Aller au contenu principal
personnage

Jeunes diplômés : les salaires par métier

4 minutes
Publié le 05/11/2020 - Mis à jour le 17/11/2020

Vous voilà enfin prêt à entrer dans le monde du travail. Reste une interrogation : selon le métier envisagé, à quel salaire pouvez-vous prétendre en tant que jeune diplômé ? On vous donne quelques éléments de réponses sur le salaire moyen par métier.

Parce qu’il existe des milliers de métiers, nous avons fait le choix de sélectionner les plus connus. Pour connaître les salaires qu’engendrent les autres emplois, des classements sont disponibles sur le site de l’insee.

Bon à savoir
En France, le salaire mensuel moyen en équivalent temps plein (EQTP) d’une personne travaillant dans le secteur privé ou dans une entreprise publique est de 2 238 euros nets1.

À noter qu'il peut exister des disparités selon les régions et la taille des entreprises. Une start-up ne proposera pas les mêmes grilles de salaires qu’une grande entreprise. En outre, le salaire est important... mais n'est pas tout : certaines entreprises accordent des avantages à leurs salariés (voiture de fonction, tickets restaurants, aide à la garde d’enfant...). N’hésitez pas à vous renseigner lors de votre entretien d’embauche.

Le salaire moyen par métier en France

Voici les salaires mensuels nets médians2 des professions les plus répandues en France. En fonction de différents facteurs (statut, nombre d’année d’expérience, etc.), ils peuvent être beaucoup plus élevés.

Médecins salariés et assimilés : 3 200 €
Cadres commerciaux et technico-commerciaux : 2 950 €
Cadres des transports, logistique et navigants de l’aviation : 2 930 €
Cadres de la banque et des assurances : 2 900 €
Cadres administratifs, comptables et financiers : 2 800 €
Ingénieurs et cadres techniques de l’industrie : 2 760 €
Ingénieurs de l’informatique et télécommunications : 2 710 €
Cadres de la fonction publique (A et assimilés) : 2 700 €
Professionnels de la communication et de l’information : 2 150 €
Enseignants : 2 050 €
Infirmiers, Sages-femmes : 1 910 €
Agents d’exploitation des transports : 1 840 €
Armée, police, pompiers : 1 830 €
Secrétaires de direction : 1 720 €
Employés de la banque et des assurances : 1 630 €
Aides-soignants : 1 470 €
Réparation automobile : 1 410 €
Manutention : 1 410 €
Bouchers, charcutiers, boulangers : 1 400 €
Cuisinier : 1 200 €

Les salaires moyens (bruts annuels) que touchent les jeunes diplômés, métier par métier

Salaires moyens des Ingénieurs et Techniciens3

Technicien de production / exploitation : 23 500 €
Ingénieur production / exploitation : 29 000 €
Technicien de maintenance / SAV : 27 000 €
Ingénieur R&D / études / méthodes : 26 000 €
Technicien qualité QHSE4 : 26 500 €
Ingénieur qualité QHSE : 31 500 €
Dessinateur / projeteur : 26 500 €

Salaires moyens des métiers de la Banque et comptabilité, finance et audit3

Gestionnaire back-office : 30 500 €
Gestionnaire middle-office (contrôle des risques) : 38 000 €
Analyste crédits particuliers : 28 000 €
Chargé d’affaires : 32 500 €
Conseiller clientèle en ligne : 24 000 €
Assistant trade finance : 31 500 €

Salaires des métiers de l’informatique et du digital3

Chef de projet : 39 000 €
Chef de projet MOA : 37 500 €
Administrateur base de données : 37 500 €
Administrateur systèmes et réseaux : 36 000 €
Technicien support / Help Desk : 25 000 €
Ingénieur études et développement : 40 000 €
Webmaster / Webdesigner : 32 000 €

Salaires des métiers de l’administration des ventes3

Les salaires commencent sont aux alentours de 20.500 € pour les chargés de clientèle. Ils peuvent grimper à 31.500 € pour les assistants commerciaux import-export. Salaires des métiers de l’immobilier Le salaire moyen est de 30.000 € pour les jeunes qui se lancent dans l’immobilier (26.000 € pour les assistants locatifs et environ 32.500 € pour les gestionnaires de copropriétés).

Salaires des métiers de l’assurance

La moyenne du salaire annuel obtenu par les jeunes entrant dans le monde de l’assurance est de 30.800 € (26.000 € pour les conseillers clients, 36.500 € pour les souscripteurs).

Les autres éléments à prendre en compte en plus du salaire

Notez qu’il existe d’autres aspects à prendre en compte comme, par exemple, les éventuels avantages en nature (voiture de fonction, logement de fonction, téléphone mobile, ordinateur portable, etc.) et/ou les possibles avantages financiers (prime annuelle, 13e mois, prime sur objectifs, intéressement, prime d’éloignement, possibilité de percevoir des actions, plan d’épargne participation, primes vacances, etc.).

A cela, il faut ajouter d’éventuelles aides au logement, la présence d’un CE qui vous permettra de bénéficier de nombreux avantages (spectacles, locations de vacances, chèques cadeau, etc.) ou encore la possibilité de travailler en télétravail quelques jours par mois...

Enfin, n’oubliez pas que le salaire que vous toucherez en début de carrière évoluera avec le temps.

1Insee
2Insee, Enquête emploi 2017
3Étude sur la rémunération des jeunes diplômés /Walters People France, Insee, Onisep
4Qualité, hygiène, sécurité, environnement

Mentions légales
Logo

Pour maitriser votre budget

Description de l'offre

1 carte de paiement à contrôle de solde, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre