Aller au contenu principal
personnage

Jeunes et emploi : travailler dès 16 ans, que dit le code du travail ?

3 minutes
Publié le 05/11/2020 - Mis à jour le 19/11/2020

En France, dans le cadre d’un contrat de travail, les jeunes salariés mineurs de + de 16 ans bénéficient de dispositions spécifiques concernant la durée du travail, le repos et les vacances. On vous dit tout sous forme de question/réponse.

Comme on vous l’explique dans cet article sur le droit du travail des mineurs, le code du travail autorise les mineurs à travailler... sous certaines conditions. Vous êtes un jeune de 16 ans ou plus ? Alors vous avez le droit de signer n’importe quel contrat de travail dans une entreprise : CDD, CDI ou intérim. Attention toutefois : à moins d’être émancipé, il vous faudra obtenir une autorisation écrite de vos parents, condition indispensable à toute embauche.

Travailler dès 16 ans, oui, mais pour quel temps de travail ?

Là encore, le code du travail est extrêmement clair : en France, entre 16 et 18 ans, vous n’avez pas le droit de travailler autant qu'un adulte. Ainsi, en tant que mineur, la durée de votre journée de travail ne pourra pas excéder 8 heures. Tout comme la durée de travail effectif ne pourra dépasser 4 heures ½. Notez également que la durée hebdomadaire de votre travail ne pourra dépasser 35 heures. À défaut, l’inspection du travail, très attentives aux jeunes travailleurs, se montrera très sévère avec votre employeur ! Enfin, sachez votre repos hebdomadaire est fixé à deux jours consécutifs. En d’autres termes, le code du travail vous oblige à ne pas travailler plus de 5 jours par semaine.

Travailler dès 16 ans, oui, mais avec quel contrat ?

Si vous êtes un mineur de plus de 16 ans, vous avez le droit de signer n’importe quel contrat de travail : CDD, CDI ou intérim. D’ailleurs, plus qu’un droit, c’est une obligation pour pouvoir travailler. Notez que votre contrat de travail devra comporter le motif de votre recrutement et la durée de votre embauche.

Travailler dès 16 ans, oui, mais pour quelle rémunération ?

En tant que salarié mineur, votre salaire sera basé sur le salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC). Entre 16 et 17 ans, vous aurez droit à 80% du SMIC ; entre 17 et 18 ans, vous aurez droit à 90% du SMIC, au minimum.

Bon à savoir

Le montant du SMIC en vigueur au 01/01/20 est de 10,15 € (montant brut horaire susceptible d’être réévalué, soit 1 219 € net par mois).

Travailler dès 16 ans, oui, mais est-ce possible la nuit ?

Non. En tant que mineur de plus de 16 ans, le code du travail vous interdit de travailler la nuit entre 20 heures et 6 heures. À défaut, l’inspecteur du Travail risque de taper sur les doigts de votre entreprise !

Travailler dès 16 ans, oui, mais est-ce possible dans un bar ?

Non. Là encore, le code du travail est très clair : en tant que mineur de plus de 16 ans, vous n’avez pas le droit de travailler dans un débit de boisson.

Et n’espèrerez pas une dérogation ! En ce qui concerne la nature des jobs que vous pourrez effectuer, là encore, la loi est stricte : vous devrez être affecté à des travaux légers et sans risque pour votre sécurité, votre santé ou votre développement.

Travailler dès 16 ans : quels sont les secteurs qui embauchent le plus ?

La grande distribution, l'hôtellerie et la restauration sont les secteurs dans lesquels, en tant que mineur de plus de 16 ans (que vous soyez étudiant ou pas) vous aurez le plus de chance de trouver un job. Si vous avez le BAFA, un job animateur ou animatrice pour enfants est une très bonne piste. A noter que vous devez avoir 17 ans révolus pour passer la formation du BAFA. Et si vous n’en avez pas la possibilité, pas de souci : il existe des alternatives pour devenir animateur sans bafa ! 

Mentions légales