Aller au contenu principal
personnage

Parcoursup : que faire si je suis sur liste d’attente ?

3 minutes
Publié le 02/11/2020 - Mis à jour le 16/11/2020
L'Étudiant

En 2020, au terme de la phase d’admission, 91 000 candidats n’avaient pas reçu, en juillet, de propositions sur Parcoursup. Pour anticiper cette déconvenue en 2021, pas de panique ! La phase complémentaire a justement pour vocation d’aider celles et ceux qui sont en attente. Retrouvez ici tous nos conseils pour passer cette phase sereinement.

Si à l’issue de la phase d’admission vous ne recevez aucune proposition, plusieurs solutions s’offrent à vous. De plus, si vos vœux sont en attente sur Parcoursup, cela ne signifie pas pour autant que vous avez été refusé(e) définitivement, mais que l’établissement attend que des places se libèrent pour pouvoir répondre favorablement à votre demande.

Étape 1 : je participe à la procédure complémentaire

La phase principale d’admission Parcoursup s’achèvera le 16 juillet 2021, des places se libèreront au début de l’été (en juillet 2020, 83 % des candidats avaient reçu au moins une proposition d’admission dans une formation post-bac1).
Chaque année, des candidats sont pris dans des formations hors Parcoursup, partent faire des études à l’étranger… En avril 2019, 219 000 candidats avaient d’autres projets que Parcoursup2.
Si vous êtes sur liste d’attente Parcoursup, vous n’êtes pas obligé(e) d’attendre la fin de la phase principale pour prendre les choses en main. Vous pouvez vous inscrire à la phase complémentaire (qui démarrera le 16 juin 2021) pour émettre 10 nouveaux vœux auprès des formations offrant encore des places. La procédure est facilitée par la carte interactive de Parcoursup qui répertorie les formations encore accessibles.

Étape 2 : je contacte les établissements

Il est toujours recommandé de se montrer proactif auprès des établissements visés afin de leur demander s’ils ont des informations supplémentaires à vous donner. N’hésitez pas à viser haut en sollicitant la présidence de l’université et en parallèle, à expliquer votre cas aux syndicats étudiants. Vous n’avez aucune garantie que cela débouchera sur une inscription, mais cela peut aider à débloquer votre situation.

Étape 3 : je sollicite le CIO

Le Centre d’Information et d’Orientation (CIO) est l’un de vos interlocuteurs privilégiés si vous êtes sur liste d’attente Parcoursup. Il est là pour vous soutenir dans la redéfinition de votre projet d’études. L’idée est de vous aider à comprendre les causes de ces réponses négatives, puis d’identifier les leviers qui pourraient vous permettre de les dépasser. Le CIO peut aussi vous aider à trouver d’autres formations ou spécialités qui pourraient vous plaire en fonction de votre profil, et ainsi formuler un nouveau projet d’orientation. Ce projet pourra éventuellement vous mener vers des formations post-bac qui ne sont pas répertoriées sur Parcoursup et qui disposent encore de places vacantes.

Étape 4 : je sollicite la CAES

Enfin, dans le cas où vous n’auriez aucune proposition d’admission (date butoir : le 16 juillet 2021) – et que vous auriez exprimé au moins un vœu en phase complémentaire qui n’a pas abouti – allez solliciter la Commission d’Accès à l’Enseignement Supérieur (CAES) au rectorat. Cette commission a justement pour mission de vous aider dans votre orientation. La sollicitation d’un accompagnement et les échanges se feront via la messagerie contact de Parcoursup avec l’objet « CAES ». En 2020, 34 831 candidats en attente ont été accompagnés par cette dernière et ont reçu une proposition3.

Covid-19 : quels impacts sur Parcoursup 2021 ?

De même qu’il n’a pas impacté le calendrier 2020, aucune incidence n’est à prévoir, a priori, sur le calendrier 2021. Toutefois, les lycéens qui vont entamer la procédure Parcoursup ont été « privés » de leur deuxième session d’E3C (appelées désormais « Évaluations Communes » – EC) ainsi que de l’épreuve de français. Leurs notes de première, calculées selon le système de contrôle continu, seront versées à leur dossier, sans conséquences sur la procédure Parcoursup.

1,2,3 Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

Mentions légales