Aller au contenu principal
personnage

Tout ce que vous devez savoir sur la fac de psycho

3 minutes
Publié le 03/11/2020 - Mis à jour le 17/11/2020
L'Étudiant

À chaque rentrée universitaire, les facs de psychologie font le plein de bacheliers. Mais beaucoup abandonnent en cours d’année, faute de s’être suffisamment renseignés sur le contenu de la formation. Loin de l’image d’Épinal d’une filière dédiée aux personnalités empathiques, la licence de psychologie est très scientifique et plus complexe qu’on l’imagine parfois. Voici tout ce que vous devez savoir avant d’intégrer une fac de psychologie.

Cours Magistraux (CM), amphithéâtres bien remplis… le passage du lycée à la fac est une petite révolution en soi. Un « choc » d’autant plus intense lorsqu’il s’agit d’une fac de psycho. Car à la différence de vos homologues en licence d’histoire-géo ou d’économie, vous n’allez pas découvrir seulement un nouveau fonctionnement, mais aussi une toute nouvelle matière.

Oubliez Freud et les séries américaines

Certes, vous avez étudié Freud pendant vos cours de philosophie en terminale. Certes, vous avez visionné toutes les saisons de votre mentaliste préféré. Pour autant, ça risque de ne pas être suffisant pour réussir en psychologie.

D’une part, parce que la psycho est avant tout une discipline scientifique avec une méthodologie et des process tout aussi scientifiques.

D’autre part, parce que l’aspect relationnel de la psychologie que l’on peut voir dans certaines séries n’intervient que tardivement dans le cursus universitaire. Vous allez d’abord devoir passer par une longue phase d’apprentissage théorique des concepts en jeu dans ce domaine.

Par ailleurs, au-delà de la psychologie clinique, vous allez appréhender la psychologie cognitive (analyse des procédés de raisonnement), la psychologie sociale (analyse des comportements des groupes), la psychologie du développement (analyse du développement des processus mentaux) et la psychologie de l’enfant.

La psychologie, une discipline en partie scientifique

Une partie du programme en fac de psycho porte sur la biologie, la physiologie, les neurosciences et les statistiques. Objectif : vous permettre de comprendre les mécanismes qui se cachent derrière les processus mentaux.

Vous retrouverez les statistiques lors des trois années de licence, mais rassurez-vous, les coefficients ne sont pas très importants et vous ne serez pas confrontés à des calculs complexes. Il s’agira avant tout d’apprendre à analyser des chiffres, à les mettre en perspective et à établir des transversalités. Vos compétences rédactionnelles seront donc très utiles pour mettre en forme vos travaux.

L’importance du travail personnel

Réussir en psychologie implique une charge importante de travail. Ne faites pas l’impasse sur les Cours Magistraux et dites-vous qu’un cours auquel vous assistez est d’ores et déjà à moitié assimilé. Après les cours, quand tout est encore frais, mettez vos notes en forme pour finaliser l’apprentissage et vous préparer un support de révision pour les examens.

Bon à savoir : continuez à développer vos compétences en anglais en lisant des livres, en regardant des séries en VO et en travaillant vos cours d’anglais. Tout au long de la licence, vous serez amené(e) à lire des documents anglophones.

Et après la licence de psychologie ?

L’idéal est de continuer jusqu’à bac +5. En fonction de votre master, vous pourrez alors exercer différentes professions : psychologue, neuropsychologue, chargé(e) de recrutement, éducateur(rice), orthophoniste, psychomotricien(ne)…

À noter que les diplômés de master ont un taux d’insertion professionnelle de 89 % 30 mois après l’obtention du diplôme, mais la part d’emplois stables n’est que de 60 % (contre 73 % dans les autres filières)1. Nous vous conseillons donc de vous concentrer sur les spécialités avec une insertion professionnelle plus élevée.

Enfin, gardez à l’esprit que huit étudiants sur 10 de licence1 ne seront pas psychologues. La fac de psychologie offre en effet beaucoup d’autres opportunités dans l’Éducation nationale, les ressources humaines, l’ergonomie et le conseil en formation continue, par exemple. Dans ces perspectives, certaines facultés de psycho ont mis en place des modules de découverte d’autres domaines, en plus du parcours général, pour permettre à chaque étudiant d’élargir son champ des possibles.

1Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, 2018

Mentions légales
Logo

Pour maitriser votre budget

Description de l'offre

1 carte de paiement à contrôle de solde, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre