fonctions « à caractère intellectuel prédominant », « conditionnant ou induisant la réflexion et/ou l’action d’autres salariés ».
  • Il possède « une responsabilité effective contribuant à la marche et au développement de l’entreprise » et bénéficie d’une certaine autonomie dans l’exercice de ses fonctions.

Pour être cadre, 2 options sont envisageables :

  • On vous recrute directement avec un statut cadre.
  • Vous obtenez une promotion interne, ou changez de poste, et devenez cadre.
Le saviez-vous ? L’employeur doit pouvoir justifier de manière objective les avantages accordés à certains de ses salariés par leur statut cadre : les éléments étudiés pour obtenir ce statut doivent être transparents pour tous (diplôme, charge de travail, etc.). Le plus souvent, vous les retrouverez dans la convention collective de l’entreprise.

Quelles sont les différences entre les cadres et les non-cadres ?

La définition du statut cadre étant floue et pouvant varier selon les entreprises, faire le point entre les différences concrètes par rapport aux autres statuts vous permettra d’y voir plus clair.

Bon à savoir : vous ne savez pas quel est votre statut ? Consultez votre fiche de paie, cela fait partie des mentions obligatoires devant y figurer.

 

Les principales différences par rapport à un statut d’employé ou d’agent de maîtrise concernent :

  • La période d’essai : elle est de 2 mois, renouvelable 1 fois pour un employé et de 3 mois, renouvelable une fois pour un agent de maîtrise. Pour un cadre en revanche, elle est plus longue.
  • La période de préavis : en cas de démission, les employés et agents de maîtrise doivent respecter une période de préavis plus courte (généralement de 1 à 2 mois).
  • Les horaires : les employés et agents de maîtrise sont le plus souvent aux 35 heures par semaine, avec comptabilisation des heures supplémentaires et/ou avec des RTT compensatoires. La plupart des cadres en revanche sont au forfait jour, qui correspond à une annualisation du temps de travail : concrètement, les horaires de travail sont plus flexibles, mais les heures travaillées en plus ne sont pas majorées.
  • Le niveau de salaire : la grille de salaire des cadres est plus élevée que celle des employés et des agents de maîtrise.

Un autre statut intermédiaire existe : le statut assimilé cadre. Un salarié avec ce statut peut occuper des responsabilités équivalentes à celles d’un cadre, et profiter d’une plus grande autonomie dans son travail. Seulement, le niveau de rémunération, les primes, et les congés ne sont pas les mêmes que celles d’un cadre classique.

A noter : l’ensemble des différences entre un statut assimilé cadre et un cadre est détaillé dans la convention collective de votre entreprise.

Les avantages du statut cadre

Avoir des horaires plus flexibles

L’un des atouts du statut cadre est de pouvoir s’affranchir, dans une certaine mesure, des horaires.

La majorité des cadres n’a pas de temps de travail imposé sur une semaine, mais un forfait de jours travaillés sur l’année (au maximum 218 jours par an). A vous ensuite d’organiser votre temps de travail comme vous le souhaitez.

Le revers de la médaille est que sur certaines périodes chargées, vous ne compterez sans doute pas vos heures. Pour compenser cette implication, la plupart des entreprises et conventions collectives prévoient des RTT ou congés supplémentaires.

 

Des avantages sociaux supplémentaires

Le statut cadre confère d’autres avantages, qui offrent une meilleure protection aux salariés qui en bénéficient :

  • Le préavis de licenciement est plus long pour un cadre : 3 mois à partir de l’annonce, contre 1 à 2 mois pour les employés et agents de maîtrise. Cela laisse plus de temps pour se retourner.
  • En cas de chômage : les indemnités à taux plein sont versées plus longtemps pour les cadres, qui ont également droit à un suivi personnalisé de la part de l’Apec (Association Pour l’Emploi des Cadres).
  • Les contrats de prévoyance des cadres ont une meilleure couverture, car les entreprises cotisent davantage pour cette catégorie de salariés.
A noter : certaines entreprises mènent en plus des politiques avantageuses pour les cadres : bonne mutuelle, assurance vie, avantages en nature, etc

Les incovénients

Des délais de préavis plus longs

Les délais de préavis sont plus longs pour les cadres :

  • A l’embauche : la période d’essai est de 4 mois, renouvelable une fois. Avant d’être pleinement intégré à l’entreprise, un cadre peut donc attendre jusqu’à 8 mois au total.
  • En cas de démission : le préavis de départ est de 3 mois avant de pouvoir quitter l’entreprise. Un peu long lorsque l’on veut aller de l’avant et passer à autre chose.

 

Caisse de retraite complémentaire : l’avantage majeur du statut cadre a disparu

Avant le 1er janvier 2019, l’avantage principal du statut cadre était leur complémentaire retraite : certes les cadres cotisaient plus mais, à la sortie, le montant de leur pension de retraite était plus élevé.

Aujourd’hui, les cadres dépendent eux aussi du régime général : leurs points de retraite sont donc calculés de la même manière que ceux des autres types de salariés. Seul le montant de la rémunération détermine le niveau des droits à retraite.

Mentions légales
Logo

Assurance Auto

Description de l'offre

Pour être bien assuré et bénéficier de différents avantages "jeunes conducteurs" dont un stage de conduite post permis offert. 

Je découvre l'offre