Aller au contenu principal
personnage

Comment un RH lit et analyse un CV ?

4 minutes
Publié le 08/12/2021 - Mis à jour le 01/02/2022
logo agence morse agence editoriale

Outil indispensable dans un processus de recrutement, votre CV doit mettre en avant vos connaissances, vos compétences et vos soft skills. Si vous avez travaillé le fond et la forme de votre curriculum vitae pendant des heures, les recruteurs ne vont passer environ que 7.4 secondes à regarder ce document ! Comment capter leur attention ?

L'importance de la première impression

Comment se démarquer parmi les dizaines voire les centaines de CV que reçoivent certains recruteurs par jour ? Comment placer les informations clés au bon endroit ? Voici des conseils qui vous permettront de susciter la curiosité de vos interlocuteurs !

 

Mise en page : classique ou originale ?

Quel que soit le poste que vous visez, une mise en page aérée et soignée est essentielle. En un coup d’œil, vous devez donner envie aux recruteurs d’en savoir plus sur votre profil.

Si vous candidatez pour un poste qui nécessite une certaine créativité (graphiste, illustrateur, monteur, motion designer...), une présentation originale est la bienvenue. C’est même l’occasion de montrer votre personnalité, votre savoir-faire et votre capacité à synthétiser les informations.

Si vous candidatez pour un poste où l’imagination n’est pas un critère de sélection, optez pour une présentation sobre et efficace.

 

Organisation du contenu

D’après les études menées par Miratech, cabinet spécialisé dans l’expérience utilisateur, les recruteurs lisent un CV de haut en bas et de gauche à droite.

Sachant que les rubriques les plus regardées sont vos expériences professionnelles et vos compétences, comment organiser les différentes rubriques ?

  1. Votre identité : nom, prénom, coordonnées
  2. Poste recherché
  3. Expériences professionnelles : postes précédents, employeur, dates de début et de fin de contrat, missions effectuées.
  4. Compétences techniques
  5. Formations : connaissances, diplômes obtenus, thématiques de recherche, etc.
  6. Loisirs

Si vous n’avez pas d’expérience dans le secteur visé, placez la catégorie « Formations » juste après le nom de la profession que vous souhaitez exercer.

 

Lisibilité des informations

Comment soigner la lisibilité de votre CV ?

  • Rédigez un encart d’introduction : en quelques mots, le recruteur doit saisir la valeur ajoutée de votre candidature.
  • Ajoutez de la couleur sur les différentes rubriques et les mots-clés.
  • Augmentez la taille du texte : titre, sous-titres, etc.
  • Oubliez les polices d’écriture qui sont difficiles à déchiffrer. Privilégiez une typographie à la fois moderne et professionnelle comme Calibri, Arial, Cambria, Verdana, etc.
  • Jouez sur la disposition des différentes catégories. Colonnes, formes, listes à puces, tableaux, décalage du texte vers la gauche ou la droite...

En résumé, évitez de faire perdre du temps aux recruteurs : facilitez-leur la lecture de votre CV.

Souligner vos compétences techniques

Pour mettre en valeur vos compétences, pensez à les hiérarchiser en fonction du poste recherché.

  • Langues : justifiez votre niveau. Par exemple, si vous avez passé le TOEIC, écrivez votre score et mettez-le en valeur (couleur, gras, italique...).
  • Informatique : bureautique, retouche photos, graphisme et mise en page... indiquez le nom des logiciels que vous maîtrisez. Une connaissance d’Adobe InDesign ou d’Illustrator est un véritable atout pour certains postes.
  • Savoir-faire : votre métier requiert des techniques particulières ?

Par exemple, un développeur web devra savoir utiliser JavaScript, MySQL ou encore NodeJS, selon les besoins de l’entreprise. Quant à un technicien de laboratoire d’analyses médicales, il devra contrôler les prélèvements biologiques, désinfecter un équipement, etc.

Mettez-vous dans la peau du recruteur. En quelques secondes, il doit voir que vous êtes le candidat idéal. Montrez que vous répondez aux attentes énoncées dans l’offre d’emploi !

Mettre en valeur vos traits de personnalité

Alors que le marché de l’emploi est de plus en plus compétitif, le savoir-être d’un candidat peut faire la différence, à compétences égales. Pour mettre en avant vos qualités, deux solutions existent :

  • Intégrez les soft skills dans les descriptifs de vos expériences professionnelles.

Par exemple : « Organisation d’un évènement au sein de l’entreprise : gestion du stress, rigueur, réactivité... ».

  • Consacrez une rubrique à vos qualités, qui doivent être en rapport avec le poste visé.

Par exemple, si vous candidatez pour devenir agent immobilier, les soft skills les plus appréciées par les employeurs seront le sens de l’écoute, la diplomatie, l’appétence pour les challenges, etc. Quel que soit le domaine et le métier, cinq qualités seront les bienvenues.

Si vous choisissez cette option, ne vous contentez pas de faire un listing. Illustrez chaque soft skill avec un exemple précis et concret.

Vos traits de personnalité ressortiront implicitement dans la rubrique « Loisirs », généralement située à la fin du CV. Si vous faites du théâtre, l’idée est de montrer que vous êtes à l’aise à l’oral, que vous avez une bonne élocution, etc. Si vous aimez le montage vidéo, le recruteur comprendra que vous avez un certain sens artistique et que vous êtes force de proposition. Enfin, n’oubliez pas que vous pourrez développer vos soft skills dans votre lettre de motivation.

Mentions légales
Logo

Pour voyager sans frais à l'étranger

Description de l'offre

1 carte de paiement internationale, 0 frais à l'étranger sur les paiements / retraits / virements, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre