Aller au contenu principal
Image bannière
Image
aides au transport pour les étudiants
Catégorie

Quelles aides au transport pour les étudiants ?

5 minutes
Publié le 26/06/2023 - Mis à jour le 25/10/2023
logo agence morse agence editoriale

Vous êtes étudiant, ou vous allez le devenir, et, face à la hausse du coût de la vie qui impacte de plus en plus les budgets fragiles, le coût du transport vous inquiète ? Sachez qu'il existe de nombreuses aides financières, dont l'objectif est de faciliter la mobilité des jeunes étudiants. Gros plan sur l’aide au transport étudiant accessible en 2023.

Qu'est-ce qu'une aide au transport ?

L’aide au transport est une subvention attribuée par des organismes ou des collectivités, qui permet à différents publics ciblés de bénéficier de tarifs avantageux pour effectuer le trajet domicile-travail (ou domicile-établissement pour les étudiants). Elle est attribuée à toute personne qui doit faire un trajet pour se rendre sur son lieu de travail ou d’études.

L’aide au transport étudiant fait partie des nombreuses aides à destination des jeunes. Elle prend des formes très différentes, et peut également concerner le permis de conduire, avec un financement partiel ou total versé directement à l’auto-école.

Aide au transport par l'employeur

L’aide de l’employeur est la même pour les étudiants apprentis que pour les salariés. Si vous utilisez votre véhicule personnel, votre entreprise peut rembourser (ou non) vos frais de transport. Ce geste lui permet de bénéficier d’allègements fiscaux, mais il n’y est pas contraint par la loi.

Par contre, si vous utilisez les transports en commun, l’employeur est tenu, depuis 2019, de participer à vos frais de transport, comme pour l’ensemble de ses salariés. Cette aide au transport étudiant, qui s’inscrit dans le large éventail des aides pour les alternants, prend la forme d’une participation mensuelle de 50 % sur les titres de transport, pour toute carte d’abonnement de train, métro, bus, tramway, mais aussi location de vélo auprès d’un service public.

Aide au transport des régions

La plupart des régions proposent une aide au transport étudiant, qui s’applique également à tout jeune de moins de 26 ans utilisant les transports en commun (train, TER, bus...). Le plus souvent, les aides se déclinent sous forme d’abonnements à tarif réduit ou de prise en charge financière (partielle ou totale). Chaque région propose des aides différentes et applique sa propre politique, mais certaines aides sont disponibles dans plusieurs régions. C’est le cas pour l’AEEA (abonnement Élèves, étudiants, apprentis) ; l’AIS (abonnement Interne scolaire) pour les élèves en internat, et l’ASR (abonnement scolaire réglementé) pour les élèves en collèges et lycées externes ou demi-pensionnaires.

Les déclinaisons des aides régionales au transport étudiant sont tellement nombreuses qu’il est impossible de les lister toutes. Citons notamment l’abonnement Illico jeunes ou la carte Illico liberté jeunes en région Auvergne-Rhône-Alpes, les abonnements Uzuel en Bretagne, la carte Rémi liberté jeune en Centre-Val de Loire, l’abonnement Tutti – 26 ans ou la carte Mezzo dans les Pays de la Loire, ou encore les cartes Primo et Presto dans le Grand Est. Et cette liste est loin d’être exhaustive ! Là aussi, renseignez-vous directement auprès de votre région.

Aide au transport par la SNCF

La SNCF est un acteur incontournable de l’aide au transport étudiant. Sa tête d’affiche est incontestablement la Carte Avantage Jeune. Accessible aux jeunes de 12 à 27 ans, elle coûte 49 € (des réductions sont possibles), sa durée de validité est d’un an et elle permet de profiter de réductions sur les trains TGV InOui (sauf OuiGo), les TER et les Intercités.

La SNCF propose également l’abonnement MAX JEUNE, qui permet aux 16 - 27 ans de voyager de façon illimitée en seconde classe sur certains TGV InOui et Intercités à réservation obligatoire, et sur les TGV OuiGo hors périodes d’affluence. Pour bénéficier des aides de votre employeur, vous pouvez télécharger votre justificatif OuiGo entre 24 h et 48 h après votre dernier trajet.

À la SNCF, une carte étudiant est également proposée : c’est la Carte Élèves et Apprentis, destinée aux élèves de moins de 21 ans, apprentis de moins de 23 ans ou étudiants de moins de 26 ans qui empruntent les TGV InOui ou les trains Intercités à réservation obligatoire.

La politique de réduction étudiant SNCF est complexe et évolue constamment. Pour éviter d’y perdre votre latin et de passer à côté de l’offre qui vous convient, le mieux est donc de vous renseigner auprès des agents de la SNCF.

Aide au permis de conduire

L’aide au transport étudiant passe aussi par une participation au financement du permis de conduire. Les apprentis peuvent bénéficier d’une aide forfaitaire de 500 €, cumulable avec toutes les autres aides (y compris les prestations sociales). Il suffit d’avoir 18 ans révolus, d’être titulaire d’un contrat d’apprentissage en cours, et de préparer les épreuves du permis B.

Parmi les autres aides au permis, citons notamment le permis à 1 € par jour, l’aide aux jeunes en insertion accordée par Pôle emploi, l’aide aux personnes en situation de handicap, l’aide du Fonds d’aide aux jeunes, ou les fonds disponibles sur son CPF (Compte personnel de formation). Les collectivités territoriales peuvent également accorder des aides, telles que la « bourse au permis de conduire » attribuée par certaines communes.

Si aucun de ces dispositifs ne vous correspond, vous pouvez toujours vous engager comme « élève-test » ! Cette option originale et peu connue vous permet de bénéficier d’heures gratuites de conduite en vous engageant en tant qu’élève cobaye dans un centre qui forme les futurs moniteurs d’auto-écoles. Ces heures grapillées, que vous passerez aux côtés d’un moniteur encadré par un instructeur, vous permettront d’acquérir de l’aisance dans la conduite et de limiter le nombre d’heures de cours.

Autres aides au transport des jeunes

  • L’aide au voyage étudiant : les jeunes (étudiants ou non), âgés de moins de 30 ans et qui ont envie de découvrir nos voisins européens, peuvent solliciter la Carte jeunes européenne. Créée en 1987 et valable dans 38 pays d’Europe, elle permet de bénéficier de réductions pour le transport, mais aussi la restauration, l’hébergement et les sorties culturelles ou sportives.
     
  • L’aide à l’achat d’un vélo à assistance électrique : l’État peut attribuer, sous certaines conditions, un bonus vélo d’un montant maximum de 400 € (dispositif prolongé jusqu’au 31 décembre 2023).
     
  • Les aides spécifiques pour les jeunes d’Île-de-France : le dispositif Navigo, véritable institution pour les Franciliens, propose plusieurs options : carte Navigo Imagine’R, pass Navigo Semaine, forfait Navigo Jeunes Week-end... Par ailleurs, le Vélib’ est gratuit pour les jeunes Parisiens âgés de 14 à 18 ans depuis la rentrée 2019-2020.
Mentions légales
Logo

Assurance Auto

Description de l'offre

Pour être bien assuré et bénéficier de différents avantages "jeunes conducteurs" dont un stage de conduite post permis offert. 

Je découvre l'offre
Ne passez pas à côté de nos actualités, soyez notifié·es en temps réel.