Aller au contenu principal
personnage

Travailler au Japon : tout ce qu'il faut savoir

4 minutes
Publié le 15/12/2021 - Mis à jour le 14/02/2022
logo agence morse agence editoriale

Une expérience professionnelle à l’étranger apporte une valeur ajoutée à votre candidature. Si le Japon vous attire, voici des conseils qui vous permettront de réussir à trouver un travail au pays du soleil levant ! Quels sont les secteurs qui recrutent ? Où chercher des offres d’emploi ? Quel visa pour travailler au Japon ? Quel travail pour un Français au Japon ? On vous dit tout !  

Quelles sont les démarches pour obtenir un visa de travail pour le Japon ?

Vous êtes étudiant ? Vous prévoyez de séjourner au Japon tout en travaillant ponctuellement ? Vous souhaitez vivre au Japon plusieurs années ? Quelle que soit votre situation, on vous explique comment faire une demande de visa.
 

Japon : quel type de permis de travail demander ?

Les deux catégories principales sont :

  • Le visa de travail japonais : il s’adresse à une multitude de professions comme les ingénieurs, les journalistes, les professeurs, les artistes ou encore les chercheurs.
    Quelle durée ? Ce visa va de trois à soixante mois.
     
  • Le visa professionnel hautement qualifié : il est basé sur un système de points et s’adresse aux talents du monde entier. Quels sont les critères de sélection ? Des recherches universitaires, des activités de gestion d’entreprise avancée, etc.
    Quelle durée ? Après trois ans, la personne qui détient ce visa peut demander un renouvellement pour une durée indéfinie. Le conjoint, les enfants et les parents du professionnel ont le droit de séjourner au Japon pendant cinq ans et reçoivent un visa de travail.

Pour obtenir ce précieux sésame, votre futur employeur doit déposer un certificat d’éligibilité au bureau régional d’immigration qui doit l’approuver. Dès réception de votre visa, vous disposez de trois mois pour aller vivre au Japon. Il ne vous reste qu’à réclamer votre carte de séjour.

 

Le cas du visa-vacances-travail

Envie de chercher du travail au Japon ? Le visa vacances-travail vous permet de séjourner dans ce pays pendant six mois, sachant que vous pouvez prolonger cette durée de deux fois six mois.

Pour être éligible, vous devez être âgé(e) de 18 à 30 ans, ne pas être accompagné(e) d’enfant ou encore être en bonne santé. Rendez-vous sur le site de l’ambassade du Japon en France pour faire votre demande.

 

Le cas du visa étudiant

Ce type de visa vous autorise à travailler jusqu’à 28 heures par semaine en dehors de l’emploi du temps de l’école. Certains endroits sont interdits, à savoir les salles de jeu et les établissements vendant de l’alcool après minuit. Là encore, rendez-vous sur le site de l’ambassade pour télécharger les formulaires à remplir.

Les spécificités du marché du travail japonais

Avant d’essayer de trouver un emploi au Japon, voici des éléments à connaître :

  • Taux de chômage : au Japon, ce taux s’élève à 3%[1] en 2020 contre 8%[2] en France la même année.  
  • Rémunération : un travailleur à temps plein gagne en moyenne 2 700 euros[3] par mois.
    A noter : direction Tokyo pour trouver les salaires minimums les plus élevés (8 euros[4] de l’heure) et les régions rurales pour trouver les salaires minimums les plus bas (6,3 euros de l’heure).
  • Congés : tous les salariés disposent en moyenne de 18 jours de congés par an (+ 15 jours fériés). Pourtant, les Japonais n’en prennent en moyenne que 8,8 !
  • Conditions de travail : la durée moyenne du travail est égale à 40 heures par semaine et à 8 heures par jour. Malgré cette loi, la culture de l’assiduité persiste : certains employés restent jusqu’à 60 heures par semaine au bureau.
  • Secteurs qui recrutent : big data (pour les postes de data scientists, data analysts, etc.), ingénierie et BTP, finance, assurance, éducation, etc.

Où et comment trouver du travail au Japon ?

Est-ce possible de trouver un travail au Japon sans parler japonais ? La réponse est oui ! Si vous n’avez pas appris la langue japonaise mais que vous souhaitez tout de même tenter l’aventure, pensez à postuler dans des entreprises françaises. Sur Talent Explor IA, vous trouverez une liste de sociétés françaises qui recrutent des étrangers.

Où trouver des offres d’emploi ? Le site Gaijinpot recense une multitude d’annonces : à vous de trier selon votre niveau de langue, la localisation, le salaire attendu, etc. La version japonaise du site Indeed vous propose également des centaines de milliers d’offres.

Et pourquoi ne pas essayer de trouver un petit boulot au Japon ? D’une part, vous pouvez apprendre le japonais dans une école de langue. D’autre part, vous gagnez de l’argent pour subvenir à vos besoins.

  • Donner des cours de Français au Japon 
  • Travailler comme jeune fille / garçon au pair
  • Devenir Chat Host, à savoir parler une langue que vous maîtrisez avec des Japonais. Vous êtes embauché(e) par des « cafés de conversation » comme Leafcup.
  • Travailler comme « housekeeper »
Mentions légales
Logo

Assurance santé des étudiants à l'étranger

Description de l'offre

La solution pour être bien assuré à l'étranger, durant tous vos séjours compris entre un et douze mois. 

Je découvre l'offre