Aller au contenu principal
personnage

Guide - Le CPF pour les étudiants

4 minutes
Publié le 14/01/2022 - Mis à jour le 01/02/2022
logo agence morse agence editoriale

Si l’on entend souvent parler du compte personnel de formation pour les personnes déjà lancées dans leur vie professionnelle, il est rare que le CPF pour étudiant soit abordé. Et pourtant, dès lors que vous avez, ou avez eu, un emploi, vous accumulez des droits qui vous permettront in fine de financer une formation.

Qu'est ce que le Compte Personnel de Formation (CPF) ?

Le Compte personnel de formation (CPF) est un dispositif permettant de cumuler et d’utiliser des droits à formation tout au long de sa vie professionnelle. L’objectif ? Permettre aux actifs d’être à l’initiative des formations qu’ils ont envie de suivre, pour maximiser leur employabilité et sécuriser leur parcours professionnel.

Il est vrai que quand on pense CPF, on imagine qu’il ne concerne que les salariés en poste dans une entreprise. Mais le champ d’éligibilité du compte personnel de formation est plus large que cela. Le CPF s’adresse :

  • Aux salariés, aux professions libérales et non salariées, aux personnes ayant le statut de conjoint collaborateur, aux personnes en recherche d’emploi, aux agents publics et aux travailleurs indépendants.
  • Aux personnes qui travaillent en somme, à partir de 16 ans, ou dès 15 ans si vous avez signé un contrat d’apprentissage.
Le saviez-vous ? Le compte personnel de formation a remplacé le Droit Individuel à la Formation (DIF) en 2015.

 

Le CPF concerne donc les étudiants aussi, dès lors qu’ils travaillent ou ont travaillé, quel que soit la forme qu’a pu prendre l’expérience professionnelle : travail à mi-temps, job d’été, alternance, auto-entrepreneur, etc.

Les droits CPF cumulés peuvent vous permettre de compléter votre formation initiale et d’acquérir de nouvelles compétences.

Oui mais alors, comment ça marche concrètement le CPF ?

Cumuler des droits CPF pendant ses études

Les droits s’accumulent sur votre CPF automatiquement : au début de l'année suivant celle où vous avez travaillé, le compte est alimenté.

Même si vous changez d’employeur, ou même si vous perdez votre travail, vous êtes éligible à ces droits, qui vous seront donc versés quoi qu’il soit.

L’alimentation du compte fonctionne de la façon suivante :

  • Un emploi à temps plein ou partiel vous donne droit à 500 € par année de travail, dans un plafond total de 5 000 €.
  • Dans le secteur public, les droits sont acquis en heures, mais vous pouvez les convertir en euros, à hauteur de 15 € par heure.
  • Si vous avez travaillé moins qu’un mi-temps, votre CPF sera alimenté proportionnellement au temps de travail que vous avez effectué.

Vous pourrez utiliser ces droits pour financer une formation tout au long de votre vie active, même en période de chômage. Le CPF est propre à votre personne, et non à un contrat de travail : vous conservez vos droits même en cas de changement de situation professionnelle, de changement de statut, ou de perte d’emploi (qu’elle qu’en soit la raison). Le plafond de 5 000 € est mobilisable quand vous le voulez, sans limite de temps.

A noter : tout se passe sur le site gouvernemental MonCompteFormation, ou sur l’application du même nom. Sur votre espace personnel, vous pourrez retrouver le montant exact de vos droits acquis jusque-là, ainsi qu’une liste des formations auxquels vous pouvez prétendre.

Les formations éligibles au CPF

Les formations pouvant être financées grâce à votre compte CPF doivent pouvoir remplir l’un ou l’autre de ces objectifs :

  • Obtenir une qualification : diplôme, certification professionnelle, titre professionnel, etc.
  • Développer vos connaissances et vos compétences.   
  • Préparer une Validation des Acquis de l'Expérience (VAE).

Vos droits CPF peuvent aussi financer :

  • un bilan de compétences ;
  • la création ou la reprise d'une entreprise ;
  • le passage de votre permis de conduire B, C ou D.
Important : pour pouvoir utiliser votre CPF pour financer un permis de conduire, vous devez passer cet examen avec un établissement agréé, déclaré comme organisme de formation. L’obtention de votre permis doit contribuer à la concrétisation de votre projet professionnel, et vous ne devez pas faire l’objet d’une suspension de permis.

 

En tout état de cause, toutes les formations listées sur le site du gouvernement MonCompteFormation sont éligibles au financement par le biais de votre CPF.

Et si je n’ai pas assez de droits pour financer ma formation ?

Plusieurs options sont envisageables :

  • Si la différence n’est pas trop importante, ou si vous en avez les moyens, vous pouvez la financer vous-même.
  • Sous conditions, vous pouvez peut-être bénéficier de l’abondement d’un employeur, de l’État, de votre région ou d’une autre collectivité territoriale, de Pôle Emploi, ou d’une chambre régionale de métiers et de l’artisanat, etc.
Bon à savoir : pour vous accompagner sur toutes les questions concernant le financement d’une formation avec vos droits CPF, vous pouvez prendre contact gratuitement avec un Conseiller en Evolution Professionnelle (CEP) de votre région.
Mentions légales
Logo

Livret Jeune Mozaïc

Description de l'offre

Economisez librement votre argent et constituez vous une première épargne disponible qui rapporte.

Je découvre l'offre