Aller au contenu principal
personnage

Réorientation post-CPGE : comment changer de cap ?

3 minutes
Publié le 03/11/2020 - Mis à jour le 16/11/2020
L'Étudiant

Parce qu’elles imposent un cadre de travail rigoureux et un rythme soutenu, les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE) ne conviennent pas à tout le monde. Comment se réorienter après une année de prépa ? La réponse ici.

Je m’appuie sur mon statut d’étudiant

Lorsqu’un élève intègre une classe préparatoire, c’est en général avec l’envie de poursuivre ses études dans une grande école. Mais tous les étudiants ne se sentent pas épanouis dans cette voie. Certains désirent se réorienter après la première année de prépa ou même en cours d’année, mais ne savent pas forcément vers quelle filière se diriger.

Dans le cas d’une réorientation en cours d’année de prépa, il ne faut surtout pas hésiter à s’appuyer sur son statut d’étudiant. En effet, conformément à la loi relative à l’enseignement supérieur de 2013, tout élève en classe prépa doit aussi s’inscrire à la fac. De ce fait, il peut jouir de tous les services universitaires grâce à son statut d’étudiant, à commencer par les Services Communs Universitaires d’Information et d’Orientation (SCUIO) qui regroupent des conseillers d’orientation. Ces centres disposent aussi de nombreux documents recensant les différentes passerelles entre la fac et la CPGE pour changer d’orientation après une prépa.

Je regarde les modalités de mon université de rattachement

Puisqu’ils sont inscrits en parallèle à l’université, les étudiants des CPGE peuvent rejoindre la fac, et ce, à plusieurs moments de l’année. Si leur choix de réorientation se précise dès les mois de septembre ou octobre, il leur suffit d’indiquer à l’administration qu’ils suivront la licence en présentiel.

Si leur choix intervient plus tard dans l’année, comme en janvier, il leur faudra suivre une procédure de réorientation classique. Chaque université pose ses propres conditions au second trimestre. C’est pourquoi l’étudiant de prépa qui veut se réorienter doit consulter la convention passée entre le lycée qui l’accueille et l’université dont il dépend. Certaines facultés exigeront par exemple que des Unités d’Enseignement (UE) du premier trimestre soient rattrapées ou que les élèves aient validé leurs cours jusqu’au premier conseil de classe de prépa.

Il faut aussi savoir qu’une réorientation en faculté de mathématiques après une prépa Mathématiques, Physique et Sciences de l’Ingénieur (MPSI) se fera plus facilement que si l’étudiant souhaite intégrer une licence de psycho. Dans ce cas, l’examen du dossier et le nombre de places disponibles seront déterminants.

Je me renseigne sur les écoles post-bac

Si la pression des concours pour intégrer une grande école n’est pas toujours bien supportée, cela ne signifie pas que l’objectif à long terme de l’étudiant a changé. Par exemple, s’il souhaite toujours devenir ingénieur, l’élève peut se réorienter vers les écoles post-bac à l’instar de l’EFREI pour les technologies du numérique ou encore l’EPITA pour les transports. Quant à l’élève qui s’interroge sur sa réorientation après une prépa HEC, il lui est possible d’intégrer des écoles de commerce comme l’INSEEC ou l’EIML. Toutefois, l’élève devra suivre un semestre de remise à niveau en mode accéléré pour rejoindre les étudiants de la promo principale dès la seconde année si l’établissement ne propose pas de rentrée en décalé.

De grands groupes comme l’IGS proposent aussi aux étudiants en réorientation en cours de prépa de prendre encore plus le temps de la réflexion en les intégrant à un cycle intensif pouvant les mener à l’événementiel, le marketing ou encore la communication. Pour cela, il est conseillé de prendre les devants dès le mois de novembre et de se renseigner sur les modalités, dates, tarifs...

Enfin, les Diplômes Universitaires de Technologie (DUT) sont une excellente alternative, car tout comme les CPGE, ils ouvrent ensuite la voie à des formations de niveau bac+5. L’autre gros avantage est qu’ils proposent un système de seconde rentrée au mois de février. En revanche, tous les cursus ne sont pas disponibles. Parmi ceux qui sont engagés dans cette procédure, on trouve le Génie électrique, l’Informatique industrielle, la Gestion ou encore les Techniques de commercialisation. Une réforme du DUT, effective à la rentrée 2021, va venir allonger la durée de ce diplôme, renseignez-vous.

Mentions légales
Logo

Pour maitriser votre budget

Description de l'offre

1 carte de paiement à contrôle de solde, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre