Aller au contenu principal
personnage

Les métiers qui recrutent le plus

4 minutes
Publié le 11/01/2022 - Mis à jour le 01/02/2022
logo cidj info jeunesse

La crise sanitaire a fortement impacté le marché du travail en 2020. Heureusement, en 2021, la reprise économique a permis aux entreprises de recruter. Pôle Emploi annonçait même des chiffres records avec 900 000 offres d’emploi sur son site en septembre. Quels sont les secteurs qui recrutent le plus de jeunes diplômés ? Vous n’avez pas de diplôme ? Vers quels métiers porteurs devez-vous vous tourner ? Nous répondons à vos interrogations.

Les secteurs en plein boom parmi les diplômés

D’après le baromètre de l’APEC réalisé au 4e trimestre 2021, les recrutements repartent à la hausse, en particulier dans les ETI (entreprises de taille intermédiaire) et les grandes entreprises. Les secteurs de la construction, de la santé et des services (banque, assurance, informatique) sont ceux qui envisagent le plus de recruter.
 

Focus sur les métiers qui recherchent des jeunes profils

  • Les métiers de l’informatique et du numérique

Face à l’accélération de la numérisation des entreprises, les métiers de l’informatique sont en tête des opportunités d’emploi chez les jeunes diplômés. Le secteur recrute dans plusieurs domaines : cloud computing, big data, intelligence artificielle, Internet mobile, Internet des objets, paiement sans contact, cybersécurité… Certains métiers sont particulièrement demandés comme chef de projet informatique, développeur web, ingénieur en informatique ou télécommunications.

Les entreprises recherchent des bac + 5, dans l’idéal, avec au moins 3 ans d’expérience. Mais, face à la pénurie de candidats expérimentés, les jeunes diplômés n’ont aucun mal à trouver un emploi à la fin de leurs études. « On a beaucoup de jeunes qui viennent faire un stage, qui sont pour la plupart brillants, et que l'on garde », explique le responsable projet informatique d’une grande banque.
 

  • Les métiers de la santé

Le secteur de la santé manque de bras. Depuis plusieurs années, le métier d’aide-soignant arrive en tête des métiers recherchés en permanence par les recruteurs. À cause du vieillissement de la population française, d’une meilleure prise en charge du handicap et du développement de l’hospitalisation à domicile (HAD), le secteur recherche aussi des masseurs-kinésithérapeutes, des ambulanciers, des infirmiers et bien sûr des médecins.

Très demandés également : les puériculteurs, puéricultrices et auxiliaires de puériculture, qui font cruellement défaut.
 

  • Les métiers de la construction

Après une année 2020 très compliquée à cause de la crise sanitaire, l’activité a repris dans le BTP. Le secteur affiche des besoins en main-d’œuvre importants dans tous les domaines et à tout niveau d’étude. Dans la construction, les entreprises recherchent en particulier des chefs de chantier, des conducteurs d’engins, des maçons, des plombiers, des électriciens, des chauffagistes…

Mais les besoins sont aussi importants dans le développement durable avec des métiers tels que spécialiste en maîtrise de dépense d’énergie du bâtiment et en calcul de bilan énergétique d’un chantier, ingénieur dans les métiers du diagnostic, du suivi de la qualité ou de l’évaluation de la performance. Du côté des bureaux d’études, on recherche des dessinateurs, des ingénieurs spécialisés en électricité, climatisation, béton…, des économistes de la construction, des ingénieurs bureau d’études, des deviseurs…
 

  • Les métiers de la banque et de l’assurance

Ces secteurs ont bien résisté à la crise sanitaire. Dans la banque, 50 % des salariés ont moins de 30 ans. Près de 40 000 personnes sont embauchées chaque année et tout particulièrement des jeunes diplômés de niveau bac + 4 à bac + 5.

Les métiers les plus recherchés sont : chargé de clientèle, conseiller en patrimoine, gestionnaire de back office, analyste risques. Dans l’assurance, ce sont les commerciaux, gestionnaires de contrats d’assurance, experts en gestion des risques, actuaires ou encore courtiers d’assurance qui sont particulièrement recherchés.

Non diplômé ? Ces secteurs recrutent

Vous n’avez pas de diplôme ? Rassurez-vous : même sans diplôme, il existe des opportunités d’emploi dans certains secteurs comme l’aide à domicile, la vente ou l’hôtellerie-restauration.
 

Quels sont les métiers qui recrutent des non-diplômés

  • Les métiers de l’aide à domicile

D’après le baromètre emploi Synergie de 2021, les services à la personne sont en plein essor, avec plus de 300 000 postes à pourvoir en 2022 et placent trois métiers dans le top 10 des offres d'emploi en CDI : garde d'enfant, professeur à domicile et auxiliaire de vie.

Les aides à domicile et les aides ménagères font également partie des métiers qui recrutent le plus. Dans ce secteur, 62 % des employés de maison ainsi que 44 % des aides à domicile et des aides ménagères sont sans diplôme.
 

  • Les métiers de la vente et du commerce

Le secteur du commerce recrute à tous les niveaux, de non qualifié à bac + 5. Si vous avez la fibre commerciale, vous pourrez débuter comme vendeur, caissier, employé de libre-service ou télévendeur. Ces métiers sont recherchés et accessibles sans diplôme.

Toutefois, avoir un CAP est un plus pour accéder à des postes comme employé de libre-service. Certaines enseignes vous formeront en interne.
 

  • Les métiers de l’hôtellerie-restauration

L’année 2020 et la fin de l’année 2021 ont été des périodes noires pour l’hôtellerie-restauration. Serveurs, plongeurs, employés de restauration rapide, aides de cuisine et femmes de chambre font partie des métiers qui recrutent sans diplôme dans ce secteur. Les fermetures d’établissements liées au Covid ont incité de nombreux professionnels à se réorienter. Le secteur a donc du mal à recruter.
 

  • Les métiers de la propreté

Si le confinement a ralenti l’activité en 2020, il a aussi montré l’importance du nettoyage dans les bureaux. Le poste d’agent de propreté ne demande pas de qualification et fait partie des métiers les plus demandés sur le site de Pôle Emploi.

Mentions légales
Logo

Prêt permis à 1€/jour

Description de l'offre

Un prêt sans intérêt ni frais de dossier réservé aux jeunes, pour financer votre permis de conduire auto ou moto.

Mention pédagogique

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Je découvre l'offre