Aller au contenu principal

Assistant de service social

3 minutes
Mis à jour le 28/09/2022
youzful logo
L’assistant ou assistante de service social (ASS) accompagne les personnes en difficulté. Son travail concerne de nombreux domaines : droits aux prestations sociales, accès aux soins, au logement, à la formation…

Il ou elle peut travailler dans les trois fonctions publiques (d’État, territoriale et hospitalière) : auprès du service social d’une commune, dans un hôpital, une association spécialisée…
La profession est accessible avec un diplôme d’État de niveau bac + 3.

En un coup d'œil

Bac+3

Niveau d'études nécessaire

ST2S, bac général, spécialité sciences économiques et sociales

Bac conseillé

Forte

Sélectivité des études

Oui

Alternance

Bonne

Insertion professionnelle

Environ 1 800 €

Salaire débutant

Présentation
du métier

Description

Mieux connu sous le nom « d’assistant ou assistante social·e », l’assistant de service social informe et conseille différents publics (adultes en difficulté, adolescents, personnes âgées…).

Il ou elle intervient dans le domaine sanitaire et social et aide les personnes à bénéficier des prestations sociales et des dispositifs d’accès au logement, à la formation, etc. en vue d’améliorer leurs conditions de vie.

Le métier d’assistant de service social peut s’exercer dans diverses structures, relevant de la fonction publique d’État (ministères chargés des Solidarités, de la Santé, de l’Éducation nationale…), des collectivités territoriales, notamment dans des établissements communaux ou départementaux, mais aussi dans des hôpitaux, des structures associatives, des organismes de protection sociale, etc.
Des offres d’emploi peuvent également être accessibles dans le privé dans des entreprises spécialisées dans le domaine social.

Après quelques années d’expérience et une formation complémentaire, l’assistant de service social peut accéder à des postes de conseiller technique, de chef de service, de directeur d’établissement spécialisé

Pour accéder à des emplois de responsables dans le secteur du travail social, certains diplômes sont requis, comme le certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale (Caferuis), diplôme d’État d’ingénierie sociale (Deis) ou le certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale (Cafdes).

Description des missions

L’assistant de service social a pour objectif d’améliorer les conditions de vie des bénéficiaires, aux niveaux social et familial, matériel et financier, sanitaire, éducatif, professionnel, etc.

En leur permettant l’accès à des prestations sociales (minima sociaux, allocations familiales, prise en charge médicale…) et à des dispositifs d’accompagnement. Il les aide à gagner en autonomie, à s’insérer socialement, à trouver un logement, un emploi…

Il doit pour cela se tenir informé des réglementations et législations en vigueur notamment dans le secteur social et sanitaire.

Les ministères en charge de la Santé et des Solidarités relèvent quatre missions principales pour la profession :

  • l’évaluation de la situation des intéressés ;
  • le conseil et l’orientation des personnes en difficulté ;
  • l’accompagnement des personnes sur la base d’un projet ;
  • la participation au développement social local.

L’assistant de service social intervient auprès de personnes en difficulté et peut travailler sur des sujets sensibles (addictions, santé scolaire, violences conjugales, enfance en danger…). Il est tenu au secret professionnel et travaille avec les services administratifs et judiciaires compétents.

L’assistant de service social peut être polyvalent et accueillir toute catégorie de bénéficiaires sur un secteur géographique donné (ville, quartier…), ou être spécialisé, par exemple dans le domaine scolaire et n’intervenir qu’auprès d’enfants scolarisés et de leurs parents.

Compétences

  • Évaluer la situation des bénéficiaires
  • Informer
  • Conseiller
  • Accompagner
  • Connaître la législation et la réglemntation
Formation

Formations et études

Comme pour la plupart des métiers de l’intervention sociale, un diplôme d’État est nécessaire pour exercer la profession.
Si vous souhaitez devenir assistant de service social, vous devrez obtenir le DEASS (diplôme d'État d'assistant de service social) de niveau bac + 3, qui permet d’obtenir le grade de licence.

La formation est accessible avec un baccalauréat, idéalement un bac général, spécialité sciences économiques et sociales ou un bac sciences et technologies de la santé et du social (ST2S). Un DAEU (diplôme d’accès aux études universitaires) ou un diplôme en travail social de niveau IV est également accepté.

La formation pour devenir assistant de service social s’effectue dans des établissements spécifiques tels que les instituts régionaux du travail social (IRTS). Organisé en 6 semestres, le cursus se compose de 1 740 heures de cours ou de travaux dirigés et de 1 820 heures de stages.
« Je suis entrée en école d’assistants de service social directement après mon bac. Près de la moitié de la formation se fait en stage ; ce qui permet notamment d’apprendre à mener un entretien », résume Aude, assistante sociale en région parisienne.

Mentions légales
Logo

Pour voyager sans frais à l'étranger

Description de l'offre

1 carte de paiement internationale, 0 frais à l'étranger sur les paiements / retraits / virements, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre
Ne passez pas à côté de nos actualités, soyez notifié·es en temps réel.