Aller au contenu principal
personnage

Candidature spontanée : quand et comment relancer ?

4 minutes
Publié le 14/12/2021 - Mis à jour le 14/02/2022
logo agence morse agence editoriale

La majorité des recruteurs s’accordent à dire que relancer sa candidature est utile. Mais qu’en est-il de la candidature spontanée ? Zoom sur le délai avant de relancer et sur le format que doit prendre votre relance de candidature spontanée.

Faut-il vraiment relancer un recruteur après l'envoi d'une candidature spontanée ?

Une candidature spontanée est déjà un indicateur de l’intérêt que vous portez à l’entreprise chez qui vous avez postulé. La relance de votre candidature spontanée viendra donner un signal positif supplémentaire en montrant au recruteur que vous n’avez pas postulé dans son entreprise par hasard, ou dans une frénésie de candidatures, mais que votre motivation est sincère.

Il serait dommage d’en rester là et de ne pas confirmer votre enthousiasme à venir rejoindre les équipes de l’entreprise en omettant de relancer. Et d’autre part, la relance est également un moyen :

  • de vous assurer que le recruteur a bien reçu votre candidature ;
  • de comprendre quel type de profil peut intéresser l’entreprise ;
  • de savoir si des postes sont à pourvoir dans l’immédiat ou dans un avenir proche ;
  • d’identifier une personne en charge du recrutement.

A noter : une candidature spontanée a un temps de traitement naturellement plus long que si vous aviez répondu à une offre d’emploi. C’est encore plus vrai pour les grands groupes, qui ont beaucoup de candidatures à traiter.

Quand relancer ?

Trouver le timing adéquat pour relancer le recruteur est loin d’être évident : il faut laisser suffisamment de temps pour que votre candidature soit étudiée, sans que celle-ci ne finisse par tomber dans l’oubli. Un équilibre délicat à atteindre.

Il est d’usage d’attendre entre 7 et 10 jours après avoir envoyé une candidature spontanée avant de relancer :

  • Pour une petite entreprise, n’hésitez pas à faire votre relance dès le délai d’une semaine passé.
  • Pour une grosse entreprise, vous pouvez laisser un peu plus de marge : le processus de recrutement prend plus de temps ! Ne relancez pas avant 10 jours au moins.

Pour éviter que le recruteur ne passe à côté de votre relance de candidature, évitez de l’envoyer le vendredi après-midi ou le lundi matin.

Notre conseil : organisez de manière méthodique votre recherche d’emploi, elle n’en sera que plus efficace. Vos candidatures spontanées et leurs relances doivent être suivies, sur un support clair (par exemple un Excel, ou sur Trello). Vous devez pouvoir voir en un coup d’œil les dates d’échanges avec les entreprises que vous avez contactées, le nom et les coordonnées de l’interlocuteur à qui vous avez eu affaire, etc. De cette manière, vous diminuez les risques d’oublier une de vos candidatures.

Comment relancer : mail ou téléphone ?

Choix du canal de relance de votre candidature

Maintenant que vous êtes convaincu du bien-fondé de la relance, et que vous avez une idée plus précise du timing pour le faire… comment relancer une candidature spontanée ?

Téléphone ou mail ? A vrai dire, il n’y a pas de réponse absolue à cette question.

Il est sûr que si vous n’avez jamais rencontré votre interlocuteur, un mail de relance semble l’option à privilégier. Le mail permet de poser facilement ses arguments à plat, d’aller droit au but, et de garder une trace de votre relance. Il n’est par ailleurs pas toujours facile de joindre un recruteur rapidement au téléphone.

Ceci étant dit, le téléphone permet d’être davantage pro-actif, et peut être un bon moyen d’obtenir les coordonnées directes d’une personne en charge du recrutement.

Enfin, une autre option, si vous avez identifié un interlocuteur spécifique, est de le contacter directement sur LinkedIn.

A noter : si vous optez pour une relance par mail, pensez à installer au préalable une extension sur votre messagerie pour suivre l’ouverture des mails. La plupart de ces extensions fonctionnent avec Gmail et Outlook, et sont très pratiques pour savoir si les recruteurs ont vu vos mails ou non.

 

Conseils concrets pour une relance qui fera mouche

Que faut-il dire dans l’appel ou le mail de relance et surtout, comment le dire ?

  • Aller à l’essentiel : restez concis et clair. Allez droit au but : présentez-vous rapidement et posez des questions précises.
  • Rappelez votre intérêt pour l’entreprise : vous pouvez par exemple rebondir sur une actualité récente de l’entreprise ou de son secteur d’activité. 
  • Soyez original : faites attention à ne pas paraphraser votre lettre de motivation.
  • Restez poli et humble : c’est vrai que l’absence de réponse peut finir par vexer, mais vous ne gagnerez rien à laisser percevoir votre agacement.

La relance de votre candidature spontanée s’est soldée par une réponse négative ? Ne laissez pas cet échec sans réponse ! Montrez que vous êtes constructif en demandant quelles sont les raisons motivant cette décision, et laissez une bonne impression en remerciant le recruteur pour son temps.

Mentions légales
Logo

Pour voyager sans frais à l'étranger

Description de l'offre

1 carte de paiement internationale, 0 frais à l'étranger sur les paiements / retraits / virements, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre