Aller au contenu principal
Image bannière
Image
Job d'été comment le trouver

Comment trouver le job d’été idéal ?

11 minutes
Mis à jour le 22/05/2024
paul
Par Paul Maubareyt - youzful logo

Votre porte-monnaie tire la langue ? Pas de panique, l’été arrive ! Que ce soit pour financer vos études ou vos vacances, rien de tel qu’un job d’été étudiant pour renflouer les caisses. Trouver un job d’été c’est bien, mais trouver LE  job d’été, c’est encore mieux. Voici notre sélection de bons plans. 

Avant de commencer vos recherches de jobs étudiants, une petite piqûre de rappel sur le cadre légal du contrat d’emploi saisonnier. La rémunération ne doit pas être en dessous du SMIC horaire, qui est actuellement de 11,65 euros brut. Et la durée de travail hebdomadaire ne doit pas dépasser 48 heures, avec au moins une journée de repos. Et pour info, entre 14 ans et 17 ans, le contrat de travail saisonnier doit respecter d’autres conditions bien précises.

Voilà pour les fondamentaux, place aux bons plans pour trouver un job d’été. 

Qu’est-ce qu’un job d’été ?

Pour les étudiants, un job d'été représente une opportunité d'emploi temporaire pendant les vacances scolaires. C'est une chance de gagner de l'argent et d'acquérir de l'expérience professionnelle. Explorez les offres disponibles dans différents secteurs comme la restauration, le tourisme ou la vente au détail. Ces emplois, souvent à temps partiel et de courte durée, vous permettent de développer des compétences professionnelles et de découvrir le monde du travail.

Quand commencer ses recherches pour trouver un job d’été d'étudiant ?

Pour trouver un job d'été, commencez vos recherches dès que possible, idéalement quelques mois avant le début des vacances d'été. En démarrant tôt, vous augmentez vos chances de trouver un emploi qui correspond à vos intérêts et à vos disponibilités. Prenez le temps d'explorer différentes opportunités, de préparer votre CV et votre lettre de motivation, et éventuellement de passer des entretiens avant le début de la période estivale.

Où trouver du travail l'été ?

Pour trouver un job d'été, scrutez les sites d’annonces spécialisés dans les emplois saisonniers, et déplacez-vous dans les salons et les forums "Jobs d'été" pour rencontrer des recruteurs. Des centaines d'événements de ce genre sont organisés partout en France, souvent en début d'année. Ils proposent de nombreux emplois d'été pour les jeunes et les étudiants. Renseignez-vous !

 

Où déposer son CV pour un job d'été ?

Pour découvrir davantage d'opportunités, Pôle emploi est un autre filon à explorer pour trouver un job étudiant, notamment grâce à Jobaviz, son site internet créé par le CROUS. Les employeurs y déposent leurs annonces, qui sont validées par le CROUS avant leur mise en ligne et classées par région. Pour pouvoir obtenir les coordonnées de l'employeur et postuler, identifiez-vous sur un compte que vous aurez préalablement créé. Cependant, notez que de se déplacer directement auprès de l'employeur et de se présenter (sans oublier sa lettre personnalisée et son CV) est très apprécié ! Vous avez aussi l'opportunité de transmettre vos documents par mail.

Enfin, le secteur de l'intérim peut également vous permettre de trouver des missions de courte durée. S'inscrire dans des agences d'intérim est donc un bon moyen pour connaître les postes saisonniers disponibles dans votre région.

Comment décrocher un job d’été ? Les étapes à suivre

Voici les 6 étapes à suivre pour trouver un job d'été.

  1. Définissez vos objectifs : réfléchissez à vos préférences en termes de secteur d'activité, de localisation géographique, de disponibilité, etc.
     
  2. Recherchez des offres : explorez les sites d'annonces spécialisés dans les emplois saisonniers, assistez à des salons et des forums "Jobs d'été", consultez les offres sur Pôle emploi et les sites des agences d'intérim.
     
  3. Postulez : envoyez vos candidatures en suivant les instructions des annonces. Préparez un CV et une lettre de motivation adaptés à chaque offre.
     
  4. Réseautez : utilisez vos contacts personnels et professionnels pour obtenir des informations sur des opportunités de jobs d'été.
     
  5. Préparez-vous aux entretiens : en cas de convocation, préparez-vous aux entretiens en vous renseignant sur l'entreprise et en répétant vos réponses aux questions courantes.
     
  6. Soyez proactif : ne vous limitez pas aux offres existantes, proposez vos services directement aux entreprises qui pourraient avoir besoin d'aide pendant l'été.

En suivant ces étapes, vous augmentez vos chances de trouver un job d'été qui correspond à vos attentes et à vos besoins.

Quels sont les salaires pour un emploi saisonnier ?

Quelle que soit l’entreprise, sachez que vous devez être titulaire d’un contrat de travail. Quant à votre salaire, que vous soyez étudiant ou non, il ne peut pas être inférieur au SMIC, dont le taux horaire brut s'établit à 11,65 € au 1er janvier 2024 (soit 1 766 € brut par mois pour 35 h de travail, ou 1 398 € net).

Si vous avez moins de 25 ans au 1er janvier de l'année d'imposition, la bonne nouvelle est que vous bénéficiez d'une exonération d'impôt sur les rémunérations perçues pendant vos études ou pendant les périodes scolaires, dans la limite de 3 fois le montant mensuel du SMIC, ce pour tous les emplois occupés pendant une même année.

Trouver un job d'été à 16 ans , est-ce possible ?

Un employeur peut embaucher un jeune dès l'âge de 14 ans, mais il doit demander une autorisation pour les jeunes âgés de 14 à 16 ans. La rémunération sera minorée de 20 % avant 17 ans, et de 10 % entre 17 et 18 ans.

Les jobs d’été pour gagner de l’argent

Ne nous voilons pas la face, lorsque vous décidez de travailler l’été, c’est davantage pour l’argent que pour la gloire. Bonne nouvelle, c’est dans les secteurs qui recrutent le plus – l’hôtellerie-restauration et le tourisme – que vous trouverez les trois métiers qui rapportent le plus : voiturier, serveur/barman et réceptionniste. Autre bonne nouvelle, ces trois métiers ne sont pas forcément conditionnés à une première expérience. Vous pouvez y aller au talent, avec votre sociabilité pour seul bagage (et une certaine aisance en anglais, si possible).

 

Voiturier

Le voiturier gare et surveille les véhicules des clients d’hôtels, restaurants et boîtes de nuit de standing. Il peut aussi être amené à laver les véhicules. Pour avoir une chance d’être recruté, il ne suffit pas de regarder Automoto tous les dimanches matin. Il faut le permis de conduire depuis au moins deux ans, être bon conducteur (la conduite est testée lors de l’entretien de recrutement), bien présenter, être serviable et sérieux.

Les conditions de travail ne sont pas toujours évidentes, le voiturier reste des heures debout à attendre dehors et travaille surtout le soir et le week-end, mais la rémunération, qui comprend de nombreux pourboires, est à la hauteur. En général, elle va de 1 800 euros à 3 500 euros brut.

Pour postuler à ce job, mieux vaut solliciter directement les sociétés de service de voiturier plutôt que les hôtels, restaurants et boîtes de nuit.

 

Barman/serveur

Parmi les emplois dans la restauration, on ne présente plus les barmans et les serveurs ! Ces postes sont faciles à trouver et la rémunération, qui comprend là aussi des pourboires, se situe entre 1800 euros et 3000 euros brut. En revanche, il s’agit de métiers très fatigants physiquement, mais aussi mentalement, car tous les clients ne sont pas agréables.

 

Réceptionniste

Le réceptionniste accueille les clients, leur présente les différentes prestations de l’établissement, traite les étapes administratives liées à leur séjour et leur conseille des sorties adaptées à leurs attentes. Les horaires peuvent être rudes, notamment en cas de travail de nuit, mais avec un compte Netflix pour tuer le temps dans les moments creux, ça passe crème. Côté salaire, il est généralement bien au-dessus du SMIC.

 

Animateur en club de vacances

De nombreux centres de loisirs, colonies de vacances et séjours linguistiques recherchent activement des étudiants dynamiques et passionnés pour rejoindre leurs équipes et devenir animateur pour enfants.

Ce métier est très formateur et enrichissant. Vous développez vos compétences en leadership, créez des souvenirs inoubliables avec les jeunes participants et, bien sûr, gagnez un salaire gratifiant. Ne manquez pas cette opportunité de vivre un été inoubliable tout en gagnant de l'argent.

En général, pour un animateur débutant, le salaire horaire se situe entre 9 et 12 euros de l'heure. Pour les animateurs expérimentés ou occupant des postes de responsabilité, le salaire est plus élevé, atteignant parfois jusqu'à 15 euros de l'heure ou plus. Puis, certaines structures offrent des avantages supplémentaires, tels que la prise en charge des repas et du logement.

Attention ! Pour exercer ce métier, vous devez avoir le BAFA.

Les jobs d’été pour profiter en parallèle

Pour ceux qui souhaitent se laisser du temps pour profiter des vacances (après tout, les vacances c’est d’abord fait pour se reposer), il y a le baby-sitting, le jobbing et les travaux agricoles qui vous laisseront un peu plus de temps libre que les autres jobs.

 

Baby-sitting

Le baby-sitting permet de travailler ponctuellement sans pour autant rogner sur le salaire. Eh oui, les solutions de garde n’étant pas si répandues, les parents sont souvent enclins à mettre le prix… Petit conseil : évitez de travailler au noir et passez plutôt par une entreprise dédiée. 

Cela vous permettra de bénéficier d’une assurance et de trouver plus facilement des clients.

Le jobbing, qu’est-ce que c’est encore que cet anglicisme ? Il s’agit en fait d’un terme qui regroupe toutes les missions de particulier à particulier (pet-sitting, déménagement, petit jardinage…). Un site à retenir pour proposer ses services : jemepropose.com.

 

Travaux agricoles

Travailler au contact de la nature tout en voyant du pays, ça vous tente ? Alors les travaux agricoles sont faits pour vous. De mi-mai à fin octobre, agriculteurs et viticulteurs ont besoin de main-d’œuvre supplémentaire. Parmi les missions qui reviennent le plus : cueillettes et vendanges.

Ces missions ne nécessitent pas d’expertise particulière, il faut juste avoir une bonne condition physique pour proposer la meilleure huile de coude possible. Les régions qui recrutent le plus sont :

  • La Nouvelle-Aquitaine ;
  • La Bourgogne-Franche-Comté ;
  • Le Grand Est ;
  • L’Occitanie ;
  • La Région Sud.

Pour postuler, rendez-vous sur le site lagriculture-recrute.org, qui centralise toutes les offres d’emplois saisonniers du secteur.

Les jobs d’été pour votre plan de carrière

Un job d’été étudiant qui sert à la fois votre compte en banque et votre projet professionnel, en voilà une bonne idée !

 

Commerce et vente

Envisagez-vous une carrière dans le commerce ? Dites-vous qu’il n’y a pas plus formateur qu’une saison en tant que vendeur conseil. Êtes-vous du genre fashionista ? Dingue de bricolage ? Accro aux jeux vidéo ou encore fan de sport ? Alors, vous avez toute votre place au sein d’une enseigne spécialisée dans le domaine qui vous intéresse le plus.

Votre mission, si vous l’acceptez :

  • Faire les inventaires ;
  • Gérer les stocks et les commandes ;
  • Préparer les produits à la vente (rayons, vitrines) ;
  • Contrôler les étiquetages ;
  • Encaisser les achats ;
  • Mais surtout, conseiller les clients.

L’idéal pour affiner votre technique commerciale.

Pensez aussi à la grande distribution, qui recrute énormément l’été pour remplacer les salariés qui partent en vacances (caissiers, employés de libre-service, employés de rayon…).

En revanche, attendez-vous à un job d’été éreintant. Eh oui, les métiers du commerce sont des métiers physiques, soumis à des horaires extensibles.

 

Milieu hospitalier

De nombreux chirurgiens partent en vacances l’été : que diriez-vous de les remplacer ? Un triple pontage cardiaque ne nécessite pas forcément une grande expertise, l’essentiel c’est d’être motivé !

Trêve de plaisanterie, si vous êtes étudiant(e) en médecine ou dans une filière paramédicale, ou si vous êtes lycéen(ne) et que vous envisagez une carrière dans le milieu médical, sachez que les hôpitaux recrutent chaque été des Agents de Services Hospitaliers (ASH).

Concrètement, la mission de l’ASH est :

  • D’assurer l’entretien des locaux ;
  • De stériliser le matériel ;
  • De désinfecter ;
  • Décontaminer les blocs opératoires ;
  • De distribuer les repas aux patients ;
  • D’acheminer ces derniers au sein de l’hôpital.

C’est le job d’été parfait pour appréhender la réalité du milieu hospitalier.

 

À l’étranger

Un job d’été à l’étranger, rien de tel pour découvrir un nouveau pays tout en finançant son voyage, et pour améliorer son niveau linguistique (un plus indéniable sur le CV). On vous conseille de cibler les métiers de l’hôtellerie-restauration, du tourisme et de l’agriculture (cueillettes, vendanges). Seul prérequis : être majeur.

Autre option intéressante : les séjours au pair. Vous vous occupez des enfants et des activités ménagères d’une famille, et en échange, vous êtes nourri(e) et logé(e) dans la famille. En Europe, il est possible de partir dès 17 ans (18 ans aux États-Unis). Pour trouver des offres, rendez-vous sur le site Service Public. Il existe aussi des organismes agréés, qui assurent les placements dans des familles. Bien entendu, leurs services sont payants.

Comment trouver un job d’été à l’étranger ?

Si vous recherchez un job d’été à l’étranger, voici quelques étapes pratiques à suivre.

  • Recherche en ligne : explorez les sites spécialisés qui proposent des offres d'emploi saisonnier à l'étranger. Cherchez sur des plateformes sérieuses et vérifiez régulièrement les annonces pour ne pas rater les opportunités.
  • Réseaux sociaux : rejoignez des groupes dédiés aux jobs à l'étranger sur les réseaux sociaux. Vous pouvez y trouver des offres exclusives et bénéficier des conseils d'autres personnes dans votre situation.
  • Agences de placement : consultez les agences spécialisées dans les emplois saisonniers à l'étranger. Elles peuvent vous aider à trouver un travail adapté à vos compétences et à vos attentes.
  • Programmes d'échange : renseignez-vous sur les programmes d'échange internationaux qui offrent des opportunités de travail à l'étranger. Ces programmes peuvent être une excellente façon de vivre une expérience enrichissante tout en travaillant à l'étranger.
  • Candidatures spontanées : n'hésitez pas à envoyer des candidatures spontanées aux entreprises qui vous intéressent. Présentez-vous de manière claire et concise, en mettant en avant vos compétences et votre motivation.

Restez proactif et vous trouverez le job d’été qui correspond parfaitement à vos attentes.

Comment trouver un job d’été quand on est mineur ?

Vous êtes mineur, mais vous souhaitez travailler pour faire de l’argent. Découvrez nos conseils pour décrocher un job d’été malgré votre jeune âge.

  • Cherchez des emplois saisonniers spécifiquement ouverts aux mineurs. Certains secteurs, tels que la restauration rapide, les supermarchés, les centres de loisirs ou les camps de vacances, embauchent souvent des jeunes pendant l'été.
  • Renseignez-vous auprès des commerces, des associations locales, des centres de loisirs et des entreprises de votre région. Beaucoup d'entre eux proposent des jobs d’été adaptés aux jeunes, comme des postes d'aide à la vente, de surveillant de baignade, ou encore d'animateur.
  • Parlez à vos proches, à vos amis, à vos professeurs ou à d'autres personnes de votre entourage. Ils peuvent avoir connaissance d'opportunités d'emploi pour les jeunes ou vous recommander auprès d'employeurs potentiels.
  • Même si vous n'avez pas beaucoup d'expérience, créez un CV mettant en valeur vos compétences, vos études et vos centres d'intérêt. Rédigez également une lettre de motivation dans laquelle vous expliquez pourquoi vous souhaitez travailler et ce que vous pouvez apporter à l'entreprise.
  • Lorsque vous postulez pour un job d’été, montrez-vous motivé et sérieux. Soyez ponctuel aux entretiens, écoutez attentivement les consignes et montrez que vous êtes prêt à vous investir dans votre travail.

Soyez persévérant et sûr de vous pour augmenter vos chances de capter l’attention des recruteurs.

Vous souhaitez avoir plus de conseils ? Découvrez Youzful, notre plateforme de conseils pour étudiants.

Mentions légales
paul
Paul Maubareyt

Paul est un ancien journaliste sportif reconverti en rédacteur web depuis 2018.

100% autodidacte et après de nombreuses missions en indépendant, il fonde à la sortie du covid l'Agence Digitale Token, une agence de stratégie digitale. Basée à Montpellier, l'agence combine audit, stratégie et mise en place opérationnelle pour de nombreux clients, tous secteurs confondus.

Logo

Pour voyager sans frais à l'étranger

Description de l'offre

1 carte de paiement internationale, 0 frais à l'étranger sur les paiements / retraits / virements, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre
Ne passez pas à côté de nos actualités, soyez notifié·es en temps réel.