Aller au contenu principal
personnage

Notes, spécialités au lycée : nos conseils pour entrer en IEP

3 minutes
Publié le 02/11/2020 - Mis à jour le 17/11/2020
L'Étudiant

Les 10 Instituts d’Études Politiques (IEP) répartis sur toute la France vous font rêver ? Dites-vous que les rêves sont faits pour être réalisés. Notes, choix des spécialités au lycée, atouts personnels… voici quelques conseils pour vous préparer au mieux à intégrer Sciences Po.

13,3 %. C’est le taux de réussite des étudiants qui postulent en IEP1. Parce que les candidats sont nombreux et que les places sont chères, une candidature en IEP se prépare dès la seconde, et pas seulement par le choix adéquat de spécialités pour la première et la terminale.

L’IEP, une voie d’excellence

La sélection à l’entrée de neuf IEP sur 10 se fait par un (difficile) concours d’entrée. Le niveau d’exigence est donc élevé : il faut réussir le concours, point.

À Bordeaux, en revanche (et à Paris à partir de 2021), l’entrée en IEP se fait sur dossier. Mais le degré d’exigence reste tout aussi élevé. Plus que les spécialités suivies au lycée, ce sont les résultats scolaires qui comptent avant tout. Sciences Po cherche des étudiants excellents, quels que soient leurs profils – littéraires ou scientifiques.

Dans tous les cas, une candidature à Sciences Po se prépare bien en amont, dès la seconde. Par le choix des matières suivies au lycée, mais aussi et surtout par une implication personnelle de tous les instants.

Ces spécialités qui se distinguent

Le profil type de l’étudiant en IEP est généraliste, littéraire et rigoureux. Il maîtrise les matières fondamentales, est doué pour la rédaction et sait structurer ses idées. Par ailleurs, il s’intéresse particulièrement aux sciences humaines et sociales, à l’histoire et à l’actualité.

Quatre spécialités abondent dans ce sens :

- L’incontournable Histoire-géographie, Géopolitique et Sciences politiques ;

- Sciences économiques et sociales ;

- Humanités, Littérature et Philosophie ;

- Langues, Littératures et Cultures étrangères. Les langues sont importantes en IEP dans la mesure où une année d’études à l’étranger est obligatoire.

Les mathématiques, quant à elles, ne sont pas indispensables. Mais si vous êtes scientifique, rassurez-vous : ce n’est pas parce que les maths ne sont pas essentielles à Sciences Po que cette filière n’est pas adaptée à vos compétences. Au contraire, les statistiques montrent que les profils scientifiques réussissent brillamment dans les IEP.

Notre conseil pour intégrer Sciences Po est donc de choisir des spécialités adaptées à la fois à vos points forts – pour vous assurer de bonnes notes –, mais aussi à vos goûts et à vos envies, pour développer votre curiosité et votre culture générale. Car si aucune spécialité n’est impérative pour se porter candidat à Sciences Po, ce qui pourrait faire la différence, en revanche, c’est votre degré d’ouverture d’esprit.

N’ayez pas peur d’être curieux(se) !

Oubliez le proverbe selon lequel la curiosité est un vilain défaut. Pour intégrer Sciences Po, elle est au contraire un atout majeur. Les IEP recherchent des étudiants à l’esprit ouvert et innovant. Soyez curieux(se), suivez l’actualité au quotidien, lisez de tout, développez vos projets personnels. Votre culture générale et vos activités extrascolaires vous seront tout aussi utiles que les compétences acquises dans le cadre scolaire pour entrer en IEP.

1Le Monde, 7 février 2019 (chiffres 2017)

Mentions légales