Aller au contenu principal
personnage

Premier emploi : suivez le guide !

6 minutes
Publié le 04/11/2020 - Mis à jour le 17/11/2020
L'Étudiant

Faire son CV. Rédiger des lettres de motivation. Répondre à des annonces. Envoyer des candidatures spontanées. S’inscrire à Pôle Emploi… La recherche d’un premier job requiert une certaine méthodologie qui ne s’apprend pas sur les bancs de l’école. Si vous ne savez pas par où commencer pour trouver un premier emploi, lisez ce qui suit.

Ne négligez aucune formalité administrative

Depuis la mise en place de la réforme de l’assurance chômage (dont le premier volet a débuté en novembre 2019), il faut avoir travaillé six mois (130 jours ou 910 heures) sur les 24 derniers mois, pour ouvrir des droits à l’assurance chômage. Certes, vous n’êtes pas concerné(e) par ces dispositions puisque vous effectuez votre première recherche d’emploi. Pensez néanmoins à vous inscrire à Pôle Emploi. La raison ? Le statut de demandeur d’emploi ne vous permettra pas de bénéficier d’indemnisation, mais d’obtenir quelques avantages (réduction sur les transports dans certains départements et réduction voire gratuité sur de nombreux loisirs et activités culturelles) ou encore d’accéder à des millions d’offres d’emploi. Une fois inscrit(e), vous serez convoqué(e) par un conseiller pour un premier entretien. Lors de ce rendez-vous, vous établirez ensemble un Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE). Une contrainte : penser à actualiser sa situation entre le premier et le 15 de chaque mois, par internet ou téléphone (39 49), sous peine d’être radié.

Vous avez un diplôme de licence ou plus ? Inscrivez-vous dans la foulée à l’Association pour l’emploi des cadres (Apec). Cette structure sera une aide précieuse à la recherche du premier emploi via des conseils, des entretiens personnalisés avec un consultant (à distance ou en face à face), des ateliers collectifs et des prestations d’accompagnement dans la durée.

Depuis le 31 août 2019, le régime étudiant de Sécurité sociale a disparu. Plus besoin d’effectuer les formalités de rattachement à la caisse d’assurance-maladie, elles sont automatiques. En revanche, pensez à créer un compte sur ameli.fr (régime général), MSA (régime agricole) ou tout autre espace web de gestion d’un régime spécial et de communiquer votre Relevé d’Identité Bancaire (RIB) afin de percevoir vos futurs remboursements de frais de santé.

Peaufinez votre CV

Un CV ne se construit pas à la va-vite, surtout lorsque l’on recherche un premier emploi. Prenez le temps de réfléchir à tout ce que vous avez déjà fait : stage de fin d’étude, alternance, missions, petits boulots, jobs d’été… même si cela n’a aucun rapport avec le métier auquel vous aspirez. Prenez soin de bien détailler chaque expérience identifiée : en quoi consistaient vos missions ? Quelles étaient vos responsabilités ? Précisez leur date et leur durée et s’il y a lieu, vos réalisations. Ces informations vous aideront à faire oublier que vous envoyez un CV pour un premier emploi sans expérience. Vous pourrez, en outre, valoriser ces éléments lors d’un entretien d’embauche. Si vous êtes disponible dans l’immédiat, indiquez-le clairement.

Vous avez terminé ? Bravo ! Il ne vous reste plus qu’à mettre votre CV en ligne sur les réseaux sociaux professionnels. Profitez-en pour jeter un œil sur vos photos postées sur Facebook, Instagram, Twitter… Vérifiez les paramètres de confidentialité de vos publications. Supprimez toutes celles qui sont un peu trop extravagantes ou festives. Éliminez également certains posts trop tranchés ou polémiques. Concentrez-vous sur votre objectif du moment : vous recherchez un premier emploi. Vous devez renvoyer une bonne image de vous et il y a fort à parier que votre futur employeur ira se promener sur la Toile pour savoir à qui il a affaire.

Ne négligez pas les candidatures spontanées

Pour trouver un premier emploi, le réflexe est toujours le même : consulter les offres figurant sur les sites spécialisés. Complétez cette démarche par l’envoi de candidatures spontanées. D’après le dixième baromètre Sourcing Cadre de juin 2019 , « l’offre d’emploi, la candidature spontanée et le réseau relationnel constituent les trois pratiques les plus utilisées par les recruteurs depuis 10 ans. » Mais gare à ne pas expédier votre CV dans toutes les boîtes mail des recruteurs de France et de Navarre ! Pour que votre recherche d’emploi ait une chance d’aboutir, il faut cibler, puis personnaliser votre candidature. La lettre de motivation sera alors indispensable dans le cadre d’une candidature spontanée pour un premier emploi. Ayez en tête que faire une lettre de motivation pour un premier job sans expérience demande de la rigueur. Ne la bâclez pas ! Vous trouverez sur le web des exemples de lettre de motivation premier emploi dont vous pourrez vous inspirer. Veillez à les adapter et à les personnaliser, car vous ne serez pas le(la) seul(e) à recourir aux mêmes modèles. Imaginez la lassitude du recruteur qui lit 10 fois la même structure de courrier… N’oubliez pas de regarder les pages « Carrières » et la rubrique « Nous rejoindre » de l’entreprise visée et suivez les instructions requises, le cas échéant. Enfin, si vous êtes nostalgique des courriers manuscrits, envoyez votre lettre de motivation accompagnée de votre CV par voie postale. Rien ne s’y oppose.

Anticipez votre recherche d’emploi

« Combien de temps faut-il pour trouver un premier emploi ? », vous demandez-vous certainement ? D’après le baromètre Apec Jeune diplômés 2019, 85 % des jeunes diplômés (bac+5 et plus) trouvent un emploi un an après leur sortie d’études. Pour mettre toutes les chances de votre côté, n’attendez pas que vos vacances soient terminées. Pour trouver un premier emploi au plus vite, commencez à prospecter dès l’été. Beaucoup de recruteurs disposent alors du temps nécessaire pour étudier les candidatures et organiser des entretiens d’embauche avant le rush de la rentrée.

Cultivez votre différence

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui vous distinguait des autres candidat(e)s ? La réponse tient en deux mots : vos passions. À diplôme égal, cela peut vraiment faire la différence. C’est encore plus vrai si vous voulez trouver un premier emploi et que vous êtes sans expérience. Autre facteur de différence : montrez que vous vous êtes renseigné(e) sur le secteur d’activité que vous ciblez et sur l’entreprise que vous souhaitez intégrer. Grâce à internet, rien de plus simple. Il suffit de télécharger le rapport d’activité. Enfin, lorsque vous aurez le nom de la personne qui vous recevra, visitez ses profils professionnels afin d’avoir des points d’accroche durant l’entretien.

Transigez avec la réalité du marché

Trouver un premier emploi sans expérience est une chose. Trouver le job de ses rêves en est parfois une autre. Acceptez de faire des concessions en fonction de la réalité du marché en élargissant vos recherches si elles n’aboutissent pas. Servez-vous de votre premier emploi comme d’un moyen et non d’une fin qui vous permettra d’acquérir de nouvelles compétences et d’engranger de l’expérience pour la suite de votre carrière. Gardez en tête que le plus important est de quitter votre statut de jeune diplômé(e) pour celui de jeune technicien(ne) ou cadre expérimenté(e) avant de décrocher votre job rêvé.

Restez optimiste !

Vous n’avez reçu aucune réponse malgré vos premiers envois de CV ? Votre candidature n’a pas été retenue ? Ne vous découragez pas ! Mettez en revanche le temps dont vous disposez à profit pour analyser la situation. Interrogez-vous sur ce que vous pouvez améliorer : votre CV est-il bien rempli et agréable à lire ? Votre lettre de motivation est-elle bien tournée ? Repensez au déroulement de votre dernier entretien d’embauche pour voir comment progresser. Tout est toujours perfectible.

Mentions légales
Logo

Pour voyager sans frais à l'étranger

Description de l'offre

1 carte de paiement internationale, 0 frais à l'étranger sur les paiements / retraits / virements, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre