Aller au contenu principal
personnage
Catégorie
# Les diplômes

MBA : le guide

6 minutes
Publié le 14/12/2021 - Mis à jour le 14/02/2022
logo cidj info jeunesse

Véritable accélérateur de carrière, le MBA (master of business administration) est un diplôme de haut niveau reconnu internationalement. Il est accessible à des diplômés de bac + 3 à bac + 5 ayant déjà quelques années d’expérience professionnelle. Faire un MBA n’est pas une décision qui se prend à la légère. Quel MBA choisir ? À quel prix ? Pour quel objectif ? Suivez le guide.

MBA : un diplôme très demandé depuis la crise sanitaire

Depuis 1 an, les MBA sont très demandés. La prestigieuse école de commerce HEC a même dû ouvrir une classe supplémentaire en janvier 2021. À l’INSEAD, dont le MBA est l’un des plus reconnus au monde, les candidatures ont augmenté de 58 %. La raison ? La crise sanitaire. « Avant la pandémie, nous connaissions une période de quasi-plein-emploi des cadres. Ces derniers avaient alors moins envie et besoin de se former, puisque le marché du travail leur était propice. Le retournement de conjoncture signe aussi un retour en formation », expliquait au journal Le Monde, en mars 2021, Olivier de La Villarmois, professeur de gestion à l’Institut d’administration des entreprises (IAE) de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne et directeur d’un master of business administration (MBA).

Qu'est ce qu'un MBA ?

Pourquoi un tel succès ? Le MBA est un diplôme des grandes écoles destiné aux cadres et reconnu au niveau mondial. Accéder à un poste de direction, booster une carrière internationale, mieux gagner sa vie, voire changer d’orientation, ce diplôme de référence est un bel accélérateur de carrière.

Ce programme accessible à tout moment de sa carrière permet de développer à la fois des compétences techniques dans le domaine du commerce et de l’administration mais aussi de renforcer son leadership, indispensable sur des postes à responsabilité. De plus, il ouvre les portes d’un réseau professionnel de haut niveau. Pour toutes ces raisons, le MBA attire des candidats du monde entier. L’enseignement se fait d’ailleurs souvent en anglais.

A qui s'adresse le MBA ?

Ingénieurs, managers en finance, en marketing, avocats, juristes, journalistes, médecins, pharmaciens… les MBA s’adressent avant tout à de jeunes cadres ayant 3 à 8 ans d’expérience ou à des cadres expérimentés de tous les secteurs d’activité qui souhaitent évoluer dans leur entreprise ou changer d’activité. Mais les jeunes diplômés d’école d’ingénieurs ou de commerce sont de plus en plus nombreux à vouloir y accéder. Ils souhaitent ainsi approfondir leurs connaissances ou muscler leur CV.

MBA et EMBA : quelle différence ?

MBA et EMBA s’adressent à des profils différents.

Le MBA est un programme full time qui dure généralement 1 an, parfois 2 ans dans certaines écoles anglo-saxonnes. Il s’adresse à des cadres qui ont entre 25 et 35 ans et 3 à 5 ans d’expérience professionnelle. « Il offre un contenu assez généraliste visant à préparer aux fonctions de leadership dans les entreprises et les organisations », explique Anne-Claire Pache, professeure à l’Essec Business School, dans le magazine Capital.

L’Executive MBA (EMBA), s’adresse à des cadres déjà très expérimentés qui ont 10 à 15 ans d’expérience professionnelle. Il se fait à temps partiel à raison de quelques jours par mois sur une durée de 18 à 30 mois.

Qu'est ce qu'un MBA spécialisé ?

Attention de ne pas confondre MBA et MBA spécialisé. Communication, marketing digital, mode et design… le MBA spécialisé est une formation proposée par les écoles pour des professionnels ou des jeunes diplômés à la recherche d’un complément de formation ou d’une double compétence. Mais derrière le terme « MBA spécialisé » se cachent des réalités très différentes. En effet, la marque MBA n’est pas déposée et utilisable par n’importe quelle école. Elle n’est donc pas un gage de qualité. Pour bien choisir son MBA spécialisé, renseignez-vous, comparez les cursus, allez aux portes ouvertes des écoles, échangez avec les enseignants, les anciens élèves et les étudiants.

Comment choisir son MBA ?

  • Prendre le temps de mûrir son projet

Entamer ou non un MBA est un projet qui se murit généralement sur plusieurs années. Laissez-vous le temps de réfléchir à votre motivation et à l’objectif que vous vous fixez. Parlez-en autour de vous et avec votre famille. Cette année d’étude va bouleverser votre vie personnelle et professionnelle car le rythme est soutenu et demande beaucoup d’investissement. Réaliser un bilan de compétence vous aidera à définir votre projet et choisir le cursus adapté ou la bonne spécialité.

  • Étudier les classements internationaux

Les classements internationaux sont un bon indicateur de la valeur du MBA que vous projetez d’intégrer. Pour décrocher un poste à l'international, il est judicieux de miser sur des MBA reconnus comme l’Insead, classé numéro 1 en 2021 par le Financial Times qui est une référence en la matière. Un MBA à HEC ou à l’ESCP Europe sont également des valeurs sûres. Pour une carrière dans l’hexagone ou en Europe, certains MBA moins prestigieux vous apporteront des compétences opérationnelles que vous pourrez facilement valoriser sur un CV.

  • Choisir un MBA labellisé AMBA

Il en existe 3 labels de référence : l’AACSB, l’Equis et l’AMBA. Parmi ces 3 labels reconnus, l’AMBA est particulièrement recommandé car il est le seul à n’accréditer que des MBA selon des critères très rigoureux. En France, 19 établissements ont reçu l'accréditation AMBA. 16 écoles en France ont la triple accréditation.

  • Se renseigner sur les enseignants

Le prestige d’un MBA est aussi dû en grande partie aux enseignants qui y enseignent. Épluchez bien les sites internet des écoles et les CV des enseignants qui interviendront dans le cursus.

  • Faire ses comptes

Ce dernier point n’est pas un détail. Un MBA coûte très cher. Comptez en moyenne entre 20 000 et 50 000 €. Plus il est prestigieux, plus il est coûteux. Ainsi, le MBA de HEC coûte 76 000 € et sa version « EMBA » 86 000 €. Si vous visez l’Insead, il faudra débourser 89 000 € pour le MBA et 125 000 € pour l’EMBA. Et plus encore si vous optez pour des MBA à l’étranger. Mais il existe des moyens de se faire financer une partie de ses études via le projet de transition professionnelle (ex-CIF) par exemple ou en se faisant sponsoriser par son entreprise si celle-ci parie sur votre potentiel.

Quels sont les avantages du MBA ?

 

Le MBA est sans conteste un atout pour votre future vie professionnelle. Il vous permettra :

  • D’accélérer votre carrière

Le MBA est un diplôme reconnu au niveau international. Il apporte des compétences de haut niveau en stratégie d’entreprise et en management. Si vous réussissez à intégrer des grands MBA internationaux comme l’Insead, Harvard, Stanford ou Wharton, vous ne perdrez pas de temps à chercher un emploi. Les MBA français comme celui d’HEC, de l’ESSEC ou de l’EDHEC sont très reconnus en France et vous offriront également de belles opportunités de carrière.

  • D’augmenter votre salaire

Qui dit poste à plus grande responsabilité, dit généralement augmentation de sa rémunération. En 2019, le magazine Forbes a classé les MBA en fonction de l’augmentation de rémunération des participants. Selon les analystes du magazine, un bon MBA serait rentabilisé en 4 ans en moyenne.

  • De développer votre réseau professionnel

Le réseau est le gros point fort des MBA. Les enseignants, les intervenants professionnels, les rencontres lors des déplacements à l’étranger et tout le réseau des alumnis de l’école sont autant d’opportunités d’accroître son réseau professionnel dans divers domaines et secteurs d’activité. « Le meilleur retour sur investissement, c’est le réseau. Le MBA m’a offert l’opportunité de rencontrer des alumnis partout dans le monde et en Europe qui travaillent dans les entreprises que je cible », explique une diplômée de l’ESCP Europe.

  • D’opérer une transformation personnelle

Le MBA n’est pas seulement un booster de carrière, c’est également une période de remise en cause d’une grande richesse. « Certains ressortent totalement transformés de leur EMBA. Le gain en termes d’épaisseur et de maturité, l’épanouissement, le plaisir d’apprendre aussi, tout cela mérite d’être pris en compte », ajoute dans une interview au Monde Valérie Madon, chargée de l’EMBA à l’ESCP Europe.

Mentions légales
Logo

Assurance Auto

Description de l'offre

Pour être bien assuré et bénéficier de différents avantages "jeunes conducteurs" dont un stage de conduite post permis offert. 

Je découvre l'offre