Aller au contenu principal
personnage

Comment négocier son premier salaire ?

2 minutes
Publié le 05/11/2020 - Mis à jour le 17/11/2020

La négociation salariale est parfois redoutée par les jeunes candidats qui ont du mal à s’évaluer ou, tout simplement, à parler d’argent. Nos conseils pour y remédier et bien négocier son salaire.

Jusqu’à présent, vous avez su répondre à toutes les questions que le recruteur vous a posées. Et puis, après un court silence, il vous pose LA question : « Quelles sont vos prétentions salariales ? »

Règle n°1 – Renseignez-vous AVANT votre entretien

Inutile de parler salaire avec un recruteur si vous ne savez pas ce que vous valez sur le marché. Pour en avoir une idée précise, regardez les salaires proposés par les autres entreprises aux jeunes diplômés pour le type de poste que vous convoitez. N’hésitez pas non plus à vous renseigner auprès de votre réseau . Des démarches à effectuer AVANT votre entretien, cela s’entend...

Règle n°2 – N’annoncez jamais un montant précis

Cela ne vous laisserait aucune marge de négociation. Pour bien négocier votre salaire, mieux vaut proposer une fourchette variant de 10 à 15 %.

Règle n°3 – Faites la distinction entre brut et net

Un salaire se négocie toujours brut. D’où l’importance de maitriser les fourchettes de salaire brut annuelles, mensuelles et leurs équivalences en net. Pas question de sortir votre calculatrice au cours de la négociation salariale !

Règle n°4 – Pensez salaire annuel

Le recruteur vous parlera de rémunération annuelle. À vous de lui demander si c'est sur 12 ou 13 mois.

Règle n°5 – Ne négociez pas trop longtemps

Une négociation salariale peut comporter trois phases : une proposition, une contreproposition, puis un accord (ou un refus).

Règle n°6 – Vous reposer sur votre école ou votre diplôme

Les recruteurs peuvent accorder beaucoup d’importance au prestige des diplômes et/ou à l’école où ils ont été obtenus . Néanmoins, inutile de le rappeler avec trop d’insistance au cours de la négociation salariale.

Règle n°7 – N’avancez jamais d’arguments personnels

Pour bien négocier votre salaire, ne dites pas « J’ai besoin de gagner (tant) parce que les loyers sont chers à Paris » ou « J’ai besoin d’être payé (tant) parce que j’ai un prêt étudiant à rembourser ». Cela pourrait vous fragiliser auprès de votre interlocuteur.

Bon à savoir

Selon la loi, si un contrat d'apprentissage est suivi « de la signature d'un contrat de travail à durée indéterminée, d'un contrat à durée déterminée ou d'un contrat de travail temporaire dans la même entreprise, la durée du contrat d'apprentissage devra être prise en compte pour le calcul de la rémunération et l'ancienneté du salarié ». À bon entendeur...

Mentions légales
Logo

Pour maitriser votre budget

Description de l'offre

1 carte de paiement à contrôle de solde, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre