Aller au contenu principal
Image bannière
Comment faire un dossier de location

Constituer un dossier de location étudiant

6 minutes
Mis à jour le 03/04/2024
logo agence morse agence editoriale

L'étape tant attendue est arrivée ! Vous allez quitter le domicile parental pour rejoindre votre premier logement étudiant. Mais avant de consulter les annonces et de rêver à votre aménagement, vous devez vous pencher sur une étape moins gratifiante : la constitution de votre dossier. Comment réaliser le dossier de location d'appartement étudiant que vous remettrez au propriétaire ou à l'agence ? Voici quelques pistes, afin de ne rien oublier.

Comment choisir son logement ?

Avant de constituer un dossier de location étudiant, vous devez d'abord réfléchir sur le type de logement que vous recherchez. Quelles sont les différentes possibilités pour se loger en tant qu'étudiant ? Préférez-vous un logement meublé ou non meublé ? À qui s'adresser pour trouver l'appartement qui vous convient ?

Si vous visez un logement économique, dont le montant du loyer sera compatible avec votre budget limité, recherchez plutôt un logement social dans une résidence universitaire (si vous êtes boursier), une chambre chez l'habitant ou une colocation.

Vous pouvez également rechercher un logement à louer dans le privé (résidence étudiante ou propriétaires privés). Si vous ne craignez pas la dépense ou si vous êtes dans l'urgence, les agences spécialisées peuvent aussi vous rendre de grands services. Certaines agences immobilières, telles que Immo de France, peuvent vous orienter vers des offres destinées aux étudiants (y compris des colocations) sur tout le territoire.

Prenez le temps de vous renseigner ! Vous trouverez sur Internet de nombreux conseils sur le logement étudiant, qui vous permettront d'affiner votre réflexion et de choisir la formule adaptée à vos attentes et à votre situation.

Quelles sont les pièces à fournir pour constituer un dossier de location étudiant ?

Les étudiants en recherche de logement sont de plus en plus nombreux, et le nombre de logements étudiants est insuffisant pour couvrir les besoins, notamment dans les zones tendues. Pour montrer votre fiabilité et votre solvabilité, il est donc préférable de fournir un dossier en béton. Certaines pièces justificatives sont obligatoires et d'autres facultatives, mais ces dernières peuvent constituer un plus pour décrocher la location étudiant qui correspond à vos besoins.

 

Les documents obligatoires pour constituer un dossier de location

Un certain nombre de documents sont incontournables. Ils seront différents selon votre situation.

- Si vous êtes étudiant :

  • photocopie de votre pièce d'identité ;
  • photocopie de votre carte d'étudiant ;
  • certificat de scolarité ou attestation d'inscription dans un établissement ;
  • convention de stage ;
  • justificatifs de ressources en tant qu'étudiant (bourses, job étudiant, aides au logement  : allocation logement ou APL) ;

- Si vous avez un emploi :

  • pièce d'identité ;
  • trois derniers bulletins de salaire ;
  • contrat de travail ;
  • dernier avis d'imposition ;
  • quittances de loyer de votre dernier logement.

- Documents à fournir par le garant

Un dossier de location étudiant représente un risque pour un bailleur, c'est pourquoi la plupart des propriétaires demandent un garant (ou "cautionnaire"), afin de se protéger d'éventuels impayés. Le garant d'un étudiant doit fournir les documents suivants :

  • justificatif de domicile ;
  • photocopie d'une pièce d'identité ;
  • attestation de l'employeur faisant figurer la date d'embauche, le type de contrat (CDI, CDD...), la rémunération ;
  • trois derniers bulletins de salaire ;
  • extrait KBIS de moins de trois mois si le garant est chef d'entreprise, artisan ou commerçant, et dernier bilan comptable ;
  • dernier avis d'imposition ;
  • taxe foncière (si le garant est propriétaire) ou trois dernières quittances de loyer (s'il est locataire).

Le but de tous ces justificatifs est de rassurer votre propriétaire sur vos capacités à régler chaque mois le loyer. Vous devrez par ailleurs le renseigner sur la durée de la location.

 

Les documents facultatifs, et ceux qui ne peuvent pas être demandés

Pour valoriser votre dossier de location d'appartement étudiant, vous pouvez joindre une lettre d'accompagnement, qui résumera les points positifs de votre candidature et qui argumentera sur votre capacité à régler le loyer. Ce document permettra au propriétaire de mieux vous connaître, et - qui sait ? - de faire la différence avec un autre candidat.

Pour permettre à votre candidature de sortir du lot, vous devez aussi soigner votre dossier logement ! Fignolez votre présentation, glissez un sommaire précisant les documents joints (sans oublier de numéroter les pages !). Si votre interlocuteur a du mal à s'y retrouver dans votre liasse de papiers, il sera moins enclin à vous choisir.

Par contre, depuis la loi de 2002 visant à lutter contre les pratiques discriminatoires, un propriétaire ne peut pas exiger certains documents relatifs à la vie personnelle, tels que dossier médical, extrait de casier judiciaire, attestation de bonne tenue de compte, photo, carte vitale, certificat de concubinage, etc. Il ne peut pas non plus demander un dépôt de garantie si le loyer est payable au moins 2 mois à l'avance, ou un chèque pour réserver le logement.

Et si je n'ai pas de garant pour mon dossier de location étudiant ?

Il n'est pas toujours facile de trouver un garant dans son entourage, pour différentes raisons (rupture familiale, moyens financiers insuffisants...). Si vous n'avez pas de garant susceptible de vous épauler, une autre solution existe : vous pouvez solliciter la garantie Visale auprès de l'organisme Action logement.

Ce dispositif, qui a remplacé en 2018 la caution locative étudiante (CLÉ), est accordée aux étudiants ou aux jeunes en alternance dépourvus de garants, qu'ils soient seuls ou en colocation. Elle est possible pour tout jeune âgé de 18 à 30 ans, ainsi que pour les salariés du privé âgés de plus de 30 ans (selon des critères définis). C'est l'équivalent d'une caution, et elle dispense de tout autre garant.

En cas d'impayé de loyer (et/ou de charges), Action logement se substitue au locataire pour rembourser le propriétaire jusqu'à 36 mensualités, et se fait ensuite rembourser par le locataire selon un échéancier adapté.

La démarche est simple : il suffit, avant la signature du bail, de créer votre espace personnel sur le site visale.fr et de fournir les documents demandés. Si Action logement accepte votre dossier, il vous enverra un visa attestant que la garantie Visale vous est accordée. Vous ferez parvenir ce visa à votre propriétaire potentiel, et celui-ci pourra créer à son tour son espace personnel, via le site ad hoc. Une proposition de contrat de cautionnement sera alors générée automatiquement.

D'autres aides aux étudiants peuvent être accordées, telles que Mobili-jeune ou l'avance Loca-Pass pour le dépôt de garantie. Renseignez-vous !

Quand remettre son dossier de location étudiant ?

Pour constituer un dossier de location à remettre au Crous, vous devez déposer votre DSE (Dossier social étudiant) à partir de fin mars et jusqu'à la mi-mai (vérifiez les dates pour chaque année scolaire). Pour une première rentrée, il ne pourra s'agir que d'un repérage, car vous ne pourrez pas vous engager auprès d'un propriétaire avant les réponses à vos demandes d'orientation (soit début juin pour Parcousup, voire début juillet si vous sortez du bac).

Pour les autres types de logements, il est préférable de commencer vos recherches en avril-mai, tout en sachant que vous pourrez toujours trouver des plans de dernière minute en juin, voire en juillet. Mais anticiper est toujours préférable si vous voulez avoir le choix... et encore plus si vous recherchez le logement de vos rêves !

Mentions légales
Logo

Assurance Habitation Jeune

Description de l'offre

Pour les locataires, du studio au 2 pièces. 

Mention pédagogique

6€ / mois. C'est tout. 

Je découvre l'offre
Ne passez pas à côté de nos actualités, soyez notifié·es en temps réel.